Déstockage #32 : un sweat à capuche !

Cela fait des années que Petite me réclamait un sweat à capuche. J’étais d’abord partie (dans mon esprit !) sur un gilet Ottobre comme celui que je lui avais fait quand elle avait 2 ans, puis finalement elle a voulu un sweat comme ceux que sa soeur Moyenne met très souvent 😉

Allez, venez avec moi, je vous emmène faire le tour du jardin : c’est Petite qui a mené la danse en me disant où prendre les photos et qui a pris la pose 😉

J’ai trouvé mon bonheur chez Viny : le modèle Kangourou. En plus, il existe aussi en taille ado/adulte donc j’ai pris les deux ! La seule difficulté a été de bien coudre toutes les couches de la capuche et de l’encolure en même temps (je m’y suis reprise à plusieurs fois !).

La jolie capuche est doublée. La poche n’a pas de couture apparente (à part l’ourlet) : j’ai appliqué la même méthode en haut et sur les côté. Il y a du bord côte en bas et sur les poignets. Et le papillon est le même que d’habitude !!

Ma choupette a porté son sweat toute la semaine (d’où les tâches…) et j’adore le look que ça lui fait avec un jean’s (ici avec le Chaméléon d’Ottobre, que j’ai rapiécé au genou car il y avait un trou…). Et la poche est top !

Niveau tissu : c’est un reste de sweat de chez Vêtement marin, probablement un reste des Sweats papillon dont c’est finalement une nouvelle version ! Mais qualité bof, il bouloche déjà.. Le jersey vient probablement du salon Créativa d’il y a 3 ans.

Cela fait en fait 1 mois que je l’avais fini, mais j’ai mis 2-3 semaines à faire le papillon (temps total : 10 minutes !! hum).

Je vous souhaite un bon dimanche !

Pyjamas Sacha d’Ikatee * 2

Ikatee est une marque j’affectionne particulièrement. En témoigne, les nombreux patrons que j’ai cousu. 😉 Et Sacha est un chouchou, parce qu’il est facile à coudre et parce qu’il a l’air tellement confortable !! J’aimerai bien qu’il existe en taille adulte, ne serait ce que pour le faire à mes ados 😉

Les premiers en 4 ans commencent à être petits, du coup j’en ai refait 2 en 5 ans. J’ai hésité entre 5 et 6 ans à vrai dire, le 5 ans fait l’année dernière lui va bien alors je suis repartie dessus à la demande de la miss.

1ere version : c’est le tissu Pingouin / manchot qui m’a séduite… il n’est « que »Oeko Tex (j’essaie de prendre du bio au maximum), mais il restait pile la quantité dont j’avais besoin. Oui parce qu’en plus, je n’ai pas acheté au pif… je deviens raisonnable cette année !! Le noir (bio) et le bord cote viennent de mon stock (qui diminue).

2eme version : Petite a choisi d’associer ces 2 tissus (bio à nouveau)..j’ai hésité et puis finalement je me suis dit que c’était une bonne idée : au dessus de la mer pour le haut, dedans pour le bas ! J’aime beaucoup les couleurs !

Le problème avec ces pyjamas c’est qu’ils me donnent envie de la câliner… et comme il lui donne envie de rester en pyjama toute la journée, ça fait beaucoup de câlin 😉

Patron : Sacha d’Ikatee

Tissu : Rascol pour les motifs et Biotissu pour l’uni

A refaire ? Bien évidemment !

En attendant..

Youpi c’est le week-end ! Mais pour une fois elle est habillée 😉 Bon week-end (au chaud) à vous !

« La maison des célibataires » de Jorn Riel

C’est un petit livre audio bien sympa qui m’a accompagné et m’a fait voyager pendant quelques heures !

L’histoire :

« Les copains d’abord, telle pourrait être la devise de ces célibataires, plus cigales que fourmis, et surtout soucieux de ne rien perdre du bel été groenlandais.

Oui, mais … les plus belles choses ont une fin, et tant qu’à faire, mieux vaut se ménager des vieux jours paisibles et une sortie honorable. Sans pour autant bien sûr grever le présent en se contraignant au travail. Comment faire ? Kernatoq a bien une idée. Et même s’il lui faut se laver — devant ses amis atterrés — et se mettre sur son trente et un, la situation l’exige : il se sacrifiera en épousant la veuve Bandita. Certes, Bandita est aussi célèbre pour son immense troupeau de moutons que pour ses biceps de catcheuse. Mais pour Kernatoq, elle est surtout le gage d’une retraite heureuse pour le clan. Et, quoi qu’ils fassent, ses amis ne pourraient rien pour le dissuader. À moins que … »

J’ai été attirée par hasard par ce livre au rayon audio de ma bibliothèque et je ne regrette pas du tout ! C’était une écoute très agréable et plutôt marrante !

