Pyjama Ottobre pour papa et Sacha pour fillette

Ca devient une habitude chez moi, d’offrir à mon chéri ses pyjamas, quand un des précédents devient inutisable. Et je prends toujours le même modèle : magazine Ottobre (6/2015), maintenant j’ai la bonne taille 😉

Quand je suis allée acheter le tissu, je n’avais pas pris le temps de regarder combien il m’en fallait. La vendeuse s’est basée sur des modèles Burda, ça me semblait beaucoup (3.5 m je crois, 3 m sur)…mais j’avais déjà une idée derrière la tête !

Il y a quelques années, j’avais fait un duo de pyjama, mais le bébé a bien grandi (6 ans demain !!) et celui du papa est trop chaud, du coup il ne le met pas. Donc j’ai réitiré, en apprenant de mes erreurs 😉 et j’ai repris le pyjama Sacha d’Ikatee pour la minette, une taille au dessus (5 ans pour son mètre tout pile et ses 13-14 kg..toujours aussi grosse, hein ?).

La miss s’est tapée son délire avec des chaussures trop petites !

Le tissu est donc un jersey, pas trop épais, mais juste assez pour avoir un bonne tenue et surtout doux, mais doux ! Un régal à coudre déjà ! Bon la douceur n’est pas rentrée en compte pour le choix : chez Self Tissu, comme ailleurs, c’est difficile de trouver un motif qui fasse homme, mais c’est un plus !

Niveau finition, ça se ressemble, sauf que comme ils me l’ont fait remarqué : la petite a du bord cote aux poignets et chevilles et le papa, juste un ourlet à l’aiguille double.

Vous apercevez sous la miss, son ensemble pour dormir zippé 😉 Ils râlaient pour prendre les photos après le petit-dej, lit même pas fait…mais ils se sont bien entendus pour faire les fous après !

Je vous souhaite un dimanche plein d’amour et de câlins !

Déstockage #17 : t-shirts et chemise de nuit Ottobre

Oups, je ne savais plus si le jour de publication du défi de Scrapaboom était le 30 ou le dernier jour du mois…visiblement c’est le 30 donc tant pis, il y aura 2 articles aujourd’hui puisque j’ai gardé ces coutures exprès pour le défi 😉

Au mois d’avril (oui ça remonte !!), j’ai décidé d’utiliser les petits bouts de jersey qui me restaient… et pour ça, rien de tel que des coutures « bébé », donc c’est un nouveau né (d’octobre, hum) et ma nièce de 18 mois qui ont été gâtés ! Enfin presque, le petit gars a eu ses cadeaux début juillet et ma nièce les aura samedi, tant pis je prends un peu d’avance !

Et les photos ne sont pas top.. prises un soir, quand le soleil avait commencé sa descente.

IMG_7614IMG_7655

Pour petit G., j’ai commencé par utiliser les restes de la chemise de nuit de Petite que j’ai associé avec du jersey noir pour un t-shirt en 1 an. Ca a été un peu un casse-tête d’ailleurs ! Puis j’ai utilisé du bord côte mais qui se détend beaucoup trop, du coup j’ai trouvé le résultat pas top 😦

Du coup, j’ai fait un autre t-shirt en 18 mois, avec un tissu que je trouve sympa mais pas mon chéri. C’est le même modèle, un Ottobre 6/2015 je crois. C’est un jersey bouclette donc il pourra être mis en sweat cet été ou en t-shirt cet hiver.

Et là ça me plaisait mieux, donc j’ai offert les 2 (parce que j’ai quand même passé du temps sur le premier..) et ils ont plu.

Pour miss A., j’ai utilisé les restes du t-shirt de Petite que je trouve tout mimi. D’ailleurs Petite est ravie que sa cousine ait le même, ou presque, t-shirt qu’elle. Reste à voir s’il lui ira cette année, car bien que je l’ai fait en 18 mois (même modèle que les 2 autres), je le trouve grand par rapport à ceux de Petite. Et là j’ai utilisé, comme pour la version manches longues un bord côte plus serré.

