« Tu comprendras quand tu seras plus grande » de Virginie Grimaldi

51yvlbpnsyl-_sx210_

C’est ma grande soeur qui me l’a prêté… et j’ai envie de lui dire une chose : un grand merci !

L’histoire : Julia perd son père brutalement, n’est pas soutenue par son futur mari…. sur un coup de tête, elle répond à une annonce pour être psychologue dans une maison de retraite, près de chez sa mère, à Biarritz. Elle quitte Paris, sans trop savoir ce qui l’attend, elle n’est pas vraiment à l’aise avec les personnes âgées. Elle veut juste s’enfuir..

Ce livre est dans la même veine que « Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une  » de Raphaëlle Giordano : une leçon de vie ! Profitez de chaque instant et de ceux qui nous entourent et nous sont chers !

Les personnages sont attachants, enfin presque tous, y a un râleur ! Et j’aime pas les râleurs ! 😀

J’ai adoré ce livre ! Plein d’humour, d’amour, d’amitiés et d’inattendus ! Je ne m’attendais d’ailleurs pas du tout à la fin, mais elle m’a bien plu.

 

 

 

 

 

 

Sac à langer des mères taupes, 2eme opus

J’ai fait il y a 3 ans un sac à langer pour Toute Petite, je l’aime toujours beaucoup, même si elle s’en sert peu maintenant. En le faisant, je m’étais dit que je le referai surement, mais que pour 2 personnes que j’avais en tête à l’époque. La première est ma petite soeur… quand elle nous a annoncé qu’elle était enceinte, après avoir pensé « super », j’ai pensé « sac à langer »  (en vrai je ne suis pas sure que ça ait été immédiat 😉 ).

Après avoir eu son accord, je ne voulais pas me lancer là dedans sans être sure que ça ferait plaisir, je me suis mise en quête de tissus. J’aurais voulu le même tissu « toile à sac » que j’avais acheté pour Toute Petite, mais il n’y avait pas suffisamment de stock…j’ai attendu, pensant que ça allait revenir, mais non 😦

Il y a très peu de tissus de ce type en vente, même sur internet (cela dit, je ne suis pas allée en magasin de tissus). J’ai fini par me rabattre sur la toile de la Mercerie des créateurs , un peu par dépit, car la même était aussi en rupture de stock, mais finalement je suis ravie !

IMG_4704

Je voulais un sac neutre, mais quand même pas tristoune : j’ai choisi noir et turquoise (en vrai le turquoise est bien plus soutenu !).

(bon ok, le sac est un peu tordu comme ça, j’ai essayé de bien faire, mais vite…j’avais froid en prenant les photos dehors !).

IMG_4710

Pour l’intérieur, j’ai choisi le tissu hibou, sur le même site (coton), dans les mêmes teintes !

IMG_4709

J’ai fait la triple poche élastiquée, que je trouve pratique,  et ..

IMG_4705

la poche extérieure à soufflet, pour mettre les petites chaussures.

Sauf que j’ai merdé, sur plusieurs choses, mais surtout sur la taille : je n’ai pas rajouté les marges de couture !!! (sur toutes les mesures). Je n’ai pas vérifié avant de couper (j’avais déjà le patron de la dernière fois), cela me paraissait logique puisqu’on nous donnait les mesures des différentes pièces (beaucoup de rectangle) que ces mesures comprenaient les marges de couture, mais non ! Enfin des chaussures de bébé, ça rentre quand même !

Pour le reste, je ne dirai pas les erreurs, à ma soeur et son chéri de les découvrir… ou pas ! 😉

IMG_4700

J’ai aussi fait la poche plate, à l’opposé, c’était beaucoup plus simple à faire et c’est la place idéale pour le carnet de santé ou des papiers.

Il y a une grande différence de taille entre la future maman et le future papa, donc la bandoulière est réglable – le protège épaule est discret, seul celui le porte sait qu’il  a des chouettes sur l’épaule (ou on peut le mettre dans l’autre sens d’ailleurs).

