Dire merci..

Cela fait quelques temps que cet article me trotte dans la tête, mais il ressort aujourd’hui…non pas à cause de la chaleur mais parce que je suis dépitée par les gens, et que ce manque de savoir vivre de plus en plus présent me chagrine.

Aujourd’hui, j’attendais pour traverser, devant un passage clouté, sur une route passante mais sans plus. La première voiture passe, soit elle n’a peut être pas eu le temps de réagir. La deuxième idem. La troisième accélère carrément et là j’avoue que ça m’a énervé ! C’est le soleil qui tapait trop fort peut être ?

Alors certes, je n’étais qu’une adulte seule, mais même quand je suis avec des enfants et en particuliers Toute Petite, cela arrive très fréquemment…et ça me désespère. Je ne dis pas que je laisse passer tous les piétons que je croise (encore que si, quand je ne suis pas pressée je le fais), mais quand même.. Je ne demande pas que l’on s’arrête illico dès que je m’approche du bord de la route, mais juste que les gens fassent attention aux autres. En fait, ça donne juste envie de traverser n’importe  comment (comme font beaucoup remarquez)…mais dans ce cas, c’est le piéton le c** pas le conducteur 😉 Et puis bon, je ne vais pas risquer ma vie pour ça !

D’ailleurs, dites merci quand on vous laisse passer, parce que ça, ça se perd aussi !!

Quel est le rapport avec le fait de dire merci me direz vous ? Et bien c’est exactement la même chose, ma maman (et mon papa 😉 ) m’ont appris depuis toute petite à dire bonjour, merci, au revoir, laisser passer..et j’apprends la même chose à mes enfants (enfin j’essaie !). Mais visiblement ça n’est pas le cas partout.

Je travaille dans un établissement scolaire et combien de fois, alors qu’on tient la porte aux élèves, ils passent sans même un regard et bien sur sans même un merci. Comme si on était groom finalement ou détecteur de présence automatique.

C’est juste triste en fait, car dire merci, c’est comme un sourire. Ca fait du bien à celui qui le dit, ça fait du bien à celui à qui il est destiné. Et puis, c’est plus agréable, non?

Allez, je ne vais pas vous faire un roman sur l’impolitesse et l’égoïsme des gens (ah de mon temps, c’était pas comme ça 😉 ) car vous avez compris l’idée mais MERCI de m’avoir lu et passez une bonne journée 🙂

merci4

(image : http://bowman-sauze.blogspot.fr/2015/01/merci-beaucoup.html)

Sirop à la menthe maison !

Ce matin, en préparant les radis, j’ai pensé qu’on pourrait faire du sirop à la menthe, car nous en avons beaucoup dans le jardin et qu’elle commence à envahir autours.

IMG_3510

J’ai regardé vite fait sur internet pour voir la recette, et c’est très facile : des feuilles de menthe, du sucre et de l’eau ! J’ai choisi celle là : Recette sirop menthe

IMG_3511

Du coup, hop, une fois les radis prêts, nous nous sommes attaqués, avec Moyenne, à la menthe : aller chercher les feuilles, les rincer et les mettre à bouillir avec de l’eau.

Après refroidissement et passage à la passoire (en vrai, un torchon dans un entonnoir 😉 ) pour enlever les feuilles, y a plus qu’à déguster !

IMG_3512

Evidemment, mon chéri a vidé les bouteilles de verre la semaine dernière…du coup, il ne restait qu’une bouteille de Get27.. 😀 remarquez, ça reste de la menthe 😉

Le résultat est plus marron que vert, mais le goût est bien là : si on ne met pas trop d’eau, on dirait du thé à la menthe; si on en met plus, c’est très rafraîchissant.

IMG_3513

A la votre !

mmmm des cookies !!

Ca  y est, je les ai enfin fait ! Cela fait plusieurs semaines que j’en rêvais…depuis qu’on en avait eu à la cantine et que j’avais demandé au Chef sa recette 😉

Bon il m’a donné la recette pour 200/250 cookies mais j’ai adapté 😀 même j’ai plus qu’adapté car j’avais fait mon calcul pour me rendre compte après que je n’avais plus que 300 g de beurre et plus beaucoup de sucre. J’ai du coup remplacé le sucre manquant par du miel. Quand je vous dis qu’il s’est passé du temps entre le moment où j’ai voulu les faire et le moment où je les ai mis dans le four…

La voici:

Pour 20/25 cookies :

400 g de beurre (200 g doux, 200 g demi-sel…on est en Bretagne 😉 cela dit j’ai mis que du demi sel)
600g de farine
480 g de sucre
2/3 oeufs
1 sachet de vanille
1 sachet de levure chimique
pépites de chocolat, smarties…

Préchauffer le four à 200° (j’ai baissé à 180°, je trouvais que ça chauffait trop !)

