Cadeaux de fin d’année et d’anniversaire

Je n’avais pas forcément prévu d’écrire un article ce soir, mais puisque j’ai allumé l’ordinateur et que j’ai plein de choses à dire dans les prochains jours, je fais ce soir un petit article sur les cadeaux de fin d’année.

Petite avait déjà eu cette maîtresse en Petite section, alors je n’ai pas voulu faire pareil. Et je n’avais guère d’idées… D’autant que Petite (comme Moyenne et moi) n’avons repris le chemin de l’école que le 22 juin, et je n’avais pas du tout anticipé !

J’ai du coup opté pour un pot de confiture de cerises du jardin, ramassées et préparées par Monsieur, décoré par Petite et 2 courgettes. Pour les mettre, j’ai cousu 2 sacs à vrac à la taille. Les tissus ont été choisis par Petite, mais elle n’a pas souhaité coudre cette année. La maîtresse a d’ailleurs voulu me rendre les sacs le soir, pensant que ce n’était que pour transporter ! (j’avais dit à Monsieur de mettre les 2 sacs dans un sac en papier…). Elle était contente que ça soit pour elle du coup.

Bon par contre, j’ai pas trop assuré car j’avais oublié qu’il y avait une ATSEM (voire 2 vu qu’elles sont 2 sur la photo…). Les autres années, je faisais le même cadeau à la maitresse et à l’ATSEM, car elles sont aussi méritantes l’une que l’autre, et là j’étais restée sur le fait qu’il n’y avait pas d’ATSEM dans cette classe vu à la diminution du nombre d’élèves. Et j’avoue que 3 mois sans école m’ont bien déconnecté ! En fait, elle(s) n’est pas là en permanence. Du coup, on a rattrapé le coup vendredi matin.. Mais comme je suis rentée à 21h jeudi, je n’ai pas eu le temps de coudre, et j’ai juste attrapé une petite pochette déjà cousu dans le stock qu’il me restait du marché de Noël (ce sont des tissus de mon stock que je couds bénévolement). Même les courgettes n’étaient pas au point : il n’y en avait qu’une de prête ! Ca fait vraiment « rattrape toi aux branches », mais c’est mieux que rien ! (enfin sauf que si elles sont effectivement 2…c’est pas top non plus !).

En revanche, j’avais un peu anticipé pour l’anniversaire de L. auquel était invité Petite. Les parents étant très portés (comme moi 😉 ) sur le zéro déchet et la consommation la plus faible possible (si si je vous assure, c’est mon état d’esprit :-p ), j’ai proposé à Petite de lui écrire un mini-livre, comme elle a beaucoup aimé les siens. Elle m’a donc dicté le texte, puis une fois imprimé, elle l’a illustré. C’est l’histoire d’une famille qui va camper. Je ne vous le montre pas fini car je n’ai pas eu le temps de le photographier avant qu’elle ne l’ait mis dans l’enveloppe 😉

Pour aller avec, j’ai aussi fait un petit à vrac (à trésor ou autre!), qu’elle a aussi décoré.

Voilà pour les petits cadeaux, qui je l’espère, ont fait plaisir !

Bonne soirée ! Et je crois que ce soir, je vais faire une folie (au lieu de me coucher tôt… comprendre, regarder La cité de la Peur, parce que quand je suis contente… (je laisse aux fans le loisir de finir, et je n’expose pas les autres :-D).

Pochette – Rangement aiguilles circulaire

Cela fait quelques temps que j’ai envie de me faire une rangement pour les aiguilles de la machine à coudre, pour m’y retrouver plus facilement, entre les neuves et les utilisées… mais finalement, c’est un rangement pour mes aiguilles à tricoter que j’ai imaginé !

Jusque là, elles étaient rangées dans cette trousse (photo prise quand j’avais en fait presque tout enlevé..), relativement pratique mais pas vraiment jolie !

Alors j’ai réfléchis, calculé, essayé … et je suis arrivée à un résultat qui me plait beaucoup ! La pochette fermée : à gauche sur le recto, à droite, sur le verso avec la fermeture. C’est à peu près la taille d’un grand cahier, quand c’est fermé. C’est fermé avec un galon (plié en deux et cousu sur lui même); cousu entre les épaisseurs de la première page.

Et l’intérieur, vide pour commencer !

