Calendrier de l'Avent à 6 mains !

Oui carrément à 6 mains car Petite m’a aidé pour la couture des pochettes et a aidé son papa (pour visser à la fois les différentes parties de bois ensemble et les vis « crochet ») !

Cette année, j’ai eu envie de refaire un calendrier, même si les filles en avaient déjà un chacune : pour les grandes et pour Petite. Vous me direz ce n’est plus durable, si j’en refais un régulièrement, mais les premiers sont au grenier et resserviront sans aucun doute !

La différence c’est que c’est un calendrier familial : j’ai rempli les pochettes en fonction de quand Grande serait là où pas (Moyenne c’est tout le temps, même si elle est absente un weekend sur deux) et surtout en fonction des goûts de chacun.

J’ai demandé à mon chéri de me fabriquer un arbre.. il a utilisé de vieilles portes centenaires, découpées vissées sur un support qu’il avait.

Les petites pochettes ont été achetées en panneau chez Sur un fil.

Pour les remplir, j’avais envie de zéro déchet, bien sûr, mais pas facile… D’autant que je n’ai pas pris le temps de laver les tissus avant de coudre, donc pas possible de mettre des chocolat sans papiers. Du coup, je suis restée sur des valeurs sûres 😱 : un Kinder surprise ou petits nounours équitable pour Petite, un trombone Harry Potter (y en a 6 dans le mois, comme les Kinder) et des After Eight pour Moyenne (et je sens que ça va parfumer les autres chocolats..), des papillotes pour les 3 grands (des bio fabriquées en France).

Je n’ai plus qu’à vous souhaiter un joyeux mois de décembre et un bon Avent 😉

ps :vous pouvez voir que les pyjamas d’amour de Monsieur et de Petite sont portés !

« La cerise sur le gâteau » d’Aurélie Valognes

Aurélie Valognes fait partie des auteurs dont on entend parléret dont on voit des publicités sur les quais de gares. J’avais fait un premier essai avec « Mémé dans les orties« , essai pas vraiment concluant. Mais bon, puisque tant de monde aime j’ai retenté. Ce coup-ci avec « La cerise sur le gâteau ».

Tout avait bien commencé, d’autant que coïncidence marrante, les personnages de ce roman me rappelle ma famille : chez moi aussi Bernard est le fils de Marguerite ! Après c’est un peu mélangé : Alice est la fille de Paul, Charlotte, ma nièce et cousine d’Alice 😀

Le résumé :

« La vie est mal faite : à 35 ans, on n’a le temps de rien, à 65, on a du temps, mais encore faut-il savoir quoi en faire…
Bernard et Brigitte, couple solide depuis 37 ans, en savent quelque chose.
Depuis qu’elle a cessé de travailler, Brigitte profite de sa liberté retrouvée et de ses petits-enfants. Pour elle, ce n’est que du bonheur. Jusqu’au drame : la retraite de son mari !
Car, pour Bernard, troquer ses costumes contre des pantoufles, hors de question. Cet hyperactif bougon ne voit vraiment pas de quoi se réjouir. Prêt à tout pour trouver un nouveau sens à sa vie, il en fait voir de toutes les couleurs à son entourage !
Ajoutez à cela des enfants au bord de la crise de nerfs, des petits-enfants infatigables, et surtout des voisins insupportables qui leur polluent le quotidien…
Et si la retraite n’était pas un long fleuve tranquille ?
Un cocktail explosif pour une comédie irrésistible et inspirante. « 

Ce qui n’est pas dit dans le résumé, mais qu’il n’est pas gênant de dévoiler, c’est que la nouvelle lubie de Bernard s’avère être l’écologie. Vous le voyez, tout s’annonçait bien ! Et effectivement les premières dizaines de pages, j’étais bien partie et motivée. Et puis j’ai fini par être lassée par les jérémiades de Bernard (même si ça finit pas s’arrêter), par les incompréhensions entre Bernard et sa femme, alors qu’il suffisait de pas grand chose pour s’entendre (oui je sais, c’est toujours plus facile de l’extérieur !)…

Peut être que ce sont les obstacles qui se dressent devant Bernard dans sa quête du Zéro déchet qui m’ont perturbé, obstacles bien réels puisque je m’y trouve confrontée aussi 😉

Toujours est il, que malgré l’écriture agréable, je n’ai pas dévoré ce livre, que j’ai lu en 10 jours (400 pages). Je l’ai lu pour le plaisir de lire (et c’est déjà pas mal), mais pas avalé en voulant savoir la suite.