Mélanger oeufs, sucre et vanille, puis beurre ramolli

Ajouter la farine, la levure et une partie des pépites

Faire un boudin et le mettre au frigo une dizaine de minutes pour le durcir et couper plus facilement des tranches d’un cm environ

Mettre les tranches sur une plaque (sur du papier sulfurisé) et au four une dizaine de minutes. (le cuisinier m’a dit 20 minutes, mais chez moi 20 minutes à 200° c’est cramé!).

Attention, les cookies ne doivent pas être dur en sortant du four. Ils durcissent en refroidissant !

Et bon appétit !!

IMG_3508

Je les ai fait dimanche après-midi, et il en reste finalement encore pas mal…même s’ils plaisent beaucoup !

La prochaine fois, j’en congèlerai une partie pour qu’ils tiennent plus longtemps.

Qui en veut ??

Manger les fanes de radis..

C’est fait !

Bon, j’ai toujours mangé la queue des radies alors un peu plus ou un peu moins 😉

Les premiers radis du jardin sont sortis le we dernier.  Oh joie ! Ils étaient super bons en plus ! Ils ont mis du temps à sortir, mais l’alternance pluie soleil d’il y a quinze jours était parfaite !

En les triant, j’ai gardé les feuilles.

Le we dernier, j’ai mangé les feuilles en salade, avec juste une vinaigrette. Ca se mange sans problème, y a juste certaines feuilles qui sont piquantes au toucher.

Hier, j’ai opté pour la soupe – avec le reste des fanes du we dernier aussi. J’ai cuit à la vapeur avec un cube de fonds de veau. Et c’est tout !

IMG_3507

Evidemment, j’ai laissé trop d’eau en mixant…mais c’était bon quand même. La prochaine fois, je rajoute des pommes de terres pour lier un peu, car les fanes avaient du mal à se mélanger à l’eau.

Mon chéri n’a pas goûter…ni l’un ni l’autre. Il dit qu’on n’est pas en temps de guerre, et que ce sont des plats de période de vaches maigres…Certes, bah au moins on sera prêt au cas  où.

Bref, restons positif : c’est une expérience plutôt concluante, à améliorer, certes, mais ça se mange 😉 Vous avez déjà goûté ?

Reprisage de chaussettes !

C’est juste pour rire, rassurez-vous…je ne vais pas faire un article à chaque fois que je vais repriser des chaussettes (à 5, ça risque de revenir souvent..).

Aujourd’hui, après avoir couché Toute Petite pour la sieste, j’avais juste envie d’en faire autant..même pas envie de coudre ou de jouer avec ma Silhouette portrait. Puis finalement j’ai croisé mon chéri qui m’a proposé (une nouvelle fois) de m’occuper des chaussettes..il faut dire que j’avais 3/4 paires en attente pour lui, et que ça devenait compliqué niveau stock !

IMG_20170503_181915

Je me suis revue, il y a 16 ans avant de me marier, demander à ma grand-mère comment on reprisait les chaussettes, parce que j’allais en avoir besoin ! 😉 Elle m’a montré et m’avait même donné un oeuf à repriser (malheureusement je ne sais plus où il est 😦 ). Mais honnêtement, je crois que je ne l’avais jamais fait…on portait les chaussettes trouées, et voilà tout !

Seulement ce n’est pas très écologique ce comportement…donc je m’y suis mise, après avoir regardé une petite vidéo explicative (mais ce n’était pas la méthode de ma grand-mère ça, mais probablement plus rapide). Et finalement, ce n’est pas long ! Quelques minutes par chaussette et hop, à la suivante…alors je m’y remettrai plus facilement.

Bon j’ai encore quelques trucs à recoudre, sans grande motivation, mais je vais le faire..

Et vous, vous êtes plutôt chaussettes trouées ou reprisées ?