Je me suis même plantée en prenant la boucle pour attacher la bandoulière au sac…. mais il faut dire, qu’après avoir bien galéré pour trouver le tissu, j’avais quand même espoir en m’y mettant en décembre, que je pourrais le finir pour Noël. Mais le tissu « toile » n’est pas facile à travailler, et j’ai eu du mal. J’ai du abandonner à quelques jours de Noël, puisque nous prenions la route (et pas la machine à coudre !), parce qu’après 2 fois 1h à essayer de coudre justement cette attache pour la bandoulière, je n’avais toujours pas réussi ! Ca ne cousait pas 😦 Quand j’ai repris, j’ai voulu aller vite..

J’étais vraiment vraiment vraiment déçue. Le bébé est prévu pour début mars, mais ma soeur habitant loin, c’était l’occasion de leur offrir, seule fois où on se voyait avant la naissance.

Je crois que je n’ai jamais été autant déçue pour de la couture, le 3 fois vraiment n’est pas de trop… 2 mois après j’en ai encore les larmes aux yeux 😦 . Certes, ce jour là je n’ai pas pleuré de rage, mais j’ai eu beaucoup de mal à me détendre (des heures et des heures). Il n’y avait pourtant pas de quoi…je veux dire, ce n’est pas très grave en soi, mais je crois que je m’étais mis énormément de pression et que je pensais vraiment que j’allais pouvoir le finir à temps…  (mon chéri dirait que je ne suis pas réaliste dans mon estimation du temps de couture restant…il n’a pas tort, mais si ça marchait comme ça devrait, les estimations seraient bonnes !).

Tellement déçue que même après une interruption de 10 jours sans couture, je ne me suis pas jetée sur ma machine, loin de là…je crois que je n’ai même pas profité de mes derniers jours de vacances pour m’y remettre.

Bref, j’arrête de raconter ma vie… et je finis de vous montrer ce sacré sac 😉

J’ai oublié de la prendre en photo, mais un soir de cours de couture où j’avais oublié mes attaches pour la bandoulière, donc que je ne pouvais pas avancer (comme quoi, quand ça veut pas…faut pas insister !!), j’ai fait un petit sac comme celui de Toute Petite, en tissu chouette. Petite soeur si tu me lis.. 😉

Voilà pour ma prose du soir !! A l’heure où j’écris cet article, ma soeur attend avec impatience de recevoir le sac (qui doit être au relais colis…ça fait 15 jours que je l’ai fini) et moi d’avoir son, leur avis (quel stress!!) et de pouvoir (enfin) vous le montrer !

Et vous, il vous plait ce sac ? En tout cas, j’ai encore de tous les tissus, vous les reverrez !!

« Zazie dans le métro » de Raymond Queneau

Je l’avais lu en 5eme (pour le cours de français), je me souviens encore…que je n’avais pas aimé ! Du coup, quand je l’ai vu dans les livres audio, je me suis dit « pourquoi pas ? ». J’ai pu changer d’avis en grandissant (bon c’est vrai, je n’ai quasiment pas grandi depuis la 5eme, mais j’avais pas envie de dire en vieillissant 😉 ).

Ben non en fait, je n’ai pas plus aimé… mais comme je venais déjà d’abandonner Le petit Nicolas après une quinzaine de minutes d’écoute, et que je savais que c’était pas très long, j’ai continué. Mais non, je n’ai toujours pas accroché.

Je n’ai pas aimé le caractère de Zazie, qui est hyper vulgaire la plupart du temps. Je n’ai pas réussi à suivre l’histoire à vrai dire…le fait que je n’écoute que par tranche de 10 minutes en gros n’a sûrement pas aidé !

Du coup, je ne suis même pas capable de faire un résumé… à part que Zazie arrive à Paris, envoyée par sa mère et qu’elle veut voir le métro, et qu’elle rencontre plein de monde. Voilà, ça donne envie, hein? 😀

Si vous voulez en savoir plus, RDV sur wikipédia.

9782070535552_large

Vous avez aimé ?

Mon premier snood tricoté !

Aujourd’hui j’ai appris! (enfin il y a quelques jours, le temps de faire des photos de jour).
Un peu à mes dépends…Mais je m’en souviendrai 😉

Il y a une semaine, après la réussite en demi teinte de la couverture ( car ressemble à rien, y a même pas les trous pour descendre les poubelles 😀 mais quand même c’est moi qui l’ait fait), je me suis lancée dans la réalisation de mon snood d’après le tuto phildar.

