Bouillottes Nuage aux noyaux de cerise

Au mois de mars 2019, quelques créatrices s’étaient associées pour créer des patrons vendus au profit de la recherche contre l’endométriose. Il y avait les patrons d’une culotte menstruelle, d’un pochon, d’une broderie décorative et d’une bouillotte. C’est la bouillotte que je me suis enfin décidée de faire ! (vous me direz, je n’ai pas fait le reste non plus…).

On a un grand cerisier dans le jardin et chaque été je me disais qu’il faudrait que je récupère les noyaux des cerises. Et chaque été je ne le faisais pas ! Cette été, j’étais encore confinée quand on a ramassé les cerises (oui ok quand mon chéri a ramassé), alors c’était l’année ou jamais ! Pour les nettoyer, je les ai fait tremper dans l’eau puis je les prenais par petites poignées et les frottais les uns contre les autres….pendant un bout de temps (mais j’étais dans le jardin au soleil, ça allait 😉 ) ! Puis rinçage dans une passoire et j’ai recommencé. Séchage au soleil, et ensuite j’ai à nouveau bien secoué s’il restait de petites peaux sèches.

J’ai lu que les noyaux de cerise ce n’est pas forcément le mieux car c’est plein d’air, donc ça garde moins la chaleur, mais je les avais gratuitement à disposition et Petite qui s’en est servie plusieurs fois n’a pas râlé parce que ça refroidissait trop vite. Donc jusqu’ici ça convient !

J’ai fait une version pour Petite (en bas) et une pour Moyenne (en haut). Elles ont choisi les tissus (jersey velours et Minkie) dans le stock de bien sur : des restes de chemise de nuit ou de flemmardin. J’ai fait celle de Petite un peu plus petite (je n’ai pas rajouté les marges de couture).

Pour pouvoir les laver plus facilement, et les mettre au four micro-ondes (1 minute – 1 minutes 30 à fonds AVEC un verre d’eau), j’ai fait une pochette intérieure dans un drap qui vient de chez mes grand-parents (et dont je me suis beaucoup servi pour coudre des masques!). Je n’ai pas fait de couture à la main pour la fermer car c’est caché 😉

Comme j’ai fait la pochette intérieure, sur l’extérieur je pensais mettre du flex, pour les sourires des nuages, mais bien qu’elle l’ait évoqué au départ, Petite n’a rien demandé, donc je n’ai rien fait 😉 . Cependant, j’ai choisi de fermer le nuage avec des pressions en résine (qu’elle a choisi). Moyenne a préféré sans.

Voilà on est paré pour les maux de ventre ! Petite s’en est servie plusieurs fois, et comme elle la redemande, c’est que ça doit lui faire du bien (c’est tout doux en tout cas !).

Vous avez une bouillotte ? Vous avez testé avec les noyaux de cerise ?

Bon dimanche sous le soleil !

Cadeaux de fin d’année et d’anniversaire

Je n’avais pas forcément prévu d’écrire un article ce soir, mais puisque j’ai allumé l’ordinateur et que j’ai plein de choses à dire dans les prochains jours, je fais ce soir un petit article sur les cadeaux de fin d’année.

Petite avait déjà eu cette maîtresse en Petite section, alors je n’ai pas voulu faire pareil. Et je n’avais guère d’idées… D’autant que Petite (comme Moyenne et moi) n’avons repris le chemin de l’école que le 22 juin, et je n’avais pas du tout anticipé !

J’ai du coup opté pour un pot de confiture de cerises du jardin, ramassées et préparées par Monsieur, décoré par Petite et 2 courgettes. Pour les mettre, j’ai cousu 2 sacs à vrac à la taille. Les tissus ont été choisis par Petite, mais elle n’a pas souhaité coudre cette année. La maîtresse a d’ailleurs voulu me rendre les sacs le soir, pensant que ce n’était que pour transporter ! (j’avais dit à Monsieur de mettre les 2 sacs dans un sac en papier…). Elle était contente que ça soit pour elle du coup.

Bon par contre, j’ai pas trop assuré car j’avais oublié qu’il y avait une ATSEM (voire 2 vu qu’elles sont 2 sur la photo…). Les autres années, je faisais le même cadeau à la maitresse et à l’ATSEM, car elles sont aussi méritantes l’une que l’autre, et là j’étais restée sur le fait qu’il n’y avait pas d’ATSEM dans cette classe vu à la diminution du nombre d’élèves. Et j’avoue que 3 mois sans école m’ont bien déconnecté ! En fait, elle(s) n’est pas là en permanence. Du coup, on a rattrapé le coup vendredi matin.. Mais comme je suis rentée à 21h jeudi, je n’ai pas eu le temps de coudre, et j’ai juste attrapé une petite pochette déjà cousu dans le stock qu’il me restait du marché de Noël (ce sont des tissus de mon stock que je couds bénévolement). Même les courgettes n’étaient pas au point : il n’y en avait qu’une de prête ! Ca fait vraiment « rattrape toi aux branches », mais c’est mieux que rien ! (enfin sauf que si elles sont effectivement 2…c’est pas top non plus !).