Pour finir, j’ai utilisé un jersey que j’avais eu dans un lot, que je trouve mimi mais plus pour Petite. Et j’ai choisi d’en faire une chemise de nuit (avec accord de ma soeur) pour utiliser le plus de tissu possible. C’est à nouveau un modèle Ottobre (le même que la chemise de nuit baleine d’ailleurs), mais comme ça commence qu’aux 2 ans, je n’ai juste pas rajouté les marges de couture. Il faut que je vois sur la demoiselle, mais je pense qu’elle la mettra l’année prochaine aussi (enfin si elle n’a pas rattrapé Petite d’ici là 😀 parce que ce ne sont pas les mêmes modèles !).

Et là j’ai volontairement remis le même bord côte que sur le t-shirt baleine, mais j’en ai pris beaucoup moins que ce que j’aurais pris avec un plus serré et le résultat me plait !

Ah oui et pour la finition, j’ai varié les plaisirs. Je me demandais quoi faire quand j’ai vu passé sur Instagram une photo du point de feston… et ça a fait tilt ! Donc la miss a l’immense honneur (ou pas !) d’avoir mon premier point de feston sur sa chemise de nuit ! C’est long à couper mais j’aime beaucoup le résultat !

Et voilà pour mon déstockage du mois ! J’espère que les mamans et les bébés (et les papas) seront contents, en tout cas ça m’a fait plaisir de les coudre !

Bonne journée à vous… pour moi ça sera couture à fonds, car j’ai plein de choses à finir d’ici samedi 😉

 

Chemise de nuit Ottobre

Quand je vous dis que je déstocke… J’ai entrepris d’utiliser les jerseys à motifs que j’ai en réserve, et ça diminue ! Le problème c’est qu’il me reste souvent des petits morceaux, presque utilisables, qu’il faut que j’arrive à associer avec des unis (il va falloir que j’en recommande d’ailleurs…). J’ai des projets comme ça que je vous montrerai quand ils auront été offerts !

En attendant, c’est un projet créateur de petits bouts que je vous présente : une chemise de nuit pour Toute Petite ! Il s’agit d’un modèle du magazine Ottobre 6/2015. Il n’est pas difficile à coudre, mais la longueur des bords côtes n’est pas : pas pratique !

IMG_7305_censored

C’est normalement une chemise de nuit longue mais je l’ai raccourci, puisqu’elle est pour l’été 😉 (et de toutes façons le coupon n’était pas plus grand !).

Je l’ai coupé en 104 cm (elle mesure 98 cm), mais à, vrai dire les versions été et hiver en 92 cm lui vont encore il me semble (la tête a un peu du mal à passer cela dit en version hiver).

Là j’ai mis du bord côte et elle a bien la place… elle va surement la garder pendant 2 ans, voire plus 😉

IMG_7312

J’ai aussi mis du bord côte sur les manches, et je dois dire que j’en suis assez déçue – il reste détendu. Malheureusement je ne sais plus où je l’avais acheté (mais j’ai une idée, et c’est pas bio, donc peu de chance que j’en reprenne).

J’ai fait toutes les surpiqures en écru. Pas facile à prendre en photo, la miss avait décidé de faire le clown !!

Et je ne sais plus d’où vient le tissu… soldes ou Créativa ?? Peu importe, maintenant il est utilisé !! C’est un jersey un peu épais.

Bonne journée sous le soleil (peut être ?) et bonne reprise à ceux qui reprennent !