Nouveau défi… tendre vers le Zéro déchet

Oui j’adore les défis, j’avoue…je viens de finir le défi que je m’étais lancée : faire nos tenues (des filles et moi) pour le baptême de Toute Petite ce we, mais sans stress. Du boulot, certes, mais j’ai réussi à tout caser sans ne faire que coudre. A la base, j’étais partie pour faire que la tenue de Toute Petite…finalement j’ai fait 9 pièces 😉 Photos dans quelques jours !

Bref, en parallèle de ce défi ponctuel, je me suis plus penchée sur le Zéro déchets. M’intéresser à mon impact environnemental n’est pas nouveau, mais après avoir vu le documentaire Demain, je me suis dit qu’il fallait que j’en fasse un peu plus…D’autant que mon chéri râle souvent parce que je ne m’occupe pas du jardin ou que je couds trop (mais quand on aime, on ne compte pas :-p ).

J’ai donc remis en question ma façon de vivre mon quotidien, et j’ai décidé de me (nous) donner les moyens de faire mieux.

J’ai profité de mon anniversaire pour me faire offrir 2 livres sur le sujet (car je n’ai trouvé personne pour me les prêter et ils ne sont pas dans « mes » bibliothèques.

  Je vous en parlerai plus précisément prochainement, car j’ai commencé les deux mais fini aucun (mais non je ne m’éparpille pas :-D), mais j’aime beaucoup les lire.

Le constat : suivant les sites, les informations diffèrent un peu mais un français jette entre 350 et 400 kg par an (beaucoup plus si on ajoute les déchets annexes, nécessaires  à fabriquer ce que nous consommons…une dizaine de tonnes).

Nous :

Composition de la famille : 3 enfants de 3 ans, 11 et 14 ans + 2 adultes.

Monsieur a pesé les poubelles ménagères pendant plusieurs semaines (Moyenne l’avait fait aussi dans le cadre scolaire l’année dernière). Verdict : nous jetons 1 kg d’ordures ménagères par semaine, soit 50-55 kg/par an. En comparaison aux 350 kg par an par habitant, nous sommes loin..mais :

  • nous avons 2 composteurs dans le jardin (un pour l’été, au fonds du jardin, un pour l’été plus proche de la maison, qu’on peut atteindre sans se mouiller les pieds).

IMG_2922-001

  • nous recyclons tout ce qui est recyclable : papiers/Cartons/emballages/verre bien sûr, mais tout ce qui est encore utilisable est revendu, donné ou en dernier recours va dans les bennes pour les habits ou à la déchetterie éventuellement.

De ce côté là, je pense que nous sommes bien.

Reste que le meilleur déchet est celui qui n’est pas produit. La solution réside donc dans la consommation et les achats en particulier.

Je n’ai jamais cherché à avoir le dernier modèle de tel truc ou tel truc, par contre j’ai acheté des trucs inutiles ou dont je ne me ser(vai)s pas. J’avoue 😉 Maintenant je réfléchis plus à mes achats.

IMG_2921

Déjà, vous avez dû remarquer, j’utilise au maximum les tissus que j’ai déjà..et je suis même déjà allée plusieurs fois dans des magasins de tissus, temple de la tentation pour moi 🙂 surtout avec des réductions, sans craquer pour un tissu, certes très joli, mais dont je n’avais pas besoin pour l’instant. Et j’avoue que j’en suis fière !! (il faut bien que je me lance des fleurs, sinon qui le fera ?).

Pour rester dans le thème, cela fait pas mal de temps que je n’ai pas acheté de vêtements pour moi (à part les sous-vêtements et chaussettes quand même), pour les filles : c’est beaucoup de la récupération ou achat en braderie. Moyenne voulait absolument aller faire les courses de Printemps…elle a fait son choix sur des vide-greniers 😉 Cela a certes un avantage financier (mais à la rigueur, je m’en « fous ») mais surtout ça permet d’utiliser des habits déjà produits et donc qui n’ont plus aucun impact sur la planète puisqu’ils ont déjà été portés.

Pour le neuf, c’est moi qui coud 😉 pas autant que je le voudrai mais bon, c’est déjà pas mal. Elles sont toutes quelques pièces faites avec amour par maman 😉

Enfin, cela dit, Toute Petite a un traitement de faveur, car son papa gaga aime bien lui acheter des habits neufs..qui viennent compléter ceux récupérés des grandes soeurs et des cousines.