Je ne suis pas sure de retenter un Aurélie Valognes, les 2 livres m’ont plu mais sans plus. Et vous ?

Bon mercredi, sous la pluie ! (pour moi ça va être piscine, alors mouillée pour mouillée … 😉 ).

Sacs à couches lavables

Ma petite soeur utilise des couches lavables pour sa fille. Du coup, elle m’a demandé un sac pour mettre les couches sales, quand elle est à la crèche ou en en balade.

J’ai farfouillé sur internet pour voir ce qui existait, et j’en suis arrivée à ce modèle ultra simple et rapide. Ca tombait bien, je n’avais pas trop le temps (ou disons que j’avais trop procrastiné et qu’il fallait vraiment que je m’y mette pour pouvoir lui donner lors de nos vacances communes 😉 ).

Il s’agit simplement d’un grand rectangle de tissu enduit – le même utilisé pour le sac à langer . J’y ai quand même ajouté 2 petits rectangles de chaque côté de la fermeture éclair, pour une plus jolie finition.

Et voilà un projet pratique, rapide à faire et qui diminue un chouia le stock 😉

Je n’ai pas de photo du dos, car bien sur, je n’avais pas pris le temps de les prendre (je ne sais plus si c’est ce sac ou la jupe de mon autre soeur que j’avais fini le matin du départ…) donc c’est ma soeur qui a pris les photos après, mais donc le dos est juste complètement uni, sans aucune couture. J’avais hésité à faire un appliqué mais je me suis dit que ça serait moins imperméable donc j’ai limité au maximum le nombre de coutures.

Bon lundi !

Duo de Jupes Zéphyr de Dear and Doe !

Il y a 2 ans, hum hum, ma grande soeur m’avait demandé de lui faire une jupe… mais j’ai eu du mal à trouver un tissu lui plaise. Non pas qu’elle soit difficile mais je vais peu dans les magasins et jusque là, je n’avais pas trouvé de tissu bleu marine avec des petits motifs, selon son souhait. Quand j’ai craqué pour le tissu de ma robe Mia chez Mars-elle, j’ai vu des tissus qui pouvaient convenir. Je lui ai proposé et 2 lui ont plu ! Et je me suis aperçue seulement il y a quelques jours, qu’elle avait choisi en bleu le même tissu que moi en corail, je suis une rapide, hein ?

Bref, l’autre tissu me plaisant aussi, je l’ai pris pour moi. Après tout, une jupe courte d’été ne sera pas de trop dans mon armoire (j’en ai une en jean’s (ancien jean’s tranformé) et mes jupes Brumes que je n’ose plus mettre depuis une remarque de mon autre soeur :-/ ).

Le patron est tout simple : un devant et un derrière identique, et une ceinture. C’est le bas de la robe Zéphyr, que j’ai fait 2 fois.

Les finitions sont simples : un ourlet à aiguille double et zou ! Par contre, j’ai utilisé des aiguilles jersey, mais j’aurais du utiliser des micro-fibres, comme conseillé, avec ce jersey un peu particulier (pas le même que d’habitude, mais là comme ça, en ce dimanche matin, je ne sais plus la différence ! Ce n’est pas le tissu de base que les autres jersey, il me semble que c’est juste du coton, sans élasthanne), car les coutures ont tendance à se déchirer :-/ (sur ma jupe en tout cas). Je le ferai la prochaine fois..

IMG_7690

Pour aller avec ma jupe, j’ai utilisé une chemise à manches longues de mon beau-père, que ma mère m’a donné il y a quelques années. 2 autres ont servi à faire des chemises de nuit pour mes filles. J’ai coupé les manches et retaillé la forme pour que ça soit moins large. Et mis du passepoil (j’étais partie sur du biais, mais je n’en avais que 15 cm..) pour bien finir. Une couture rapide, efficace et zéro déchet !