Chaque emplacement à son utilité :

  • le coeur pour les aiguilles, en appliqué. Pour la première fois, j’ai découpé la forme avec ma Silhouette portrait, après avoir collé l’entoilage, et c’est parfait !
  • la poche à fermeture éclair pour les marqueurs et bloqueurs (les trucs qu’on visse au bout du câble quand on met en attente et dont je ne sais pas le nom !) à l’intérieur et derrière ma réglette à trous (pour connaitre la taille des aiguilles – j’ai du mal avec les mots cet après-midi !).
  • la pochette à rabat pour les câbles.
  • les emplacements pour les aiguilles : à gauche les fines avec le câble non interchangeables et les autres à la suite.

Chaque chose à sa place et c’est parfait ! J’ai même de la place pour les aiguilles à torsades et les crochets, et quelques emplacements si j’achète d’autres aiguilles (certaines sont en cours d’utilisation, donc pas là !).

Voilà mes aiguilles ont leur nid bien douillet ! A savoir, que c’est un rangement pour la maison, pas pour transporter : c’est du coup relativement gros, comme un grand cahier de 400 pages ! mais c’est tout mou, car j’ai mis une plaque de molleton.

Je suis d’autant plus heureuse (n’ayant pas peur des mots !) qu’en dehors du velours noir qui fait le fonds, ce ne sont que des restes de tissus que j’adorais et je suis ravie qu’ils se retrouvent tous ensemble sur un projet pour moi !

  • le tissu extérieur avait servi pour la doublure d’un sac pour une amie.
  • le tissu de poches pour la doublure du manteau de Moyenne – d’ailleurs, c’est la doublure car le manteau n’est plus..
  • le tissu pour les aiguilles de la doublure de mon premier sac à main Eulalie.

Voilà encore un projet qui m’a permis de déstocker et de me faire plaisir ! Je vous souhaite une bonne fin de dimanche (et moi je vais repasser avant de tricoter !).

Déstockage #20 : sacs, mouchoirs…

Fin décembre, j’ai raté l’opportunité de vous montrer ce gros déstockage, n’ayant pas pris le temps d’écrire l’article à temps ! Ca fait un mois que j’y pense et je m’y mets enfin la veille (ça aurait pu être le jour même !), parce que je trouvais dommage de vous montrer tout ça en dehors d’un article spécial déstockage (ça change tout, hein ? :-D).

Début décembre, il y avait le marché de Noël de l’école d’une part, et d’autre part, Moyenne avait décidé avec quelques amis de gâter ses professeurs. En effet, elles avaient décidé de faire des cookies et des petits sacs pour les mettre dedans et les offrir aux professeurs et surveillants. Moyenne était l’équipe Petit sac à elle toute seule !

J’ai trouvé l’idée très sympa alors j’ai bien sur fourni les tissus, et un peu d’aide, mais elle a quasiment tout fait toute seule ! On a repris mon tuto de sac à vrac car c’est celui que je trouvais le plus rapide pour le travail à la chaine (25 sacs je crois)!

Niveau tissu, j’ai cherché dans mon stock des tissus qui fassent un peu Noël : des étoiles ! Et puis, j’ai réutilisé le tissu Pingouin, de la robe de grossesse que ma mère m’avait fait il y a 18 ans 😮 Il attendait son tour et je crois que là c’était parfait ! Merci Maman !

De mon côté, pour le marché de Noël de l’école, j’ai varié les plaisirs ! Avec quelques autres mamans, nous avons cousu des paniers à lingettes, avec les lingettes assorties (tout au fonds donc), et ça a bien plu !

Puis j’ai fait des sacs à baguettes, en suivant le tuto de Créadixdoigts, qui est très simple à suivre. En revanche, c’est un sac à baguette « normale ». Les Traditions passent mais juste…et comme j’avais coupé tous mes tissus avant d’essayer…je n’ai pas modifié ! Mais je le ferai pour le prochain coup.

Des petits sacs à vrac, avec des bouts de tissus qui me restaient ça a bien plu aussi 😉

Et pour continuer dans le zéro déchet, des pochettes à mouchoirs (qui sont toutes parties!) et les mouchoirs qui vont avec. Et là je ne sais plus quel tuto j’ai suivi..j’ai fait un mix de plusieurs 😉 Mais c’est parfait pour utiliser les petites chutes de tissu (il faut des rectangles de 15 * 12 cm je crois) et de biais ! Il va d’ailleurs falloir que je rachète du biais car entre les hottes de Noël et ça, mon stock a bien diminué !

Tout ça a été fait dans des chûtes de tissu, des vieux draps, chemises… ou des morceaux de tissus un peu plus grand mais dans mon stock depuis longtemps ! J’avais aussi ressorti le reste des pochettes Origami de l’année dernière.

