Chaussettes Kalajoki de Tiina Partanen

Avoir tricoté des chaussettes pour Petite m’a donné envie d’en faire pour moi, alors j’avais demandé au Père Noël de la laine j’ai eu 2 pelotes de Super Soxx de Lang yarn et 4 de Plassard Métisse. Merci père Noël ! C’est la première sorte que j’ai utilisé ce coup-ci.

Je n’avais pas envie d’un patron trop compliqué, ni avec des trous (j’ai pas besoin qu’il y en ait dans le patron pour les faire 😀 ). Avec l’échantillon (avec des aiguilles 2.75) que j’obtenais, j’ai trouvé les Kalajoki, dont le motif représente les méandres de la rivière du même nom, en Finlande. J’ai trouvé ça très poétique et je me suis lancée ! Petit plus : c’est un modèle gratuit et en français !

Le patron est relativement clair, même si je me suis posée des questions quelques fois (et que je me suis plantée quelques autres fois, car j’ai voulu suivre le diagramme sur mon téléphone…j’ai fini par l’imprimer pour la 2eme chaussette !).

La laine est très douce et agréable à tricoter, et à porter. Et en plus, il m’en reste 40 g (sur les 100 g de base d’une pelote, et ça c’est chouette !).

Voilà, les chaussettes c’est le pied ! Et vous, vous en tricotez ?

Bonne journée du jour !

Bonnet Winter Joy

Incroyable mais vrai.. J’ai tricoté pour Grande 😁 déjà quand elle habitait avec nous, elle avait du mal à avoir son tour – mais ne demandait rien – mais alors maintenant 🙃 bon pour autant je ne l’oublie pas et j’avais envie de lui tricoter un bonnet, mais pas un Lopta que j’ai trop fait dernièrement (je vous montre la série dès que je prends le temps de faire les photos !), et surtout envie de me lancer dans le jacquard, vraiment. Pas de bol c’est encore tombé sur elle ( déjà son premier pull était du jacquard, mais je débutais en tout – tricot compris – , donc plein de défauts!). Cette fois, je me suis aidée du livre « tricoter le jacquard en rond » d’Anna Dervout, dont je vous parlerai un peu plus tard !

Sur la tête de Petite !

J’ai validé avec elle le choix du patron : Winter joy de Sofia Moussa. Par chance, il était gratuit quand je m’y suis intéressée.
Puis les couleurs, je ne voulais pas acheter de laine, alors ça a été de mon stock. Et là j’ai fait une constatation, mon stock est composé de gris, rouge, violet/rose et bleu, quasi exclusivement. Le tout dans des laines différentes bien sûr…je pensais utiliser des laines que ma mère m’a donné, mais pas la même qualité (une poilue, pas l’autre) alors je me suis rabattue sur de la Plassard Week-end que j’ai tricotée en double (histoire de me simplifier la vie!). J’avais acheté cette laine à Lyon, en juillet 2018…après avoir fait le tour des merceries avec ma mère…l’idée était d’en faire un châle !

Malgré cette difficulté supplémentaire, je m’en suis plutôt bien sortie ! En tout cas, c’est plus trop lâche que trop serré 😉 et tous les points ressortent. Ouf !

J’ai mis 3 semaines à avoir une photo portée mais voilà qui est fait, donc je peux me rendre compte du résultat sur elle et vous le présenter 😉

Le seul défaut (restons modeste !), c’est que je trouve qu’il est un peu grand (de mémoire l’échantillon était bon, j’aurais peut être dur faire la taille enfant plutôt que la taille adulte, car il n’y en a que 2 ?)?

En tout cas, elle a trouvé une façon de le mettre et elle en est contente !

Il est probable que je referai ce bonnet et que je re-éutiliserai cette laine (au delà des quelques pelotes qu’il me reste), car elle est agréable à tricoter, et à porter – de ce que j’ai pû tester !

Je vous souhaite un bon mercredi !

Déstockage #20 : sacs, mouchoirs…

Fin décembre, j’ai raté l’opportunité de vous montrer ce gros déstockage, n’ayant pas pris le temps d’écrire l’article à temps ! Ca fait un mois que j’y pense et je m’y mets enfin la veille (ça aurait pu être le jour même !), parce que je trouvais dommage de vous montrer tout ça en dehors d’un article spécial déstockage (ça change tout, hein ? :-D).

