Une combinaison-salopette pour ma capsule

Bon, j’ai pris quelques libertés pour ma capsule de juillet : je n’étais pas vraiment inspirée par la catégorie salopette / combinaison ! Mais j’avais une soirée déguisée la semaine dernière, sur le thème des personnages de pub…et l’idée est arrivée !

 

Le ridicule ne tue pas, c’est l’essentiel 😉 Comme vous vous en doutez, ce n’est pas une tenue que je remettrai, ou très rarement..donc je n’avais pas envie d’y passer du temps, ni trop d’argent. J’ai trouvé un coupon à 8€ sur les vêtements marin (et forcément, j’ai profité pour craquer sur des sweats….ça faisait longtemps que je résistais 😮 ). C’est du jersey, mais qui se lave à froid….à la base, je pensais récupérer le tissu pour en faire autre chose, mais du coup, ça m’a refroidi  (oui je suis en forme :-p). On verra..tellement d’idées qui tournent dans ma tête !

Donc j’ai fait tout tenir dedans..

 

Pour le bas, j’ai repris le patron du short de pyjama que j’avais fait pour Grande, mais je l’ai agrandi de quelques cm ..et je n’ai pas mis la ceinture.

IMG_3783

Pour le haut, c’est simplement deux rectangles, coupés dans le maximum de ce qui me restait et que j’ai fait coïncider avec le short. Puis j’ai cousu les bretelles, 2 bandes de jersey. Comme c’est élastique, je peux enfiler la salopette sans problème.

IMG_3782_censored

Je n’ai fait aucune finition, comme ça ne s’effiloche pas : plus rapide et ça va bien comme ça !

C’est confortable, même si ça ne met pas vraiment en valeur (merci les rayures !!).

IMG_3781_censored

Pour le bonnet, je pensais utiliser un bas, mais ce n’était pas top. Et à 1h de la soirée, j’ai pensé que mon bonnet de piscine est noir : parfait ! J’y ai accroché un rouleau (vide) d’essuie-tout, mis dans un bas, avec des épingles à nourrice.

Alors, vous avez reconnu le personnage ?? 

RDV le mois prochain…mais je ne sais pas encore sur quoi, il faut que je fasse le point sur les catégories qu’il me reste !

Hop hop hop un gilet pour ma capsule

Bon alors on peut le dire, j’ai merdé, si vous me permettez l’expression..le mois de juin est passé, et bien que j’avais l’idée du gilet depuis le départ. J’ai d’abord avancé sur la capsule des Pitchounes, que je n’ai pas fini d’ailleurs (10 jours de retard déjà…) puis je me suis mise à fonds dans les sacs pour la kermesse…et le mois de juin était déjà fini !

Alors tant pis, ma capsule de juin je l’ai faite en juillet, mais l’essentiel c’est de l’avoir faite, non ?

En plus, j’avais choisi un patron…mais il était en rupture de stock (enfin je viens de voir que c’était la version pochette en rupture, mais le pdf devait déjà être en ligne…Tant pis !)

Du coup, je me suis rabattue sur un de mes gilets, que je traîne depuis 20 ans (je m’en souviens très bien, je l’ai acheté en août 2000 à Barcelone, car je pensais qu’on n’en avait pas besoin en Espagne quand j’ai fait mes bagages 😉 ), mais je l’ai assez peu mis, car il gratte un peu sur les bras nus. Et justement, c’est pour ça que je voulais un gilet dans ce sweat jersey, pour que ça soit tout doux sur mes bras.

Bref, j’ai « créé » le patron en découpant autours du gilet, en le pliant d’une façon ou d’une autre pour avoir toutes les pièces (enfin, j’ai coupé directement le tissu, il fallait que ça aille vite !). Et pour gagner encore plus de temps, pour toute finition, j’ai choisi de simplement coudre un biais au bas des manches (avant de les coudre d’ailleurs) puis tout autours du col, du dos et des devant (d’un seul tenant). Avec mon pied à biais, c’était assez rapide !

Assez parlé..

IMG_3571_censored

Ca gondole un peu, surtout fermé..mais du biais coton sur du jersey, je craignais que ça soit pire. J’ai fait attention de ne pas tirer sur le tissu en cousant en tout cas.

L’essentiel (à nouveau !) est que ça soit confortable et mes 2 filles (j’en ai prêté une à ma mère pour la semaine 😉 ) ont dit que c’était joli, sans que je demande !