Les profs de Moyenne ont été touchés par leur cadeau et les maîtresses de l’école de bonnes clientes pour moi (mais pas qu’elles 😉 ). Y a plus qu’à recommencer l’année prochaine, en ce qui me concerne…. peut être que j’arriverai à m’y mettre avant fin novembre ? 😉 (on est encore en janvier, ça marche toujours pour les résolutions !).

Bonne journée !

Les hottes de Noël

Déjà l’année dernière, lorsque the Amazing Iron Woman avait parlé de ses hottes de Noël, j’avais aimé l’idée mais avec Petite, qui croit encore au père Noël, ça me paraissait compliqué ! Et puis finalement, je me suis lancée à quelques jours du départ…. j’avais 6 hottes à faire en toute discrétion.

Pour éviter que Petite ne reconnaisse les tissus, j’ai choisi de l’uni : en l’occurrence, un grand drap crème un peu épais, dans lequel j’ai joué à Tétris pour tout caser. J’avais pris un grand calendrier pour faire le gabarit. Elles font à peu près 40 * 60 cm.

Quelques unes des hottes dans la marée de cadeaux ! (on était 22!)

J’avais l’intention de faire broder les initiales à ma machine pendant que je faisais autre chose, mais ça a été bien plus compliqué…il fallait que je tienne le fil, pour que la broderie soit correcte sinon ça tirait trop – Il faut que je l’emmène en révision, et ça ne m’enchante pas du tout car ça peut durer un moment. Du coup, je n’ai pas fait comme prévu et ça fait moins beau que je pensais 😦

Pour les 2 petites, c’est quand même la machine qui a brodé…et j’ai fait quelques retouches avec des feutres Posca, histoire que ça ne se voit pas que ça avait merdé – car Petite est au courant que ça ne marche pas très bien !

Pour les ados, je pensais laisser la machine faire l’appliqué, mais j’ai du le faire à la main, donc moins beau…

J’ai fait un ourlet en haut (les côtés ont été cousus à la surjeteuse) et le bas c’est le tissu plié en 2, donc pas de couture ! Et pour les liens, j’ai fait avec ce que j’avais : des biais ! Et je les ai assortis aux lettres. Mais comme cette année, je n’ai pas joué au Père Noël et que je suis allée me coucher avec Petite (première fois depuis 30 ans!!), je n’ai pas pris les photos des hottes remplies et debout, et impossible de le faire discrètement le 25 au matin, à part celle de Petite..

Tous les cadeaux ne sont pas rentrés dedans, mais un certain nombre était déjà emballés avant que je me décide, mais c’est toutjours ça de papier non-utilisé, et puis les autres ont pas mal jouer le jeu pour de l’emballage recyclé/recyclable. Mais j’avoue que je n’ai pas acheté autant d’occasion que j’aurais pu.. j’ai eu du mal à me mettre dans les préparatifs et m’y suis prise un peu au dernier moment ! Tant pis 😉 Maintenant les 6 filles (où chez nous, pas de garçon !) ont un sac à linge sale ou autre et j’ai un grand drap de moins dans mon stock de tissus (et des bouts de biais en moins, car certains attendaient depuis longtemps…).

Bon dimanche à vous, ici on continue la tournée des Père-Noël…

Sacs à couches lavables

Ma petite soeur utilise des couches lavables pour sa fille. Du coup, elle m’a demandé un sac pour mettre les couches sales, quand elle est à la crèche ou en en balade.

J’ai farfouillé sur internet pour voir ce qui existait, et j’en suis arrivée à ce modèle ultra simple et rapide. Ca tombait bien, je n’avais pas trop le temps (ou disons que j’avais trop procrastiné et qu’il fallait vraiment que je m’y mette pour pouvoir lui donner lors de nos vacances communes 😉 ).

Il s’agit simplement d’un grand rectangle de tissu enduit – le même utilisé pour le sac à langer . J’y ai quand même ajouté 2 petits rectangles de chaque côté de la fermeture éclair, pour une plus jolie finition.

Et voilà un projet pratique, rapide à faire et qui diminue un chouia le stock 😉

Je n’ai pas de photo du dos, car bien sur, je n’avais pas pris le temps de les prendre (je ne sais plus si c’est ce sac ou la jupe de mon autre soeur que j’avais fini le matin du départ…) donc c’est ma soeur qui a pris les photos après, mais donc le dos est juste complètement uni, sans aucune couture. J’avais hésité à faire un appliqué mais je me suis dit que ça serait moins imperméable donc j’ai limité au maximum le nombre de coutures.

Bon lundi !