Voyage virtuel aux Pôles

Il y a un mois et demi, Moyenne m’a demandé de recommencer les voyages virtuels, puisqu’on avait le temps. J’y avais pensé en début de confinement, mais je n’avais pas eu le courage ! Et puis, sans bibliothèque, c’est compliqué…

Un voyage virtuel, c’est le fait « d’étudier » un pays sans bouger de la maison, par tous les moyens possibles : lectures, activités, vidéo, cuisine… Là comme c’est Petite qui a choisi la destination : les Pôles (car elle a passé le confinement avec son ami imaginaire, Guili le manchot), on n’a pas fait de cuisine ! Mais on a beaucoup lu..

On avait déjà étudié l’Antarctique lors de notre premier séjour virtuel il y a quelques années, mais c’est pas grave. Petite n’avait qu’un an environ et Moyenne 9 ans, et donc les activités pour chacune ont été différentes. Enfin d’ailleurs, Moyenne a lancé l’idée, mais je ne crois qu’elle n’a que regardé les films…

Les films :

On a repris le documentaire « Clarisse chez les Esquimaux »…et je n’ai à nouveau regardé que les premières minutes ! Mais les filles ont aimé. Cela raconte les vacances de 2 petites Canadiennes qui découvrent la vie des Inuits durant l’été Arctique.

Et le dessin animé « Tout en haut du monde », qu’on a regardé mercredi en famille (toutes les 3) en mangeant du pop corn. C’était bien sympa (et adapté à 6 ans) !

« Résumé : 1882, Saint-Pétersbourg. Sacha, jeune fille de l’aristocratie russe, a toujours été fascinée par la vie d’aventure de son grand-père, Oloukine. Explorateur renommé, concepteur d’un magnifique navire, le Davaï, il n’est jamais revenu de sa dernière expédition à la conquête du Pôle Nord. Sacha décide de partir vers le Grand Nord, sur la piste de son grand-père pour retrouver le fameux navire. »

Lectures adultes :

Je vous ai déjà parlé de mes lectures individuellement, mais les voici en vrac 😉

La dernière fois j’avais plutôt regardé des reportages, cette fois ça a été lecture à fonds !

Documentaires :

Je peux vous dire que j’ai passé des heures à lire (sous le cerisier, on était bien 😉 ).

Pour les enfants, il y avait 2 livres :

  • Le Pôle Sud raconté aux enfants (le 1er).
  • Pôle Nord Pôle Sud à la loupe.

Toutes les pages sont avec une grande image, des petites et des explications, dans les 2 livres mais la présentation n’est pas la même : un grand texte et une légende dans le 1er, plusieurs petits textes sur le 2eme.

Tous les thèmes sont abordés (de mémoire) dans les deux : la faune et la flore, la géographie, la vie humaine, les expéditions… C’était long à lire, mais intéressant et Petite a apprécié.

J’en avais pris un aussi chez les adultes : « La vie sous la glace » et « la banquise ». mais on a juste regardé les images (et lu) quelques légendes : on était pressé par le temps car on devait aller le rendre et j’avoue que j’en avais un peu marre.. Mais les photos étaient jolies et parfois impressionnantes !

Lectures enfant :

Et bien sur on avait pris des histoires pour les enfants.

  • Le voyage d’Anoki. Très joli livre en noir et blanc (et brillant, j’ai déjà oublié), avec un pop up.
  • Mäko : l’histoire d’un morse qui sculpte la glace.
  • Réveil : un très joli livre, sans écriture.
  • Il faut sauver l’ours Olaf : un petit roman que j’avais pris car catégorie « facile en lecture » mais trop d’écriture, c’est moi qui ait lu. C’était mignon (genre Bibifoc, qu’on n’a pas regardé d’ailleurs parce qu’elle a vu l’intégrale il y a quelques mois et qu’elle s’en souvient bien 😉 ).

Activités enfants :

J’ai trouvé plusieurs sites avec des activités pour Petite (en Grande section) :

Merci les maîtresses !