Déstockage #15 : pyjama Sacha d’Ikatee

Encore une fois j’arrive à faire l’article le bon jour 😉 (cf le défi déstockage de Scrapaboom pour voir tous les déstockages des copinautes) et je vous présente le nouveau pyjama de Toute Petite : une nouvelle fois le pyjama Sacha d’Ikatee. La miss est très bien dans le premier, Moyenne apprécie aussi le sien, mais a priori, à moins que Moyenne m’en demande un autre (ce n’est pas exclu, vu que je crois que ses autres pyjamas ne lui vont plus !), la série va faire une pause même si j’ai toujours bien envie de leur piquer !

 

Toujours pas de difficultés dans ce patron rapide, le seul problème est d’arriver à assortir les tissus et le bord côte, mais je trouve que ça va bien comme ça !

 

Bord côte aux poignets et encolure, jersey à motifs aux chevilles ..

IMG_6775

Surpiqures en blanc. J’ai fait une surpiqure à l’encolure, même si ce n’est pas prévu (et je vais le faire sur les autres versions, car je trouve que sinon le col se met mal et la couture ressort).

IMG_6770

Sans certitude, je crois que ce joli jersey vient de Ty Florian et l’uni rouge de Biotissu.

Bon réveillon à vous et à l’année prochaine pour une année toujours plus créative : le père Noël m’a amené un bon d’achat chez Mondial Tissu et j’ai déjà plein d’idées !

Pyjama homme Ottobre

A une semaine de Noël, je me suis aperçue que je n’avais pas de cadeau pour mon chéri : non pas qu’il me soit sorti de la tête, mais ça fait 2 mois que je lui tricote un pull et j’étais trop concentrée dessus ! J’ai crû un moment que je l’aurais fini pour Noël ou son anniversaire, juste après (à l’heure où je vous écris, je viens de finir les manches, mais je n’ai pas fait le devant ni le col !).. mais il y a bien longtemps que j’ai oublié cette idée, mais j’avais oublié d’avoir un autre cadeau 😀

Heureusement, il avait une liste d’idées, dont un pyjama. Ouf ! Ca c’est dans mes cordes (bien sur, j’aurais pu acheter mais trop facile 😉 ). Et puis j’en ai déjà fait un il y a quelques années , donc le patron était déjà décalqué !

Me voilà partie dans mon grenier. Deuxième problème : j’ai plein de tissus femmes, enfants, bébé, rose, violet… tout ce que vous voulez mais pour un homme, vraiment pas grand chose ! Et en plus, il en fallait beaucoup : c’est grand un homme ! 😉 J’ai fini par trouver ces deux jerseys.

IMG_6777_censored

J’avais prévu de faire le haut dans le vert bleu et le pantalon dans le gris, mais ça passait pas, donc j’ai inversé. Encore que, ça aurait pu passer : je n’avais pas sa taille sous la main et comme j’ai fini le 24 au matin, en mettant Toute Petite devant un dessin animé, j’ai fait au plus vite. Du coup, j’ai pris la taille normale et j’avais ajouté une dizaine de cm de gris en bas des jambes. Finalement, juste une petite bande, rappelant le haut, a suffi (j’ai repris après l’avoir offert).

Comme je n’ai pas trouvé de tissu à motifs qui allait bien (en tout cas, pas que j’ai réussi à assortir avec un uni !), j’ai choisi de mettre un transfert, et j’ai opté pour un rappel d’une chanson de Bruce Sprinsteen, dont il est très fan : Dream Baby Dream, que j’ai transformé en Dream Daddy Dream (Rêve, papa rêve).

IMG_6780

Comme j’ai fait le transfert en blanc, j’ai fait toutes les surpiqures en blanc.

Patron : magazine Ottobre (6/2015). J’ai fait la taille 48 (2eme plus petite). Il doit mesurer 1m75 (je sais juste qu’il est plus grand que moi :-p). La première fois j’avais fait une plus grande taille pour le haut, en me basant sur le pyjama qu’il mettait…mais il était agrandi !

Tissu : du jersey de quelque part 😀 (biotissu probablement, au moins pour le gris).

Y a plus qu’à rêver !