IMG_7688

Il ne fait aucun doute que je referai ce modèle, hyper simple et hyper confortable. Et bon honnêtement, on est hyper belle dedans, non ? 😉

Bon dimanche à vous en espérant que la pluie ne s’invitera pas trop chez vous!

ps : c’est encore un autre éditeur de blog que j’utilise aujourd’hui… et je n’arrive pas non plus à faire ce que je veux! Et ce n’est pas du tout volontaire que mes photos soient plus grandes que celle de ma soeur…elles n’ont pas été prises avec le même appareil photo et je n’ai pas cherché à les rendre pareilles avant de les télécharger, vu que je ne le savais pas !

De jolis petits sacs !

Aujourd’hui je vous montre quelques sacs que j’ai décoré ces derniers mois.

Tout d’abord, un petit sac pour Lucas, le meilleur ami de Petite. C’était un anniversaire « zéro déchet » et la consigne « cadeau pas obligatoire, cadeau d’occasion bienvenu, pas de papier cadeau… » du coup, je lui ai juste décoré un petit sac (parce qu’effectivement, pas facile d’arriver les mains vides !) que j’ai mis dans un ancienne boite de chocolats en osier  (comme ), donc que de l’utile et pas de déchet, et un petit garçon, qui aime les Légos, content !

Toujours pour des enfants, je suis allée rendre visite à une amie et à ces 2 enfants. J’étais motivée (4 trains par trajet…) mais j’avais surtout envie de faire plaisir à ces petits loups. Les 2 prénoms commencent par S.

IMG_7631

Pour la miss, je me suis dit qu’une licorne ça plairait !

IMG_7632

Et pour le petit gars, un robot ! Petite m’a aidé à choisir 😉 (elle est au milieu en âge). Et en plus, on a choisi du Flex qui brille !

IMG_7633

Et pour finir, j’avais fait un mini concours sur Instagram et dont les lots étaient un sac personnalisé.

Pour ma copine virtuelle Flo, ça a été presque facile, puisque je discute régulièrement avec elle :  elle a eu droit à une double face,une tête de mort et une phrase inspirante.

La tête de mort est en bleu brillant, virant sur le mauve. Et je l’ai trouvé jolie avec ses yeux en coeur !

IMG_7661

La phrase en orange, 2 couleurs que je sais lui plaire. Cela signifie : « fais quelque chose de surprenant aujourd’hui ».

IMG_7662

Et pour finir, en me promenant sur l’Instagram de Lilysews, j’ai vu qu’elle aimait bien voyager et découvrir donc j’ai tout de suite passer à un motif que j’avais acheté, pour moi à la base, quand je préparais mes 40 ans (sur le thème du voyage, je pensais vous en avoir parlé mais non !).

IMG_7664

Niveau couleur, je ne savais pas… alors j’ai pris celles de l’arc en ciel !

IMG_7665

Qui n’a pas eu son sac ? 😉

Bonne journée !

Pour moi c’est tricot / repos !

Licornes à toutes les sauces !

Pour son anniversaire, Mademoiselle P., fille d’une amie et amie de ma fille voulait des licornes !

Sa mère m’a mis à contribution avec mes machines..

Une serviette brodée (motifs d’Embrodery library). Pour sa soeur, j’avais fait au point de croix, mais là j’ai été avertie une semaine avant et je n’avais nulle envie de me mettre la pression (ni la force de toutes façons..) Cela dit, j’y ai passé une bonne partie du 1er mai, même si c’est surtout la machine qui a travaillé !

 

Après la serviette, c’est la Silhouette portrait qui a travaillé pour la déco, des licornes de Silhouette studio. Encore une fois, j’avais peu de temps et pas envie de me prendre la tête (en même temps c’était le même jour !).

Bon mais avec tout ça, je n’avais pas de cadeau… alors le samedi, je me suis mise à la couture. Un patron Ottobre déjà coupé (t-shirt Néon d’Ottobre déjà vu et pour Moyenne), que j’ai coupé sans les marges de couture pour le faire plus petit (oui, je sais, c’est pas la bonne façon, mais vraiment pas envie ni le temps (vous l’aurez compris!!) de recouper la bonne taille). J’apprécie ce patron car les manches se coupent avec le reste 😉

IMG_7321

Et j’ai bien sur ajouté un flex (du même site) : « sois toujours toi même, à moins que tu puisses être une licorne, dans ce cas, sois toujours une licorne ! ». J’hésitais entre plusieurs et je crois que ce n’est pas celui que je voulais finalement, mais bon, j’ai validé celui là et il est sympa quand même !