Maintenant, je suis assez sceptique sur la portabilité (ça fait très cool), mais l’idée était de faire un gilet pour aller avec ma robe Zéphyr, que je porte, et là, la mission est remplie ! Et comme j’ai choisi que du noir et blanc, je pourrais le mettre avec n’importe quoi (ou presque 😉 ).

IMG_3575_censored

Allez, je m’envole vers de nouveaux projets !

« Safran »-chir de ses peurs..pour réussir sa capsule !

Oui bon, c’est un peu capilo-tracté ce titre mais c’est vraiment ça…je crois que je n’ai jamais autant stressé sur un patron et reculé à chaque étape, parce que je le voulais parfait.

D’autant que mon chéri était très sceptique quand il a vu que je m’attaquais à un pantalon..

Alors je suis un peu en retard pour vous présenter ma capsule du mois de mai.

La première fois que j’ai vu ce pantalon (le Safran de Dear and Doe donc), je n’ai pas spécialement été emballée. Et puis à force de le voir et de lire le « super confortable », j’ai eu envie de me lancer. Sauf qu’à côté de ce super confortable, il y avait aussi les « j’ai fait x toiles » et « j’ai eu du mal à faire les ajustements ».

Résultat de recherche d'images pour "patron safran pochette"

Alors autant j’ai rapidement recopié le patron, en 44, et relativement rapidement coupé le tissu (une fois que je l’ai reçu)..autant après, ça s’est compliqué. Je n’osais pas, car j’avais vraiment peur de me planter car j’ai décidé de ne pas faire de toile, parce que je n’ai pas trop de temps à consacrer à la couture et qu’il faut avoir un tissu équivalent à celui qu’on va utiliser ça, et cela me parait compliqué sans prendre le même tissu. Et à 20€ le m de tissu…ben j’ai préféré faire au mieux, en me disant, après tout, ça ne sera pas pire qu’un jean’s acheté en magasin niveau ajustement.

Le mois avançait avec l’échéance de la fin de mois…j’ai fini par me lancer, après voir fait quelques projets avec ma Silhouette : j’ai pas tout mis en ligne mais une chemise de nuit pour ma grande, un petit sac pour ma nièceun petit t-shirt un grand et un autre .Ah oui quand même, je crois que j’ai bien repoussé, hein ? Bon en fait, j’en ai fait entre chaque étape, c’est un peu moins grave !

Parce que oui, à chaque étape, malgré les essayages encourageants et l’envie de mettre ce pantalon, je n’arrivais pas à aller plus loin immédiatement..

Bref, les explications sont claires et je n’ai presque pas utilisé le découds-vite…et je suis contente du résultat ! (en fait, en voyant les photos, je me dis qu’il n’est pas si réussi que ça car pas mal de plis, mais c’est confortable..c’est déjà bien !).

Il est confortable, sauf que la ceinture devant semble un peu trop tendue et celle derrière pas assez (quand je suis assise) – mais j’ai écrit l’article avant de l’avoir sur les fesses (il manquait les  ourlets..) et ça va ! En tout cas, je vais pouvoir m’habiller 😀

Pour les poches devant, j’ai choisi le même tissu que la doublure du manteau de Moyenne, même si on ne le voit pas !

J’ai tout surfilé avec un fil spécial surfilage de jean’s, comme ça on dirait un vrai 😉

J’ai utilisé un point décoratif pour les poches arrières.

J’ai du ajuster au niveau de la taille, en rabotant sur les côtés et sur le dos, pour un résultat plutôt bon, même si je peux mieux faire. Par contre, pour la ceinture, je suis passée au 42 mais c’était limite, pourtant j’ai enlevé 7/8 cm en tout au niveau de la ceinture.

IMG_3458

Et là où j’ai le plus galéré, c’est la boutonnière !! Je l’ai recommencé 3 fois sur la ceinture,  en essayant de faire avancer le tissu à la main, mais ça bloquait et j’ai fini par prendre une chute de jean’s pour essayer dessus..un certain nombre de fois :-/ Je ne sais toujours pas si c’est l’épaisseur du tissu ou celle du fil, mais j’ai fini par prendre un fil basique. Tant pis ! comme dirait Toute Petite (enfin maintenant elle est passée à « oh dommage » :-D)

Enfin voilà, j’ai fait mon premier pantalon pour moi (et en fait, je n’en ai pas fait beaucoup jusqu’ici…) et j’en suis fière 🙂 Je le referai !