En revanche, j’avais un peu anticipé pour l’anniversaire de L. auquel était invité Petite. Les parents étant très portés (comme moi 😉 ) sur le zéro déchet et la consommation la plus faible possible (si si je vous assure, c’est mon état d’esprit :-p ), j’ai proposé à Petite de lui écrire un mini-livre, comme elle a beaucoup aimé les siens. Elle m’a donc dicté le texte, puis une fois imprimé, elle l’a illustré. C’est l’histoire d’une famille qui va camper. Je ne vous le montre pas fini car je n’ai pas eu le temps de le photographier avant qu’elle ne l’ait mis dans l’enveloppe 😉

Pour aller avec, j’ai aussi fait un petit à vrac (à trésor ou autre!), qu’elle a aussi décoré.

Voilà pour les petits cadeaux, qui je l’espère, ont fait plaisir !

Bonne soirée ! Et je crois que ce soir, je vais faire une folie (au lieu de me coucher tôt… comprendre, regarder La cité de la Peur, parce que quand je suis contente… (je laisse aux fans le loisir de finir, et je n’expose pas les autres :-D).

Déstockage #20 : sacs, mouchoirs…

Fin décembre, j’ai raté l’opportunité de vous montrer ce gros déstockage, n’ayant pas pris le temps d’écrire l’article à temps ! Ca fait un mois que j’y pense et je m’y mets enfin la veille (ça aurait pu être le jour même !), parce que je trouvais dommage de vous montrer tout ça en dehors d’un article spécial déstockage (ça change tout, hein ? :-D).

Début décembre, il y avait le marché de Noël de l’école d’une part, et d’autre part, Moyenne avait décidé avec quelques amis de gâter ses professeurs. En effet, elles avaient décidé de faire des cookies et des petits sacs pour les mettre dedans et les offrir aux professeurs et surveillants. Moyenne était l’équipe Petit sac à elle toute seule !

J’ai trouvé l’idée très sympa alors j’ai bien sur fourni les tissus, et un peu d’aide, mais elle a quasiment tout fait toute seule ! On a repris mon tuto de sac à vrac car c’est celui que je trouvais le plus rapide pour le travail à la chaine (25 sacs je crois)!

Niveau tissu, j’ai cherché dans mon stock des tissus qui fassent un peu Noël : des étoiles ! Et puis, j’ai réutilisé le tissu Pingouin, de la robe de grossesse que ma mère m’avait fait il y a 18 ans 😮 Il attendait son tour et je crois que là c’était parfait ! Merci Maman !

De mon côté, pour le marché de Noël de l’école, j’ai varié les plaisirs ! Avec quelques autres mamans, nous avons cousu des paniers à lingettes, avec les lingettes assorties (tout au fonds donc), et ça a bien plu !

Puis j’ai fait des sacs à baguettes, en suivant le tuto de Créadixdoigts, qui est très simple à suivre. En revanche, c’est un sac à baguette « normale ». Les Traditions passent mais juste…et comme j’avais coupé tous mes tissus avant d’essayer…je n’ai pas modifié ! Mais je le ferai pour le prochain coup.

Des petits sacs à vrac, avec des bouts de tissus qui me restaient ça a bien plu aussi 😉

Et pour continuer dans le zéro déchet, des pochettes à mouchoirs (qui sont toutes parties!) et les mouchoirs qui vont avec. Et là je ne sais plus quel tuto j’ai suivi..j’ai fait un mix de plusieurs 😉 Mais c’est parfait pour utiliser les petites chutes de tissu (il faut des rectangles de 15 * 12 cm je crois) et de biais ! Il va d’ailleurs falloir que je rachète du biais car entre les hottes de Noël et ça, mon stock a bien diminué !

Tout ça a été fait dans des chûtes de tissu, des vieux draps, chemises… ou des morceaux de tissus un peu plus grand mais dans mon stock depuis longtemps ! J’avais aussi ressorti le reste des pochettes Origami de l’année dernière.

Les profs de Moyenne ont été touchés par leur cadeau et les maîtresses de l’école de bonnes clientes pour moi (mais pas qu’elles 😉 ). Y a plus qu’à recommencer l’année prochaine, en ce qui me concerne…. peut être que j’arriverai à m’y mettre avant fin novembre ? 😉 (on est encore en janvier, ça marche toujours pour les résolutions !).