Petite en avait fait quelques uns (d’ailleurs certains avaient déjà été fait en classe les autres années 😉 ) sauf que Monsieur a tout rangé dans la pochette « école » qui a été rendu à l’école avec le retour en classe lundi (grrr). J’ai juste retrouvé ça : le pingouin a dessiné lui avait bien plu, le 2eme c’est un labyrinthe mais elle a eu envie de le colorier.

C’était bien sympa ! A voir si la miss a envie d’explorer un autre pays..pour l’instant elle est prise d’une boulimie de lecture, dans un peu tous les sens, car elle a pu avec plaisir retourner à la bibliothèque et choisir facilement ses livres 😉 .

Bon week-end ! Je pensais envoyer cet article quand il faisait bien chaud pour vous rafraîchir mais il était assez long à rédiger.. et je ne le finis que ce matin, où il fait gris et frais.

« Objectif : Pôle Nord de nuit » de Mike Horn

On a recommencé les voyages virtuels en commençant par les Pôles. Je vous en parle dans quelques jours mais en attendant, je partage avec vous ma première lecture et je vous embarque dans la traversée du

Pôle Nord de nuit avec Mike Horn et Borge Ousland.

Cet ours là ne fait pas peur !

Le résumé :

« Mike Horn a tenté l’aventure la plus dangereuse de sa vie : rallier le Pôle Nord en hiver, sans assistance ni ravitaillement. Deux mois de traversée dans un noir total, sur une glace d’une redoutable minceur, hantée par les ours blancs, où les montagnes de blocs géants alternent avec les étendues d’eau noire et glacée. Parce que personne ne peut réussir cet exploit en solitaire, ils sont deux : Mike, l’explorateur de tous les défis, et Borge Ousland, le légendaire Norvégien pour qui la banquise n’a pas de secrets. Comment ces deux aventuriers de l’extrême vont-ils survivre dans un environnement hostile et inhumain où l’on flirte perpétuellement avec la mort, où la vie de l’un est en permanence entre les mains de l’autre ? En repoussant toujours plus loin leurs propres limites, Mike Horn et Borge Ousland ont été les premiers à réussir l’impossible. »

C’est en fait plus ou moins un journal de bord, avec pas mal de répétitions je dois dire, car il se passe toujours plus moins la même chose (la glace, la neige, le vent, la température, l’eau..), mais ça se lit très bien ! On sait qu’ils sont arrivés au bout, puisque le livre est là pour en témoigner 😉 mais ça n’empêche pas de stresser un peu quand même !

Mike Horn dit à la fin de son livre que « la folie dépend de celui qui la décrit. Pour moi, mettre une cravate pour aller au bureau en est une « . Pour moi ça serait plutôt « s’amuser » à traverser le Pôle Nord de nuit ! Je mets « s’amuser » car c’est leur choix, et que 99,99% au moins de la population terrestre n’aurait pas cette idée !

J’imaginais le Pôle Nord comme une grande banquise à peu près uniforme, mais en fait il n’en est rien ! Même pendant l’hiver Arctique, il y a en fait des trous d’eau (qu’ils doivent traverser parfois à la nage !!! ), des montagnes de compression (quand 2 plaques de banquise se rentrent dedans) à contourner ou passer au travers. Et puis ça n’est pas stable, ça bouge ! Bien sur, dessus on ne s’en rend pas compte mais les blocs bougent au gré du vent, et ils ont fait bien plus de kilomètres que les 1000 qui les séparaient du Pôle à leur point de départ (la pointe d’Arkticheskiy).

Et puis comme de jour ce n’était pas drôle, ils ont fait ça pendant la nuit polaire….je vous laisse imaginer : 2 mois à marcher/skier par -20° en moyenne, avec le risque que la glace se casse sous votre poids, celui de se faire manger par un ours… sans voir à plus de quelques mètres devant soi. Ca ne me donne pas du tout envie (même n’importe lequel de ces risques pris séparément pendant quelques minutes 😉 ), mais je les admire d’avoir bravé ces dangers.