Patron : Safran de Dear And Doe

Taille : 44 tirant sur le 42 à la taille (pour un 42 du commerce).

Tissu : j’ai suivi les recommandations de Dear and Doe  et par bonheur, il y a dans la liste un jean’s bio et fabriqué en France : 1803 ! Comme vous le savez, je fais de plus en plus attention à mes achats et je souhaite, autant que possible, acheter maintenant que des tissus bio (je le faisais déjà avant, mais je vais essayer de le faire plus systématiquement). D’ailleurs, j’ai enfin viré (vendu, pas jeté bien sur) tous les tissus dont je ne fais rien, que j’avais acheté dans des lots et qui ne me plaisaient pas. Puis j’ai tout rangé dans des caisses, par famille (c’était le cas déjà, mais pas aussi bien). Mais non, je ne vais pas remplir l’espace gagné, je vais continuer à utiliser les tissus que j’ai !

La fermeture éclair et le bouton était d’ailleurs issu d’un lot 😉

Seule remarque, la marge de couture de 1.5 cm est inhabituelle et du coup, j’ai eu du mal à la respecter…la prochaine version, j’y ferai plus attention !

Bon et d’ailleurs, je fais quoi après ?? Il faut aussi que je me penche sur la capsule des Pitchounes pour dans 20 jours : gloups !

Mais en attendant, je vais mettre mon pantalon… et il me permet de me baisser pour faire des câlins à Toute Petite, donc c’est que ça va bien 😉

IMG_3477

Une jupe Origami pour ma capsule

et pour celles des filles aussi, mais ça fera l’objet d’autres articles !

Je suis heureuse de vous présenter ma jupe Origami de Gasparine. Cela fait plusieurs mois que je l’avais dans mon placard, je l’avais acheté en même temps que la tunique Jaipur, patron que j’avais cherché pour utiliser un tissu qui me plaisait bien mais dont je ne voulais pas en mettre trop. Finalement je m’en suis servie pour la doublure du manteau de Moyenne… mais je ferai la tunique quand même !

Cette jupe m’a inspiré avec son asymétrie, et ça change de mes jupes Brume (la grise et la bleue), que je mets très très souvent !

IMG_3162

L’idée était de l’assortir à mon haut Blonde , en inversant les couleurs du lin et du passepoil. C’est ce que j’ai fait…mais je n’aime finalement pas l’association des deux. La Blonde est trop large et descend trop pour montrer l’asymétrie de la jupe..c’est dommage !! Du coup, j’ai refait un haut en vitesse (un Aime comme Minute, que je vous détaillerai bientôt), avec le reste du lin prune et un autre lin que j’avais en réserve. Je ne suis pas complètement satisfaite du résultat, mais je préfère quand même entre les deux.

J’ai fait 3 fois la jupe (la version enfant est un peu différente), donc j’ai fini par maîtriser, du moins savoir quoi faire (oui je suis blonde, mais quand même 😉 ), mais j’avoue que pour la première, j’ai dû me concentrer !!

Ah oui, et je me suis loupée en recopiant le patron..la parmenture dos étant dessinée directement sur le dos, j’avais omis de bien ajouter la parmenture sur le dos ! J’avais fait 9 tenues à faire en 2 mois, c’était un peu l’usine :-o, mais pas trop de loupés, ouf ! Par chance, j’avais commencé par la jupe de Moyenne (parce qu’elle est la moins susceptible des 3 de remettre (souvent) sa jupe..mais je me suis aperçue de l’erreur une fois que j’avais tout assemblé, forcément. Du coup, pour moi, j’ai joué avec le passepoil pour rajouter la hauteur manquante. Ca rattrape bien, non ?

Heureusement que j’avais pris plus de passepoil que nécessaire, 3 fois heureusement d’ailleurs car j’ai choisi ce passepoil car plus proche en couleur du gris de la Blonde, mais il est recouvert de plastique :

  •  en voulant repasser la première poche (je voulais faire les choses bien !!), le fer a touché le passepoil, la gaine a fondu…j’ai du découdre et recommencer (ça ne fait que 15 cm).
  • je m’en suis donc servie pour faire un rappel du devant dans le dos, pour rattraper mon mauvais recopiage de patron.
  • je l’ai encore utilisé pour faire le 2eme haut, mais que devant du coup.

Il m’en reste 20 cm..