J’ai aussi fait du tri dans mes placards..et j’encourage les filles à en faire autant. Rien ne sert de garder des choses qu’elles n’aiment pas et ne mettront pas.  Cf « la magie du rangement » de Marie Kondo

IMG_2920

Niveau gros électroménager, on a remplacé les vieux (qui ont été revendus) par des plus efficaces énergiquement, et en particulier, nous avions deux lave-linges (vive les familles recomposées et les choses en double) relativement vieux, maintenant nous en avons un 8 kg A +++ (qui pèse le linge aussi). Je fais donc moins de lessive (par contre je mets plus de temps à les étendre :-p ) aussi. Le lave-vaisselle est plus efficace et programmable.

Dans le domaine, je faisais ma lessive en poudre d’après la recette d’ Herbiotiful, jusqu’à une erreur de commande (j’avais acheté de la lessive pour une association en faisant mes courses en ligne, mais la lessive s’est retrouvée chez moi 😦 donc je m’en sers). J’y reviendrai après mais je vais essayer la lessive liquide.

Je voudrai aussi essayer de faire le produit pour le lave-vaisselle..mais Monsieur a racheté deux grosses boîtes de pastilles. Grrr (il n’est pas encore convaincu par ma démarche, même s’il y a beaucoup de choses qu’il fait dans ce sens).

Pourquoi faire ses produits soit même ? Simplement parce que ça coûte beaucoup moins cher pour au moins le même résultat et qu’il y a beaucoup moins d’emballages. Et ça ne prend pas beaucoup de temps.

Niveau repas, nous faisons beaucoup maison (enfin nous, j’avoue, c’est Monsieur qui s’y colle le plus souvent..) et il y a très peu d’industriels dans la confection des repas. A part les pâtes à pizza/tartes, bouchées à la reine…mais ça n’est pas le cas pour le petit dej et les goûters.

Conclusion :

Désolée c’était un peu long, mais j’avais envie de faire un point sur là où nous en sommes aujourd’hui, pour avoir une point de repère quand je ferai un bilan ! Bravo si vous avez tout lu 😉

Alors voilà les défis que je me lance, sans aucune pression autre que ma volonté de mieux faire. Cela sera fait quand cela sera fait..et même si cela me fait « mal » d’acheter des paquets de gâteaux sur-emballés, je vais faire de mon mieux et ça sera déjà beaucoup.

  • faire les goûter maison.
  • faire les pâtes à tarte/pizza maison.
  • continuer à changer notre façon d’acheter (trop de supermarché encore) et privilégier le vrac (trouver où..).
  • changer notre façon de manger (moins de viande..), donc il faut que je me colle plus aux fourneaux (en général je m’occupe du lavage de Toute Petite pendant que Monsieur prépare le repas).
  • remplacer les produits lavage (shampoing, gel douche..)
  • remplacer les produits de ménage par des produits fait maison et/ou au minimum biologique…ce qui veut dire faire le ménage avec les produits (je suis plus en charge de l’aspirateur et du linge..).
  • un peu de couture (ben oui, vous pensiez que j’allais arrêter ?? 😉 ) : des essuies-tout en tissu, des sacs à pain (pour remplacer le papier), des sacs à légumes (pour remplacer les sacs plastiques)..(il faudra ensuite convaincre mon chéri de les utiliser, car c’est lui qui fait les courses !), des mouchoirs en tissu puis pour plus tard, mais ça commence à faire son chemin, des serviettes hygiéniques lavables pour les filles (pour moi c’est la cup) et des « lingettes » tissu pour le papier toilette…
  • plus participer au potager (j’ai déjà commencé pour cette année !).

IMG_2923

Voilà pour aujourd’hui ! Je n’ai plus qu’à mettre la main à la pâte !

Et vous, vous en êtes où dans la démarche « zéro déchet » : ça vous touche ou vous vous en foutez ?

Film « Demain » et coup de gueule

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler du film documentaire « demain ».

C’est un film que j’avais envie d’aller voir au cinéma, lors de sa sortie en 2015, mais depuis la naissance de Toute Petite, les séances de cinéma ont été bien (trop) rares.

Plus qu’un film, c’est un documentaire qui reprend en 5 chapitres, quels sont les problèmes à résoudre pour sauver l’humanité (oui rien que ça..) et surtout quelles sont les solutions, qui sont souvent très simples à mettre en place.