J’admire aussi beaucoup leur famille, car ça ne doit pas être facile de laisser partir ses aventuriers de l’extrême !

Je ne pense pas que je lirai un autre récit de Mike Horn (celui ci vient de la bibliothèque), mais j’ai apprécié cette lecture. Ca vous inspire ou ça vous laisse de glace (humour du matin, bonjour 🙂 ) ?

Bon week-end de l’Ascension mais RESTEZ PRUDENTS !! (ça m’affole de voir tous ces gens partir en week-end…).

Encore plein de livres !

J’espère que je ne vais pas faire de doublons encore une fois, mais hier, j’avais du temps à la médiathèque avant la fin de l’activité de Moyenne et j’étais seule…donc j’en ai profité pour explorer des bacs d’albums que je n’avais pas exploré jusqu’ici ; et j’ai trouvé plein de livres qui n’apparaissent pas dans les résultats quand on cherche un pays dans la base de données de la médiathèque.

Donc voici ma cueillette, tout pour Moyenne !

Le contenu :
  • Maxidoc : Mais qui sont les Anglais ?
    Ils habitent juste à côté et ils sont étonnants. Une petite visite s’impose.
  • L’enquête de Victor :  Comment a-t-on tourné les films d’Harry Potter ?
    Pour le savoir, Victor s’est glissé dans les décors de ses films.
  • Ton GUIDE : Visitons London !La famille Carron s’offre un petit voyage à Londres…
  • La grande BD : Le destin d’Elisabeth IIElle règne depuis 64ans. Quelle vie mouvementée!
  • L’animal : Le roi lionLui, il règne sur la savane depuis toujours. Place au plus grand carnivore d’Afrique ! 
Et l’Image Doc (octobre 2014) que je viens de vous montrer pour l’Australie, a un grand article sur le Québec.
Puis des livres..

(à partir de 7 ans)
L’histoire de sa vie
(à partir de 7 ans)
« Au village, la guerre a tout emporté.
Sékou a été séparé de sa mère.
Pourtant elle est en vie, il le sent.
L’enfant est un peu sorcier.
De l’argile il fait naître des figurines.
L’une d’elles est son fétiche :
Omotou, guerrier masaï ; Omotou plus fort que tout.
Sous la protection du guerrier de terre,
Sékou part à sa recherche… »
Et un paquet pour les Etats-Unis !
(à partir de 4 ans) 
Une petite habitante de Brooklyn raconte son mercredi…
(6-9 ans)
1883 : le nouveau pont entre New York et Brooklyn, triomphe de la technologie moderne, vient d’être terminé après quatorze années de travaux. Son inauguration donne lieu à de magnifiques festivités. Mais de nombreux habitants se méfient et doutent de sa solidité…
Phineas T. Barnum, célèbre directeur du « plus grand chapiteau du monde », décide de mettre fin aux critiques et relève alors un formidable défi : tester la résistance de ce monstre d’acier et de bois de plus d’un kilomètre en organisant un défilé de 21 éléphants.
Lorsque Jumbo, le chouchou de l’Amérique de sept tonnes qui ferme la marche, arrive sans encombre sur l’autre rive, la preuve est faite : le pont tient bon ! Et les jours suivants, que font les incrédules après avoir admiré la vue ? Ils vont au cirque, bien entendu !
Et c’est une histoire vraie !
(6-10 ans)
1955 : la ségrégation aux Etats-Unis (une histoire et un petit lexique bien fait!).
Mon père a décidé que nous irions nous installer à Montgomery, chez ma grand-mère. Les noirs n’y sont pas mieux traités mais j’y serais plus en sécurité. Et puis, ma grand-mère fait la meilleure purée de haricots rouges du quartier !
Nous prenions souvent le bus pour traverser la ville. Les noirs assis à l’arrière, les blancs assis devant. Un jour, avant Noël, une dame a refusé de laisser sa place à un blanc. Elle a osé lui dire non. Ce fut le début d’une grande protestation.