Évidement, je n’avais pas le fil recommandé (en 7) mais bien les aiguilles de cette taille là (c’est un bon début!), donc j’ai pris 2 fils 5,5 sans savoir quelle serait la différence de taille bien sûr.
Dans le tuto, il est dit de monter 64 mailles. Je trouvais que cela faisait trop petit… 1 ère erreur.
Mes aiguilles circulaires faisant à peine le tour de ma tête, je le suis dit qu’il fallait que les mailles soient sur toute la longueur. 2ème erreur

Je me suis retrouvée avec 120 mailles je crois (je ne sais plus si j’ai compté jusqu’au bout…).

IMG_20180129_173738

Pour vous donner une idée du truc… sur une table de TER (j’avais déjà détricoté la moitié).

Bref, non seulement c’était hyper long à tricoter, mais en plus c’était tout vrillé (pourtant c’est dit dans la vidéo de faire attention, mais je n’avais pas compris précisément comment faire, et vu la taille, c’était tout enroulé autours du cable). 3eme erreur.

J’ai tricoté dimanche pendant la compétition de natation de Moyenne, mais lundi, j’avais 4h de train + de l’attente…et au moment de m’y mettre, j’ai hésité…et j’ai fini par tout détricoter ! Enfin tout enlevé de mes aiguilles, parce que je n’avais pas envie de perdre du temps.. j’ai fini par détricoter dans le dernier TER du soir.

IMG_20180129_173712

Comme j’avais deux pelotes neuves, j’ai recommencé à tricoter avec celles là. Et j’ai bien fait 64 mailles…et j’ai bien fait attention à ce que ce ne soit pas vrillé. Et c’est allé beaucoup beaucoup plus vite. En quelques heures le snood était fini 😀

IMG_4725

Le plus long, ça a presque été d’arrêter les mailles, d’ailleurs j’ai un peu galéré…. mais je crois que j’ai bien compris le principe maintenant.

Je ne l’ai pas fait assez haut par contre (une quinzaine de cm – 4eme erreur) mais malgré toutes les erreurs, je suis ravie ! Et j’ai déjà recommencé…pour Toute Petite 😉 .

J’ai utilisé de la laine Bergère de France Plume (satellite et graphite, en 5.5).

Ca vous plait ? En tout cas, je suis bien au chaud… malgré mon Plantain trop décolleté…

 

 

Ma garde-robe capsule : le bilan !

Il y a un an, je me suis lancée plusieurs défis…dont celui de la  garde-robe capsule. L’idée était de coudre des vêtements dans des catégories différentes. Je m’étais dit que j’en ferai 6, la version escargot, mais dans mes rêves les plus fous, j’espérais arriver à en faire 12, un par mois. ET je l’ai fait !!!

Alors que je viens juste de finir, certes avec un mois de retard, la dernière pièce, le short, je me lance dans le bilan.

Haut (chaine et trame) :

J’avais prévu de faire le Jaipur de Gasparine, mais je ne l’ai toujours pas faite (ça fait donc 1 an et demi que j’ai recopié le patron…). J’ai choisi à la place une Blonde. J’avoue que je ne savais plus ce que j’avais fait, mais je l’ai beaucoup porté ! A refaire !

IMG_2604

Haut (jersey) :

J’avais prévu de ne pas refaire de Plantain de Dear and Doe…et bien loupé, j’ai recommencé 😉  Et il est beaucoup mis ! Mais après j’ai tenté un nouveau modèle de t-shirt jersey, le Wanted de Vanessa Pouzet.

 

Chemise :

Et bien oui, je l’ai faite et j’ai même fait celle que j’avais prévu : la Girly Touch d’Ottobre.

Et en plus, je la porte régulièrement.

IMG_4124_censored

Jupe :

La  jupe est aussi celle prévue, Origami de Gasparine. Je l’ai aussi faite pour les grandes, pour le baptême de leur soeur. Je l’ai assez peu mise, car je la trouvais trop large. Il faut que je la reprenne pour le printemps.. j’ai essayé de le faire notez, mais je n’étais pas satisfaite.