Les catégories sont (dans l’ordre qui me revient !) :

  • l’alimentation
  • l’éducation
  • la démocratie
  • l’énergie
  • l’économie

Ce documentaire a été réalisé par Cyril Dion et Mélanie Laurent (actrice chouchou de Monsieur..ça a une petite importance 😉 ).

Voici la bande annonce : Demain

J’avais vraiment envie que nous le regardions tous ensemble, enfin tous les 4, c’est encore un peu tôt pour Toute Petite ! J’ai donc attendu que le film soit dispo à la bibliothèque.

Cela fait longtemps que je fais quelques gestes pour la planète (ex : le recyclage du verre a toujours fait partie de ma vie, il y a hum, bientôt 40 ans, le reste du recyclage a suivi facilement dès sa mise en place) et mes filles le savent et le font plus ou moins (mais j’y travaille). Pour mon chéri, ça dépend recycler c’est naturel, par contre certains produits sont encore utilisés…Mais bref donc je voulais que nous nous confrontions tous ensemble à la réalité qui est la situation précaire de la planète et de l’humanité, car j’ai envie d’aller plus loin.

J’ai vraiment aimé ce documentaire, montrant que des groupes de personnes ont envie de faire bouger les choses et que TOUT est possible.

Seulement là, j’ai vraiment envie de pousser un coup de gueule ! En bonne candidate à Miss France (euh comment dire, je ne me maquille même pas une fois par an.. 😉 ), je rêve de la Paix dans le monde et d’une meilleure répartition des richesses. Et même si je n’ai pas appris grand chose sur ce fait là, pour résumer, les hommes risquent de disparaître de la Terre avec un grand nombre d’espèces, à moyen terme, et tout ça pour quoi ? Parce qu’il y a une « bande de mecs » qui veulent gagner toujours plus d’argent et une autre bande qui veut être le plus fort et diriger le Monde. Donc grosso modo, une centaine de personnes (et encore, je crois que je suis large) est en train de tout foutre en l’air pour leur égo.

Alors à quel moment les dirigeants (des grands Etats et des grandes entreprises) vont réagir et arrêter de penser au très court terme et à leur pognon / pouvoir ?

A quel moment vont-ils arrêter de piller les réserves naturelles, et comme Coca ou Nestlé, se foutre totalement des populations qui vivent sur place et les tuer (certes pas directement, mais en prélevant l’eau potable et en leur laissant que de l’eau pourrie…)?

A quel moment vont-ils simplement penser à leurs enfants ??

Parce qu’il y a 30 ans qu’on nous alerte petit à petit (le trou de la couche d’ozone..), alors d’accord, au départ on ne pensait pas que c’était si grave (surtout pour moi, j’avoue, à 10 ans je n’étais pas très au courant 😉 ), mais ces dernières années, les alertes se font plus régulières et plus réalistes. On sait qu’on est dans la merde !

MAINTENANT QU’ON SAIT POURQUOI EST CE QU’ON N’AGIT PAS PLUS ??

Alors oui, ce film nous montre que les choses changent (très) localement, à nous maintenant de nous en inspirer !

Alors oui, dans mes échanges (réels et virtuels), je vois un certain nombres de personnes concernées, et c’est très encourageant, mais il y en a tellement qui n’en ont rien à foutre.

Il faut vraiment qu’on change notre façon de vivre ! Je ne dis pas de retourner au temps des cavernes bien sur, nous avons un certain confort, et je n’ai pas non plus envie de m’en passer, mais j’essaie vraiment de limiter mon impact.

Pour en revenir au film, je crois qu’il devait être obligatoire de le regarder 😉 Je travaille dans un lycée et toutes les Premières sont allées au cinéma pour le voir. Je trouve ça génial ! Je dirai même qu’il faudrait que cela soit vu plus tôt par les élèves, qu’ils prennent bien conscience que chaque geste (acheter le nouveau super portable alors que l’ancien marche encore très bien) a des conséquences (gaspillage des matières premières…).

L’avez vous vu ? Qu’en avez vous pensé ?

En tout cas, je vous encourage vivement à le voir, vous l’aurez compris !

Il est dans les 2 bibliothèques que je fréquente, sûrement aussi dans celle près de chez vous !