(3-7 ans)

Comme chaque année à Paloma City a lieu le Concours du Meilleur Cow-Boy de l’Ouest. Les plus fameux cow-boys sont présents ainsi qu’un cow-boy venu d’on ne sait où, inscrit à la dernière minute. Malgré sa petite taille et des bottes trop grandes pour lui, il semble confiant. Pourtant, sept terribles épreuves attendent les concurrents. Le petit cow-boy remporte le concours avant de révéler qu’il est… une fille!
Le nouveau héros de Fred L. nous emmène dans le Far West légendaire pour des aventures hautes en couleurs et pleines d’humour.

(à partir de 8 ans)

Sur les rives du Mississippi, à l’époque des bateaux à vapeur, un jeune dandy cherche des noises à un bûcheron pour épater les dames… Mark Twain, écrivain de 16 ans, raconte avec humour la mésaventure de ce dandy frimeur.

(6-9 ans)
Comment deux amis se retrouvent contraints de s’affronter, l’un devenu hors-la-loi et l’autre shérif. Une histoire d’amitié tragique développée à partir de la légende de « Billy the kid » et illustrée par Loustal dans l’ambiance des westerns des années cinquante.
Et pour finir..
(à partir de 3 ans)
On fait un tour au Pôle, en Chine, à New-York, au Cap, à Paris, aux Emirats, en Antarctique, à Sydney, à Moscou et à Tokyo!


Lectures complémentaires : Grande Bretagne et monde

Ca y est je me réveille et j’arrête d’hiberner : aujourd’hui nous sommes allées à la médiathèque, car on n’avait même pas commencé le pays de février (les vacances n’ont pas aidé..).

Avant les livres sur le Canada, je vous montre ce que j’ai pris pour Moyenne :

  • sur le monde :
Enfin c’est plus si tu vivais dans un autre environnement: ville, campagne, près de la mer, mais aussi près de fjord, sur la banquise, dans le désert…donc quand même n’importe où dans le monde.
Ca a l’air intéressant !
  • sur la Grande-Bretagne :

Elle en a déjà lu plusieurs de la série et ça lui plait bien !
Y a même un article sur l’Arctique !

Allemagne !

Ce mois ci, nous partons en Allemagne ! C’est un pays qui me plait car j’y ai passé plusieurs de mes vacances ado, et surtout une année en Erasmus, avec pas mal de bons souvenirs !

Moyenne était ravie aussi, car « je suis allemande ». Je savais que ses arrières grand-parents paternels avaient un nom allemand, mais je ne savais pas vraiment quelle génération était venue en France. Du coup, elle a demandé à son père, et il semblerait que ses (enfin leurs, Grande est concernée aussi) arrières arrières grand-parents (ou la génération encore avant ?) soit tous les 4 allemands.

Avant même le décollage officiel, elle avait pris un livre à la bibliothèque:

Elle avait aussi repéré l’imagier franco-allemand, mais n’avait plus de place sur sa carte (enfin sur nos cartes !), et la fois d’après, le livre n’y était pas…Cette fois c’est bon !
Ca lui a bien plu d’essayer de prononcer les mots !
Elles ont regardé mes photos d’Allemagne aussi…elles ont bien rigolé de voir maman y a 15 ans..
De mon côté, j’ai regardé J’irai dormir chez vous, bien sur !
Niveau alimentation, ça fait plusieurs mois que je n’ai rien fait pour les voyages…mais là avec les vacances, je viens bien arriver à trouver le moment de faire des brétzels ! J’ai la recette…y a plus qu’à !!

Ah oui, j’ai aussi ressorti mon CD de die Prinzen ! C’était le premier album, acheté dans les années 90 et je vois sur wikipédia qu’ils ont fait une belle carrière: https://fr.wikipedia.org/wiki/Die_Prinzen
Je me souviens encore bien des chansons et surtout c’est facile à comprendre, pour quelqu’un qui parle un peu allemand bien sûr 😉