J’ai choisi de ne pas surpiquer les poches

En revanche, j’ai surpiqué l’ourlet côté du rabat en gris, et gardé le prune pour l’ourlet du bas.

IMG_3163

J’aime beaucoup le devant, mais par contre le dos est trop court :-/ (erreur de couture ou problème du patron? ou juste parce que ce n’est pas assez serré à la taille?).

Avez vous déjà cousu cette jupe ? Qu’en pensez-vous ?

Patron : jupe Origami de Gasparine

Tissu : lin et passepoil de Self Tissu

Taille : j’hésitais entre 44 (taille) et 46 (fesses), j’ai finalement fait 44…Et j’aurais pû faire 42 ! parce que c’est beaucoup trop large à la taille…il faut que je la reprenne.

Je suis ravie car j’ai réussi mon défi de faire nos tenues, pour les filles et moi, pour le baptême de Toute Petite ! Reste à espérer que le soleil sera aussi de la partie, même s’il n’est pas prévu.. Je vous montre le résultat la semaine prochaine !

En tout cas, je vous donne RDV le mois prochain, car je viens de choisir mon projet pour mai : le pantalon Safran. Je rêve de mettre ma Blonde avec un joli jean’s…mais je n’en ai point ! Et comble du bonheur, j’ai trouvé dans les tissus recommandés, un tissu fabriqué en France et avec du coton bio. Y a plus qu’à !!

ps:  j’ai écrit l’article il y a une semaine, mais les photos que j’avais ne me satisfaisaient pas..du coup, alors que la jupe est finie depuis 3 semaines, je n’ai pas réussi à publier à temps !

Oh la belle Blonde !

Bonjour !

Ce n’est pas de ma couleur de cheveux (naturelle bien sur 😉 ), ni de ma maladresse légendaire dont je vais vous parler aujourd’hui, mais bien de couture !

La Blonde est le patron de Delphine et Morissette, que j’ai choisi pour ma capsule de mars, dans la catégorie « haut – chaîne et trame ».

Je l’avais déjà croisé ici ou là, mais je n’avais pas forcément craqué dessus. Et puis, quand je cherchais un haut pour la tenue pour le baptême de Toute Petite et elle s’est imposée à moi, car elle est le complément idéal de la jupe Origami (capsule d’avril !).

C’est un modèle très sympa, avec du passepoil pour souligner les empiècements.

Je n’ai pas pris le temps de chercher le pas à pas pour les plis des manches (les mesures des plis ne sont pas précisés sur le patron), du coup j’ai froncé et ça me plait comme ça (heureusement d’ailleurs !).

IMG_2601

J’ai surligné les ourlets manches et bas en surpiquant dans un fil assorti au passepoil.

 

Alors, sympa, non ?

Mon seul regret c’est que j’ai choisi de le faire en lin, car il est un peu rêche, mais la blouse reste agréable à porter. Je la referai peut être bien dans une autre matière !

Niveau taille, j’ai fait un 40 poitrine, 42 ensuite (pour un 38/40 du commerce).

Allez, un petit coup de blonde pour finir … ça vous plait ?

IMG_2611

 

Aristo, c’est doux la vie !

8 mois que j’avais acheté et assemblé ce patron, mais c’était l’été alors je me suis dit qu’il n’y avait pas d’urgence. Mais bien sûr, je l’ai laissé trop longtemps de côté…

La Capsule m’a permis de le ressortir pour être sûre de faire cette robe cette année et je dirai même plus, cet hiver ! Et puis, j’en ai vu plusieurs en janvier/février, ça m’a boosté pour m’y mettre.

Et autant, pour janvier j’étais en retard, autant là, j’étais à jour, du moins pour la couture…mais non, je suis pile à l’heure pour mon article. J’ai pas envie d’être en retard toute l’année.

Donc, pour février, j’ai choisi l’Aristo, version robe, parce que je trouve cette robe sympa et originale, et les retours sont très positifs.

J’ai mis du temps à choisir le tissu. J’étais partie sur du noir (au bout d’un temps certain) et arrivée au magasin, il n’y avait que du gris anthracite. Soit..il y avait une robe en expo justement dans ce molleton, et je me suis dit que ça le ferait comme ça !

Pour le coton, j’ai pris dans mon stock 😉

 

Là je râle (pas trop fort 😉 ) contre mon chéri photographe car j’ai attendu qu’il fasse beau pour prendre les photo et il ne m’a pas dit que j’étais à l’ombre…….

