"la magie du rangement" de Marie Kondo

Cette année, l’été a a été sous le signe du rangement et du tri (vous avez remarqué que j’ai peu cousu par rapport à l’année dernière) ! Donc quand je suis tombée sur ce livre par hasard à la bibliothèque, je l’ai pris.
Marie Kondo présente sa méthode pour garder un intérieur rangé: d’abord tout trier et ensuite ranger ! Mais attention, il ne faut pas trier pièce par pièce mais par catégorie (ex: tous les habits pour chaque personne, les ustensiles de cuisine…) et il y a un ordre à respecter autant que possible (les souvenirs sont à trier en dernier car on a pris l’habitude de décider de garder ou jeter).
Le tout, agrémenté d’anecdotes et de conseils : il vaut mieux utiliser des boites à chaussures plutôt que de boites hyper belles…et hyper chères !
J’ai testé certaines choses, dont le rangement vertical des tshirts : comme ça, on voit tous les tshirts tout le temps, et on n’oublie pas ceux qui sont en bas de la pile. Evidemment, mes tshirts sont rangés dans des tiroirs profonds, donc ça facilite. Mais je trouve l’idée sympa. A voir dans la durée.
Par contre, j’ai été choquée qu’un livre écrit en 2011, certes par une Japonaise, vante tout le long de son livre le fait de JETER (et un tel a jeté 30 sacs poubelles en une journée, et ceux là 200 alors que leur appart était d’une taille modeste…), sans jamais parler de donner, vendre, recycler…Jeter des livres en bon état ??? des habits portables ??? en disant il vaut mieux jeter si on doute, au pire, il suffit de racheter…honnêtement, j’ai failli arrêter ma lecteur à cause de ça, mais je suis allée au bout.
Voilà, il me reste encore à faire du tri dans mes habits (et ceux de mon chéri…), mais la maison est plus vide qu’avant (enfin c’est relatif, on est quand même 5 :-p) et y a pas mal de sacs de recyclages (au revoir les cahiers de l’année dernière !), des caisses à donner/vendre et juste quelques sacs de vraies poubelles ménagères !
Alors à vous de lire le livre et d’appliquer, mais par pitié…donner/vendez/recyclez tout ce qui peut l’être !!!

Le charme discret de l’intestin – Giula Enders



Lorsque j’ai vu cette affiche il y a 6 mois, je me suis dit que ce livre avait l’air sympa !

Et puis lorsque j’ai fêté Noël en famille, ma soeur et ma tante le lisaient…et mon impression semblait bonne. Par chance (pour moi !), ma soeur n’avait pas trop le temps de lire et m’a prêté son exemplaire.

J’ai mis quelques mois à l’ouvrir, car j’étais sur autre chose, mais quand je l’ai commencé, j’ai vraiment eu du mal à m’arrêter !

Giula Enders nous explique tout sur l’intestin et son rôle vital, mais surtout avec des mots simples et beaucoup d’humour (et des dessins de sa soeur plus rigolos que sérieux !). Cela en fait un livre vraiment intéressant et assez facile à lire (il y a quelques passages un peu plus technique, sur les particularités des bactéries, mais ça se lit).

J’ai adoré le lire, j’ai appris plein de choses..par exemple, qu’on a tous 2 kg de bactéries dans le ventre (vous savez, les 2 kg qu’on n’arrive pas à perdre..) et que 95% des bactéries sont des bactéries qui nous veulent du bien. Donc on arrête de tuer les bactéries à tout bout de champs avec des produits ménagers bien trop agressifs ! Si tout le monde est en bonne santé dans la famille, il n’y a pas besoin de produit. (d’ailleurs, on n’utilise jamais (très rarement?) de produit dans la cuisine – à part pour faire la vaisselle bien sur – et on n’a jamais été malade, pourvu que ça dure 😉 ).

Et on re-apprend qu’on utilise les antibiotiques UNIQUEMENT quand c’est bactérien et qu’il y en a VRAIMENT BESOIN et surtout, on respecte bien la dose et la durée, sinon, les derniers microbes qui ont résisté jusque là deviennent plus fort et résistent aux antibios, et après c’est eux qui gagnent…

Parce qu’en plus, les bonnes bactéries occupent la place qui pourrait l’être par des méchantes.

En bref, je vous le recommande, vous regarderez vos intestins et leurs habitants d’un autre oeil (enfin façon de parler !). Et vous apprendrez encore plein de choses…

Mon avis sur "calme et attentif comme une grenouille" et "le pouvoir du moment présent"

Quand j’étais ado, ma phrase fétiche était Carpe Diem : profite du temps présent. Cela n’a pas changé, mais le temps avançant, cela prend une autre saveur.

Je reviens à mes livres, ça n’a pas l’air comme ça mais il y a un rapport entre ces deux livres. Oui bien sûr, il faut savoir que ce sont des livres..

