Bouillottes Nuage aux noyaux de cerise

Au mois de mars 2019, quelques créatrices s’étaient associées pour créer des patrons vendus au profit de la recherche contre l’endométriose. Il y avait les patrons d’une culotte menstruelle, d’un pochon, d’une broderie décorative et d’une bouillotte. C’est la bouillotte que je me suis enfin décidée de faire ! (vous me direz, je n’ai pas fait le reste non plus…).

On a un grand cerisier dans le jardin et chaque été je me disais qu’il faudrait que je récupère les noyaux des cerises. Et chaque été je ne le faisais pas ! Cette été, j’étais encore confinée quand on a ramassé les cerises (oui ok quand mon chéri a ramassé), alors c’était l’année ou jamais ! Pour les nettoyer, je les ai fait tremper dans l’eau puis je les prenais par petites poignées et les frottais les uns contre les autres….pendant un bout de temps (mais j’étais dans le jardin au soleil, ça allait 😉 ) ! Puis rinçage dans une passoire et j’ai recommencé. Séchage au soleil, et ensuite j’ai à nouveau bien secoué s’il restait de petites peaux sèches.

J’ai lu que les noyaux de cerise ce n’est pas forcément le mieux car c’est plein d’air, donc ça garde moins la chaleur, mais je les avais gratuitement à disposition et Petite qui s’en est servie plusieurs fois n’a pas râlé parce que ça refroidissait trop vite. Donc jusqu’ici ça convient !

J’ai fait une version pour Petite (en bas) et une pour Moyenne (en haut). Elles ont choisi les tissus (jersey velours et Minkie) dans le stock de bien sur : des restes de chemise de nuit ou de flemmardin. J’ai fait celle de Petite un peu plus petite (je n’ai pas rajouté les marges de couture).

Pour pouvoir les laver plus facilement, et les mettre au four micro-ondes (1 minute – 1 minutes 30 à fonds AVEC un verre d’eau), j’ai fait une pochette intérieure dans un drap qui vient de chez mes grand-parents (et dont je me suis beaucoup servi pour coudre des masques!). Je n’ai pas fait de couture à la main pour la fermer car c’est caché 😉

Comme j’ai fait la pochette intérieure, sur l’extérieur je pensais mettre du flex, pour les sourires des nuages, mais bien qu’elle l’ait évoqué au départ, Petite n’a rien demandé, donc je n’ai rien fait 😉 . Cependant, j’ai choisi de fermer le nuage avec des pressions en résine (qu’elle a choisi). Moyenne a préféré sans.

Voilà on est paré pour les maux de ventre ! Petite s’en est servie plusieurs fois, et comme elle la redemande, c’est que ça doit lui faire du bien (c’est tout doux en tout cas !).

Vous avez une bouillotte ? Vous avez testé avec les noyaux de cerise ?

Bon dimanche sous le soleil !

A vous la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.