IMG_2876

Short :

Comme prévu, le short Chataîgne de Dear and Doe…mais il est fini depuis 2h, je n’ai aucun recul ! Je le referai surement pour l’été, quoi qu’il en soit.

IMG_4692

Pantalon :

Fidèle à Dear and doe et à mon idée première, j’ai fait le Safran en juin, et depuis je le porte beaucoup ! A tel point qu’il commence à être usé…et vu que j’ai un autre pantalon qui a rendu l’âme, il va falloir que j’en fasse un autre !

IMG_3469

Combinaison :

Celle là je ne pensais pas la faire, et finalement c’est une fête déguisée qui m’a « forcé » à la faire. Je ne sais pas si je la remettrai…

IMG_3780_censored

Robe :

Encore un top ! J’ai choisi, comme prévu, l’Aristo de la Jolie Girafe. Elle est bien (trop) chaude, mais bien douillette. J’adore, et vous l’aurez deviné, je la mets souvent. D’ailleurs je voudrai la refaire. Par contre, les manches 3/4, j’aime pas vraiment… c’est pas confortable sous un pull ou un manteau. Je vais faire différemment pour la prochaine.

img_2310_censored

Manteau :

Pfff! J’ai commencé par cette grosse pièce et j’en ai bavé. J’ai choisi le  Précieux d’ODV. Je l’ai pas mal mis mais bof, je l’aime plus vraiment : pas assez chaud, le tissu attire tous les cheveux et poussières et il faudrait que je déplace les boutons. Assez déçue au final d’avoir passé du temps.. j’ai quand même envie de le refaire, mais j’achèterai le tissu en magasin (et pas sur un déstockage) pour qu’il soit bien chaud !

ae192-img_2204

Veste :

J’ai finalement fait un petit gilet (en copiant un des miens), que j’ai pas mal porté.

IMG_3580_censored

Lingerie :

J’ai choisi l’antipode du sexy, mais l’utile… la culotte menstruelle, que j’utilise tous les mois 😉

IMG_4166

Maillot de bain :

J’ai changé d’avis, car j’ai craqué pour un maillot vu dans d’autres capsules 😉 le Jamanota. Bon je ne l’ai jamais mis… j’espère le faire l’été prochain !

IMG_4278_censored (1)

 

Voilà !! Je suis arrivée au bout !!

Alors déjà, je voudrai remercier Clo’s pour avoir eu cette super idée, qui m’a permis de me dépasser ! J’ai fait plein de projets, que je n’aurai probablement jamais osé faire comme le manteau, le jean’s, le maillot…

Et de m’auto-féliciter (il parait que c’est bon ça !) pour l’avoir fait 😀

C’était une chouette expérience, vraiment sympa de voir ce que chacune avait fait et d’échanger sur les projets communs…

J’ai acheté 3 patrons et des tissus exprès pour 6 projets (sur 12 donc). C’est pas mal finalement !

En moins positif, comme j’ai du mal à ne pas aller au bout des choses, je me suis mis un peu la pression certains mois :-/ ou je me suis un peu forcée parfois. Bon c’est tant pis pour moi, je n’avais qu’à pas le faire 😉

Et puis c’est quand même très prenant comme projet ! Le temps de couture, le choix des patrons, des tissus… Je ne recommence pas ce type de projet cette année par contre. J’ai envie de faire tout ce qui est en attente, refaire quelques projets qui m’ont bien plu et continuer à déstocker !! Puis on verra (j’ai déjà plein de choses en tête mais pour l’instant, je finis les premiers projets…).

Alors les autres participantes, vous êtes allées au bout ?

Un short Chataigne pour terminer !

IMG_4691_censored

C’est avec un petit mois de retard que je vous présente mon short Châtaigne de Dear and Doe, pour boucler ma garde-robe Capsule. Enfin !