Le premier, (Le pouvoir du moment présent, Eckart Tolle), c’est l’ostéopathe qui m’en a parlé, quand je lui ai expliqué que j’ai du mal à arrêter mon cerveau qui passe d’une idée à l’autre plus vite qu’il n’en faut pour le dire, et que ces idées ne sont souvent pas très positives !
Et finalement, on apprend qu’on se stresse pour rien, à imaginer des choses qui n’auront très probablement jamais lieu ou à essayer de changer le passé, alors que si on se centre sur le présent, finalement tous les problèmes s’envolent (enfin beaucoup…).
Voici la table des matières, pour vous donner un aperçu, c’est un bon résumé :
  • Introduction
  • Chapitre un: Vous n’êtes pas votre mental.
  • Chapitre deux: Se sortir de la souffrance par la conscience.
  • Chapitre trois: Plonger dans le moment présent.
  • Chapitre quatre: Les stratégies du mental pour éviter le moment présent.
  • Chapitre cinq: La présence en temps qu’état.
  • Chapitre six: Le corps subtil.
  • Chapitre sept: Diverses portes d’accès au non-manifeste.
  • Chapitre huit: Les relations éclairées.
  • Chapitre neuf: Au-delà du bonheur et du tourment : la paix.
  • Chapitre dix: La signification du lâcher-prise.

C’est un livre très intéressant, mais j’ai mis 6 mois à le lire ! C’est assez dense en information (et écrit petit ! ), mais j’ai aussi mis 6 mois parce que les nuits de Toute Petite étaient souvent compliquées (j’écris au passé car c’est mieux maintenant, mais bon, j’espère que ça va durer !) et que je ne tenais pas plus de quelques pages les bons soirs. Habituellement, j’aurais laissé tomber un livre que je n’arrive pas à lire, mais vraiment le contenu m’inspirait et les exemples me parlaient la plupart du temps. Et je ne regrette pas ! J’ai acheté le livre pour la mise en application de cette façon de penser et de vivre…mais je ne l’ai pas encore ouvert. D’abord, je lis des livres plus rapides 😉

D’ailleurs, « Calme et attentif comme une grenouille » est tout à fait ce type de livre.

Celui-ci, c’est la maîtresse de Moyenne qui me l’a fait découvrir : elle fait faire les exercices aux enfants tous les vendredi après-midi (ce qui fait que c’est le jour préféré de Moyenne, enfin un des). 
Ca m’a tout de suite parlé et les avis sur Amazon sont très positifs, donc je n’ai pas hésité avant de l’acheter. Surtout que Moyenne est une petite pile électrique très sensible, donc je me suis dit que ça l’aiderait de faire un peu plus les exercices. D’ailleurs je m’en sers régulièrement quand elle a du mal à gérer ses émotions.
Mais c’est plus du livre que du cd dont je voulais parler. Le sujet est le même que « le pouvoir du moment présent » mais c’est beaucoup beaucoup plus facile à lire (et c’est écrit plus gros :-p ) : je l’ai lu en quelques jours. En fait, c’est simplifié mais c’est clair, et il y a des exemples aussi. Bien sur, ce livre est plutôt destiné aux parents/enseignants donc les exemples sont avec des enfants. 
Je l’ai beaucoup aimé aussi, surtout qu’après avoir lu l’autre, je savais tout à fait de quoi ça parlait et je comprenais sans problème les concepts présentés (même sans l’avoir lu, c’est simple, mais ça m’a permis d’une mettre une couche supplémentaire, car il me faut souvent lire plusieurs fois les mêmes choses avant de les appliquer !). 
Maintenant, il faudrait que je prenne le temps de faire les exercices aussi…
Le résumé de Babélio:
« Pourquoi la méditation pour les enfants ?

Les enfants sont de plus en plus facilement distraits : jeux vidéos, SMS et autres voleurs d’attention altèrent leurs capacités de concentration. Ils sont aussi stressés, comme les adultes : certains ne parviennent pas à s’endormir. D’autres sont inquiets : comment trouver le bouton « pause » quand les idées tournent dans la tête ? Parents et professeurs sont démunis face à cette situation. La méditation est une méthode d’apprentissage de la sérénité adaptée aux besoins des petits. Elle connaît un développement fulgurant aux États-Unis et en Europe du Nord.
La méthode d’Eline Snel est directement inspirée de la pratique de la pleine conscience élaborée par Jon Kabat-Zinn. Elle repose sur des exercices de respiration simples qui aident peu à peu à se recentrer sur l’instant présent et à prendre du recul par rapport à l’agitation et aux ruminations.
Ce livre est une véritable boîte à outils pour aider son enfant à changer d’état d’esprit et de relation avec le monde qui l’entoure. On trouve : Des exercices à faire au quotidien (sur le chemin de l’école, à table, quand on regarde un film ensemble, etc.) pour apprendre à regarder, écouter, découvrir ses émotions. Une rubrique « Trucs pour la maison » qui conduit parfois à des découvertes inattendues sur l’enfant ou sur soi-même. »

Donc si vous êtes intéressé par le sujet, je vous conseille de plutôt commencer par « Calme et attentif comme une grenouille »!