 

 

J’ai porté ma robe dimanche et j’ai adoré ! Hyper hyper confortable et tout doux ! Un vrai pyjama !

img_2317

 

Pour réaliser la robe, c’est quasiment les mains dans les poches !

Bon bien sûr, j’ai fait des erreurs…genre me planter de côté pour une poche, mais assez peu. Cette robe est vraiment facile à faire, et pour les passages plus délicats, il y a des pas à pas sur le site d’ODV.

img_2333

J’ai du mal à supporter les cols, s’il touche mon cou (mais non je ne suis pas bizarre ..) mais celui là est très confortable, je l’oublie !

img_2330

Là c’est ma deuxième erreur..que j’ai surpiqué les manchettes, le fil de la canette était blanc, celui de la bobine gris. Je voulais que ça soit le gris qui soit visible, mais j’ai loupé ! Pourtant j’ai essayé mais comme ma manche était un peu large, j’ai du la rétrécir et en remettant la manchette, j’ai pas pris le bon côté 😦 dommage, mais bon, ça reste joli je pense (et c’est de toutes façons discret !).

 

Voilà ! A refaire…ou pas ? Mon chéri trouve que ça fait femme enceinte, et vous, vous en pensez quoi ? C’est portable pour de vrai (genre au boulot) ou juste à la maison ?

 

Patron : l’Aristo de la jolie Girafe

Taille : j’ai hésité et je suis partie sur M en haut, s’élargissant sur L en bas. En suivant le tableau des mesures, j’aurais du faire M en haut, L à la taille et XL sur les fesses. Je pense que ça va bien comme ça !

RDV fin mars pour la jupe de la capsule…

Bonne journée !

 

 

 

Heureux comme mon Précieux !

« Heureuse qui comme moi même
A fait un long travail
Et comme les autres
Réussit sa mission

Et puis est retournée,
Plein de fils et aiguilles,
Rêver dans son atelier
A plein de nouveaux projets. »

Bon ça rime pas vraiment, mais niveau pieds, ça colle (avec Heureux qui comme Ulysse de Joachim DU BELLAY), en tout cas, niveau chanson. Je ne parle pas de la chanson de Ridan qu’on a entendu ces dernières années, mais de la « chanson » que j’ai en tête après avoir appris cette poésie avec ma grand-mère il y a hum, pas loin de 30 ans..). Merci Mémé, ça a été efficace 😉

Bref, à la base, c’était plutôt la citation de Nicolas Boileau que j’avais envie de vous dire « 20 fois sur le métier remettez votre ouvrage ». J’aurais probablement exagéré en disant 100 fois, mais lui a été plus modeste en disant 20 fois. Cela dit, à mon avis j’ai du m’y prendre à au moins 20 fois pour arriver à ce résultat…enfin satisfaisant !!

Je vous en parlais déjà au début du mois, avec mes gros doutes, mais je voulais faire mon article pour la capsule pas trop tard. Et j’ai repris mon manteau plusieurs fois avant de le porter, et j’ai décousu/recousu les brandebourgs un certain nombre de fois aussi avant d’en être contente.

Allez, assez de blabla, place aux photos !


Version « ouvert »
 
 
J’ai fait des progrès, maintenant j’arrive à fermer les boutons rapidement !
Version « fermé » ! J’ai hésité à mettre 4 brandebourgs au lieu de 3, mais la 4eme n’était pas de la même couleur que les autres…D’ailleurs, je pensais avoir pris 4 de l’autre couleur (noir) et les 3 sont marrons foncés. Ca passe quand même….
Attention, quel magnifique quart de tour !
Tout ça pour vous montrer que ce manteau est très confortable et me suit dans mes mouvements.
 
Une dernière pour le plaisir ! En fait, ce n’était pas si compliqué pour la doublure, maintenant j’ai la technique. Je l’ai d’ailleurs appliqué au manteau de Moyenne, dont je n’aimais pas la finition (mais je n’ai toujours pas pris le temps de faire les photos…remarquez, ça fait 1 mois qu’elle le porte, et j’ai installé la capuche il y a 2 jours seulement…juste avant son départ en vacances, donc il faudra encore attendre pour les photos !).
Voilà ! Maintenant place à ma robe Aristo pour février. Oui certes, on est déjà le 17, mais le patron est assemblé, le tissu choisi, lavé, repassé, donc j’ai bon espoir de la faire avant le mois de mars (même si je suis sur plusieurs projets en même temps ).