Début décembre, il y avait le marché de Noël de l’école d’une part, et d’autre part, Moyenne avait décidé avec quelques amis de gâter ses professeurs. En effet, elles avaient décidé de faire des cookies et des petits sacs pour les mettre dedans et les offrir aux professeurs et surveillants. Moyenne était l’équipe Petit sac à elle toute seule !

J’ai trouvé l’idée très sympa alors j’ai bien sur fourni les tissus, et un peu d’aide, mais elle a quasiment tout fait toute seule ! On a repris mon tuto de sac à vrac car c’est celui que je trouvais le plus rapide pour le travail à la chaine (25 sacs je crois)!

Niveau tissu, j’ai cherché dans mon stock des tissus qui fassent un peu Noël : des étoiles ! Et puis, j’ai réutilisé le tissu Pingouin, de la robe de grossesse que ma mère m’avait fait il y a 18 ans 😮 Il attendait son tour et je crois que là c’était parfait ! Merci Maman !

De mon côté, pour le marché de Noël de l’école, j’ai varié les plaisirs ! Avec quelques autres mamans, nous avons cousu des paniers à lingettes, avec les lingettes assorties (tout au fonds donc), et ça a bien plu !

Puis j’ai fait des sacs à baguettes, en suivant le tuto de Créadixdoigts, qui est très simple à suivre. En revanche, c’est un sac à baguette « normale ». Les Traditions passent mais juste…et comme j’avais coupé tous mes tissus avant d’essayer…je n’ai pas modifié ! Mais je le ferai pour le prochain coup.

Des petits sacs à vrac, avec des bouts de tissus qui me restaient ça a bien plu aussi 😉

Et pour continuer dans le zéro déchet, des pochettes à mouchoirs (qui sont toutes parties!) et les mouchoirs qui vont avec. Et là je ne sais plus quel tuto j’ai suivi..j’ai fait un mix de plusieurs 😉 Mais c’est parfait pour utiliser les petites chutes de tissu (il faut des rectangles de 15 * 12 cm je crois) et de biais ! Il va d’ailleurs falloir que je rachète du biais car entre les hottes de Noël et ça, mon stock a bien diminué !

Tout ça a été fait dans des chûtes de tissu, des vieux draps, chemises… ou des morceaux de tissus un peu plus grand mais dans mon stock depuis longtemps ! J’avais aussi ressorti le reste des pochettes Origami de l’année dernière.

Les profs de Moyenne ont été touchés par leur cadeau et les maîtresses de l’école de bonnes clientes pour moi (mais pas qu’elles 😉 ). Y a plus qu’à recommencer l’année prochaine, en ce qui me concerne…. peut être que j’arriverai à m’y mettre avant fin novembre ? 😉 (on est encore en janvier, ça marche toujours pour les résolutions !).

Bonne journée !

Pull Sweater Bergère de France

Quand je me suis vraiment lancée dans le tricot, il y a un an et demi, j’avais proposé à chacune de mes filles de leur faire un pull – et j’avais acheté de la laine (un peu trop :-o) sur Bergère de France, sans idée sur les modèles que j’allais faire ni sur les quantités qu’il fallait !

Grande a été tout de suite d’accord (elle dit jamais non 😉 ) mais a fait les frais de mes erreurs de débutantes. On va dire qu’elle met quand même son pull Durimi (mais comme elle ne vit plus avec moi, même si je la vois régulièrement, je ne sais pas !). Petite est fan de ce que je fais pour elle et elle adore toujours autant son Thistle, qui commence à être bien petit.. Moyenne était plus réservée, elle avait peur que la laine la gratte.

J’ai finalement trouvé le modèle idéal et pour vider mon stock et pour lui plaire : le pull Sweater de Bergère de France. Il y a normalement 3 types de laine mais je n’en avais que deux (et pas envie d’en racheter, bien sur !) donc j’ai en premier de la laine Idéal puis en 2ème (pour les 2 autres) la Plume. Les 2 étant de Bergère de France, le bleu est le même et ça tombe bien ! La Plume est poilue et toute douce, idéale pour le cou ! L’idéal par contre, j’aime beaucoup moins, plus rêche – mais sur le Thistle de Petite, ça va !

J’aime beaucoup l’effet « manches courtes » par dessus manches longues.