L’Homme (tout comme la Femme 😉 ) est calculateur : la meilleure position possible pour le moindre effort. Ca donne des situations cocaces.

Je n’ai pas grand chose à dire dessus, mais pourtant je vous recommande ce livre ! Il est rapide à lire (ou écouter) car il fait 96 pages.

Et je vous souhaite une bonne journée. Ici c’est sous la neige, enfin plutôt sur la neige et sous un grand soleil !

Mon châle Half Granny multicolore

A Noël 2019, j’avais reçu une jolie pelote autorayante Super Soxx Lang, que j’avais finalement transformé en châle pour Petite.

A Noël 2020, comme j’ai demandé de la laine pour un pull pour moi (encore de la laine prévue pour moi qui était partie dans un autre projet…), j’en ai profité pour commander une pelote d’autorayante pour MON Châle non mais ! Comme je commandais de la laine Katia, c’est une laine Katia que j’ai choisi : Kalëido.

Bon je dois dire que je n’ai pas fait attention à la composition sur le moment (80% Acrylique – 10% Mohair – 10% Polyamide) et ça m’a un peu déçue quand je l’ai vu (parce que très peu naturel…). Elle est du coup moins douce et moins agréable à tricoter que l’autre. Et aussi, autant j’étais séduite par toutes les couleurs de la Super Soxx Lang, autant là certaines m’ont moins emballé, mais quand on regarde l’ensemble, ça me plait. Ouf !

J’ai convié Petite et son châle à faire les photos avec moi, comme ça vous verrez bien la différence de couleurs !

Mais pour finir sur des notes positives : j’ai beaucoup aimé le crocheter à nouveau (il y en aura surement d’autres) et j’en suis très contente quand il est sur mes épaules !

Passez un bon mardi ! Ici si la neige tombe comme prévu, mon châle sera bien utile 😉

Dressed, le pantalon n2

J’ai pas mal cousu ces derniers temps alors préparez-vous à une avalanche d’articles « couture » 😉

Après mon premier essai cet été, j’ai eu envie de faire ce pantalon mais dans un jean’s stretch, mais pas n’importe lequel : le Flexdenim de 1083. Il a longtemps été en rupture de stock mais j’ai pu le commander en novembre. Ouf ! Pourquoi celui là ? Parce que c’est du « coton bio cultivé en Tanzanie, filé, teint et tissé dans les Vosges, puis apprêté dans le Nord ». Et puis je m’en suis déjà servie pour mon pantalon Safran et une salopette pour Moyenne, et que j’ai aimé le travailler et qu’il dure longtemps.

Plus d’une fois je l’ai remis sous la machine et pourtant je n’en suis toujours pas satisfaite à 100%… mais je laisse tomber !! Et je ne suis vraiment pas sure qu’il y aura une prochaine fois, parce que ce n’était pas un projet plaisir. J’ai envie d’essayer directement les jean’s 1083.

Cela dit, le patron est très facile à faire, mais je n’arrive pas à faire les ajustements toute seule. J’ai d’ailleurs fini par me baser sur mon jean’s d’une célèbre marque, qui me va bien, mais du coup ça vrille un peu sur le bas des jambes et en plus ça serre encore trop au niveau des mollets et du coup le jean’s ne redescend pas quand je me relève. Sans compter que j’ai merdé au niveau d’une cheville et que j’ai mal coupé avec la sujeteuse…

Niveau modification, j’ai ajouté quelques cm au dessus des fesses (j’aurais pu en rajouter encore un peu!) et rajouté des poches (celles du Safran). La taille est élastiquée et ça ne plait pas à Monsieur qui a décidé de ne pas la prendre en photo…. Cela dit, je le porte toujours avec un t-shirt long.

Voilà j’ai commencé à écrire l’article hier, un peu dépitée, même si ça fait une dizaine de jours que je le porte..et maintenant je me dis que je retenterai peut être, en remontant encore plus au dessus des fesses et en prenant directement, avant la couture, la bonne coupe. A voir !!

En tout cas, il est confortable et c’est déjà beaucoup !

Bonne journée !