IMG_7320

Les finitions sont simples : bord côte et surpiqures roses ! Le tissu vient de mon stock, il a déjà servi pour un t-shirt de Grande.

Forcément, il manquait le paquet cadeau … un flex sur un sac Ecobureau et c’est emballé ! Un alphabet licorne auquel j’ai ajouté des étoiles au pif, juste pour remplir les trous de la feuille de flex et finalement ça allait bien comme ça, donc je n’ai rien touché !

IMG_7318

Ca brille, c’est trop beau ! Et puis ça fait un sac ré-utilisable en mode zéro déchet 😉

IMG_7319

La miss a eu plein de cadeaux licornes mais je pense que ceux là lui ont bien plu aussi ! Y a pas de raison 😉

IMG_7317

Et chez vous, ça plait les licornes ?

Tuto : sac à vrac !

Cela faisait très très longtemps que je voulais faire des sacs à vrac, des mois (années?) et ce week-end, en pliant le linge, je suis tombée sur nos taies d’oreiller dont une était déchirée.. (et la 2eme pas mieux finalement). Je les avais lavé en me disant que je pourrais récupérer le tissu (la partie du dessous).

Aujourd’hui (enfin y a 15 jours !!), c’était le grand jour : après avoir fini le sac à pain pour ma grande soeur, je me suis lancée dans les sacs à vrac. Une bonne raison à ça : la dernière fois que je suis allée chercher des amandes au magasin, je me suis dit : c’est la dernière fois que je prends un sac en papier ! Du coup, avec cette interdiction que je me suis faite, ça fait 15 jours que je ne mange plus d’amandes 😀 Ca ne pouvait plus durer, vous en conviendrez !

Pendant les vacances, j’ai parlé sac à vrac avec ma tante et je n’ai pas trouvé de tutos qui me satisfasse alors je me suis dit, tant qu’à faire mes sacs, je vais vous dire comment je les ai fait !

Le matériel :

du tissu (j’ai pris 58*28 cm et 55*24 cm), préférer un tissu léger (mais solide)

du ruban ou de la cordelette : 2 fois la largeur totale du sac + quelques centimètres de marge par ruban (2 pour moi).

La méthode :

Plier le tissu envers contre envers, marquer au fer puis coudre les 2 côtés perpendiculaires au fonds (la pliure), à une largeur du pied.

mam'gal

Pour une jolie finition, j’ai choisi d’utiliser des coutures anglaises, c’est pour cela qu’on commence à coudre envers contre envers.

Une fois que c’est fait, on recoupe le surplus de tissu et les 2 angles (côtés fond) pour de plus beaux angles.

Puis on retourne endroit contre endroit cette fois, et on recoud les mêmes côtés. Les premières coutures sont prises dans celles-ci et comme on les a coupé, ne dépassent pas.

Ensuite, on marque au fer les plis pour le rabat : d’abord un rentrée d’un cm environ, puis un 2eme de 2-3 cm. Il faut la place pour la cordelette ou le ruban.

Avant de coudre cet ourlet, on va faire 2 boutonnières (si on veut bien 2 rubans opposés, mais je trouve que ça ferme mieux avec 2 effectivement) : en haut à droite (ou à gauche 😉 ) de chaque côté du sac. J’ai aligné mon pied avec le pli, mais j’aurais du le faire déborder sur l’ourlet, je le trouve un peu bas.

Puis ouvrir les boutonnières.

Et pour finir la couture : coudre l’ourlet – éventuellement coudre sur l’envers, pour être sure que le bas de l’ourlet est bien pris partout sur la couture (oui ça sent le vécu..).

Ensuite, il n’y a plus qu’à enfiler les rubans ou cordelettes avec une épingle à nourrice, une dans chaque boutonnière, et à coudre les extrémités ensemble (ou faire un noeud).

Et voilà un joli sac à vrac, pratique et facile à faire !

Aussi beau dedans (1ere photo) que dehors !

J’en ai fait 4 : un pour les amandes, pour les noix de cajou, un que mon chéri a piqué…et un dernier qui attend sagement son tour !

IMG_5039

Voilà de quoi limiter l’utilisation des sacs plastiques et papiers..  Et il peut être adaptée pour servir de sac à pain, sac à linge sale….

J’espère que c’était clair, n’hésitez pas en tout cas si vous avez des questions ! Et pensez bien à citer mon tuto si vous vous en servez !