Comme j’ai bien traîné à faire le short, comme le maillot de bain d’ailleurs, j’ai décidé de faire un short d’hiver. Bon je n’en ai jamais eu… mais pourquoi pas ? Mais j’ai beaucoup beaucoup hésité…fera, fera pas ? Puis je me suis dit que c’était dommage d’arrêter à 11 sur 12 (des catégories de la capsule), j’ai pensé faire un short de pyjama rapidement… puis j’ai fini par me lancer, avec du velours qui traînait dans le garage (enfin dans une boite ;-), reste d’un gros lot de tissus que j’avais acheté puis trié pour ne pas garder tant que ça……).

Sauf qu’il n’y avait pas assez de noir, ou pas exactement le même donc j’ai pris en bleu pour finir. Je me disais que ça ferait sympa mais finalement je doute ? (et mon chéri n’aime pas alors ça me fait douter d’autant plus). Ca fait un peu flèche, mais avec les poches, je trouve que ça n’est pas si choquant.

En parlant couleur, je voulais le mettre avec mon pull noir, mais il a disparu 😮

La taille est haute, et pourtant, c’est la version taille pas trop haute en bidouillé : j’avais choisi la taille haute, mais cela faisait vraiment trop haut. Du coup, j’ai replié le tissu sur la moitié (au niveau des côtés), avant de le coudre – au lieu d’avoir une parmenture.

Il y a une fermeture invisible sur la droite (qu’on devine de loin 😉 ) pour rentrer dedans.

J’ai choisi la taille 42, comme dans le commerce et cela semble bien aller comme ça (les mesures m’annonçaient plutôt 44 voire 46).

J’ai mis un passepoil sur tout le tour, pour trancher entre la poche et la ceinture, et fait les surpiqures dans la couleur opposée.

J’imagine une nouvelle version en jean’s ou autre, par contre, je prendrai la même couleur pour la ceinture..

Alors, choquant ou pas choquant ? (comprendre, portable ou pas ?).

« Petit pays » de Gaël Faye

Aujourd’hui je vais vous parler d’un livre que j’ai vu et re-vu, avant de le prendre à la bibliothèque. Il a été récompensé par le Goncourt des Lycéens en 2017 et autres titres. Et bon, en général je n’accroche pas aux livres qui ont reçu un prix…et celui ci ne déroge pas à la règle ! Pourtant j’apprécie aussi régulièrement les « best sellers » comme « ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une » ou la saga de Pancol il y a quelques années.

9782246857334-001-t

J’ai trouvé ce livre assez plat, mais dérangeant en même temps… Je me disais que c’était parce que c’était pendant la guerre, que ça me choquait quelque part. Ce n’est pas faux mais pour autant, cela ne m’a pas du tout fait le même effet quand j’ai lu ou écouté des livres dont les histoires se déroulaient pendant la 2eme Guerre Mondiale («Les enfants des Justes» de Jacques Signol ou Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates – Mary Ann Shaffer Annie Barrows par exemple). Pourtant, en dehors du fait que cette guerre me parle plus, bien que plus ancienne que la guerre au Rwanda, que nous avons pourtant « vécu en direct » par les médias, des gens massacrés me dont le même effet…qu’ils soient noirs, juifs ou blanc. L’important, ou plutôt le choquant, c’est qu’ils soient massacrés…

L’histoire se lit sans trop de problème, mais on n’est pas pressé de lire la suite… de mon point de vue, a priori beaucoup de monde ne l’a pas ressenti comme moi 😉

« En 1992, Gabriel, dix ans, vit au Burundi avec son père français, entrepreneur, sa mère rwandaise et sa petite sœur, Ana, dans un confortable quartier d’expatriés. Gabriel passe le plus clair de son temps avec ses copains, une joyeuse bande occupée à faire les quatre cents coups. Un quotidien paisible, une enfance douce qui vont se disloquer en même temps que ce « petit pays » d’Afrique brutalement malmené par l’Histoire. Gabriel  voit avec inquiétude ses parents se séparer, puis la guerre civile se profiler, suivie du drame rwandais. Le quartier est bouleversé. Par vagues successives, la violence l’envahit, l’imprègne, et tout bascule. Gabriel se croyait un enfant, il va se découvrir métis, Tutsi, Français… »  Extrait de la fiche de l’éditeur Grasset.

Vous l’avez lu ? Qu’en avez vous pensé ?