Bonne journée !

Tuto : sac à vrac !

Cela faisait très très longtemps que je voulais faire des sacs à vrac, des mois (années?) et ce week-end, en pliant le linge, je suis tombée sur nos taies d’oreiller dont une était déchirée.. (et la 2eme pas mieux finalement). Je les avais lavé en me disant que je pourrais récupérer le tissu (la partie du dessous).

Aujourd’hui (enfin y a 15 jours !!), c’était le grand jour : après avoir fini le sac à pain pour ma grande soeur, je me suis lancée dans les sacs à vrac. Une bonne raison à ça : la dernière fois que je suis allée chercher des amandes au magasin, je me suis dit : c’est la dernière fois que je prends un sac en papier ! Du coup, avec cette interdiction que je me suis faite, ça fait 15 jours que je ne mange plus d’amandes 😀 Ca ne pouvait plus durer, vous en conviendrez !

Pendant les vacances, j’ai parlé sac à vrac avec ma tante et je n’ai pas trouvé de tutos qui me satisfasse alors je me suis dit, tant qu’à faire mes sacs, je vais vous dire comment je les ai fait !

Le matériel :

du tissu (j’ai pris 58*28 cm et 55*24 cm), préférer un tissu léger (mais solide)

du ruban ou de la cordelette : 2 fois la largeur totale du sac + quelques centimètres de marge par ruban (2 pour moi).

La méthode :

Plier le tissu envers contre envers, marquer au fer puis coudre les 2 côtés perpendiculaires au fonds (la pliure), à une largeur du pied.

mam'gal

Pour une jolie finition, j’ai choisi d’utiliser des coutures anglaises, c’est pour cela qu’on commence à coudre envers contre envers.

Une fois que c’est fait, on recoupe le surplus de tissu et les 2 angles (côtés fond) pour de plus beaux angles.

Puis on retourne endroit contre endroit cette fois, et on recoud les mêmes côtés. Les premières coutures sont prises dans celles-ci et comme on les a coupé, ne dépassent pas.

Ensuite, on marque au fer les plis pour le rabat : d’abord un rentrée d’un cm environ, puis un 2eme de 2-3 cm. Il faut la place pour la cordelette ou le ruban.

Avant de coudre cet ourlet, on va faire 2 boutonnières (si on veut bien 2 rubans opposés, mais je trouve que ça ferme mieux avec 2 effectivement) : en haut à droite (ou à gauche 😉 ) de chaque côté du sac. J’ai aligné mon pied avec le pli, mais j’aurais du le faire déborder sur l’ourlet, je le trouve un peu bas.

Puis ouvrir les boutonnières.

Et pour finir la couture : coudre l’ourlet – éventuellement coudre sur l’envers, pour être sure que le bas de l’ourlet est bien pris partout sur la couture (oui ça sent le vécu..).

Ensuite, il n’y a plus qu’à enfiler les rubans ou cordelettes avec une épingle à nourrice, une dans chaque boutonnière, et à coudre les extrémités ensemble (ou faire un noeud).

Et voilà un joli sac à vrac, pratique et facile à faire !

Aussi beau dedans (1ere photo) que dehors !

J’en ai fait 4 : un pour les amandes, pour les noix de cajou, un que mon chéri a piqué…et un dernier qui attend sagement son tour !

IMG_5039

Voilà de quoi limiter l’utilisation des sacs plastiques et papiers..  Et il peut être adaptée pour servir de sac à pain, sac à linge sale….

J’espère que c’était clair, n’hésitez pas en tout cas si vous avez des questions ! Et pensez bien à citer mon tuto si vous vous en servez !

 

Barquettes à l’abricot !

Bonjour !

Me revoilà après une petite pause… la rentrée fût très chargée, tant professionnellement que personnellement, et émotionnellement.. du coup, pas trop l’envie ni la « force » d’écrire, même si j’avais des choses à partager ! Ca fait par exemple 3 semaines que j’ai fini un nouveau livre de Virginie Grimaldi : je vous en parle bientôt !

Aujourd’hui, c’est un petit partage culinaire : dans la série des goûters maison, je vous présente les barquettes à l’abricot !

IMG_4968

Toute Petite aime bien les barquettes, alors j’ai tenté la recette du livre « best of du supermarché ».

IMG_4969

Et je dois dire qu’elles sont bonnes !

Je n’avais que de petits moules (merci Tacli 😉 ) mais la recette pour 10 barquettes a été parfaites pour tous ces petits ! Cela dit, c’était plus long (beurrer les moules et les laver derrière…), je crois que je vais demander au père Noël des moules plus grands en silicone. Ben oui, Noël c’est dans 100 dodos, il faut se préparer 😀

Allez bon goûter  et à bientôt !