Le pull est tricoté à plat normalement, mais j’ai fait du bas aux emmanchures en rond, puis je suis repassée en plat pour finir chaque partie. J’ai fait les manches à plat aussi (les 2 en mêmes temps), car je ne voyait pas bien comment faire ! Mais c’était long de coudre et de rentrer les fils !!

Par contre, j’ai eu une frayeur… après avoir fini le col, j’ai essayé de passer la tête mais impossible, et ça coinçait chez elle aussi. Impossible de défaire les mailles arrêtées avec cette laine poilue !! J’ai demandé de l’aide à une collègue experte, mais pas mieux (enfin si, elle a réussi à refaire une dizaine de mailles en 20 minutes. Merci à toi V.). J’avais trouvé une solution, mais avant de couper (après avoir sécurisé) Moyenne a re-essayé et en forçant un peu c’est passé. Ouf !! Et elle a même pû en ressortir : double ouf !! Peut être que les quelques mailles qui ont été re-arrêtées beaucoup plus lâchement ont donné suffisamment de mou. En tout cas, je suis soulagée de ne pas avoir à bricoler quelque chose !

Comme ce n’est que du jersey, ça roulotte, mais ça va bien !

Elle est ravie ! Ca se voit ? (ça se devine à la gestuelle !).

Après avoir glandé en legging (enfin en pyjama d’abord) elle a fini par s’habiller… et ça donne vachement bien 🙂 (à mon gout !).

Bonne soirée !

Duo de Jupes Zéphyr de Dear and Doe !

Il y a 2 ans, hum hum, ma grande soeur m’avait demandé de lui faire une jupe… mais j’ai eu du mal à trouver un tissu lui plaise. Non pas qu’elle soit difficile mais je vais peu dans les magasins et jusque là, je n’avais pas trouvé de tissu bleu marine avec des petits motifs, selon son souhait. Quand j’ai craqué pour le tissu de ma robe Mia chez Mars-elle, j’ai vu des tissus qui pouvaient convenir. Je lui ai proposé et 2 lui ont plu ! Et je me suis aperçue seulement il y a quelques jours, qu’elle avait choisi en bleu le même tissu que moi en corail, je suis une rapide, hein ?

Bref, l’autre tissu me plaisant aussi, je l’ai pris pour moi. Après tout, une jupe courte d’été ne sera pas de trop dans mon armoire (j’en ai une en jean’s (ancien jean’s tranformé) et mes jupes Brumes que je n’ose plus mettre depuis une remarque de mon autre soeur :-/ ).

Le patron est tout simple : un devant et un derrière identique, et une ceinture. C’est le bas de la robe Zéphyr, que j’ai fait 2 fois.

Les finitions sont simples : un ourlet à aiguille double et zou ! Par contre, j’ai utilisé des aiguilles jersey, mais j’aurais du utiliser des micro-fibres, comme conseillé, avec ce jersey un peu particulier (pas le même que d’habitude, mais là comme ça, en ce dimanche matin, je ne sais plus la différence ! Ce n’est pas le tissu de base que les autres jersey, il me semble que c’est juste du coton, sans élasthanne), car les coutures ont tendance à se déchirer :-/ (sur ma jupe en tout cas). Je le ferai la prochaine fois..

IMG_7690

Pour aller avec ma jupe, j’ai utilisé une chemise à manches longues de mon beau-père, que ma mère m’a donné il y a quelques années. 2 autres ont servi à faire des chemises de nuit pour mes filles. J’ai coupé les manches et retaillé la forme pour que ça soit moins large. Et mis du passepoil (j’étais partie sur du biais, mais je n’en avais que 15 cm..) pour bien finir. Une couture rapide, efficace et zéro déchet !

IMG_7688

Il ne fait aucun doute que je referai ce modèle, hyper simple et hyper confortable. Et bon honnêtement, on est hyper belle dedans, non ? 😉

Bon dimanche à vous en espérant que la pluie ne s’invitera pas trop chez vous!

ps : c’est encore un autre éditeur de blog que j’utilise aujourd’hui… et je n’arrive pas non plus à faire ce que je veux! Et ce n’est pas du tout volontaire que mes photos soient plus grandes que celle de ma soeur…elles n’ont pas été prises avec le même appareil photo et je n’ai pas cherché à les rendre pareilles avant de les télécharger, vu que je ne le savais pas !