« Les extraordinaires » de Julien Sandrel

« Les extraordinaires » de Julien Sandrel

Ce week-end, nous étions à Marseille, pour voir le concert de Bruce Springsteen…concert qui a été annulé au dernier moment. Bon tant pis, on y retournera. En dehors de ça, le week-end fût agréable. (si si y a un rapport avec la suite!). Nous avions une quinzaine d’heures de train en tout, j’avais du coup emmené 2 livres puisque le premier, bien avancé, n’allait pas suffire (et c’est ma dernière qui avait la liseuse pour finir Harry Potter !). J’avoue que j’ai aussi pas mal passé de temps sur mon téléphone à jouer à 2048 (sans réussir d’ailleurs!) à l’aller mais au retour, je me suis dit que j’allais lire plus (à l’aller j’ai juste lu un peu du magazine acheté à la gare pour une fois).

Alors après avoir fini le 1er livre (il restait une trentaine de pages), j’ai attaqué les Extraordinaires, et par hasard, une des héroïnes habitaient à Marseille ! C’était marrant comme coïncidence ! D’ailleurs c’est régulièrement qu’il y a des liens dans mes lectures, soit dans ma vie, soit entre elles (2 personnages qui s’appellent pareil dans 2 lectures qui se suivent) soit avec ma vie (dans un, 4 des 6 personnages – je crois – avaient un prénom que j’ai dans ma famille proche !). Ca vous arrive aussi ?

Bref, je disais donc, j’ai plongé dans mon livre et j’en suis à peine ressortie de la journée, et je l’ai fini hier soir, soit en 36 h ! (j’ai quand même dormi un peu au milieu :-p). J’ai lu tous les livres de Julien Sandrel (à part celui qui vient de sortir) et je les ai tous adoré ! Celui-ci ne fait pas exception, vous vous en doutez vu comme je l’ai dévoré. Ca se lit tout seul ! Voici le résumé, et après je vous en parle.

Résumé :

« Dans l’entourage d’Anna, tout le monde le sait : à 6 ans, sur l’estrade du spectacle de fin d’année, elle a clamé qu’elle voulait être astronaute. Quarante ans plus tard cependant, Anna est bien loin des étoiles : elle est médecin généraliste, et sa vie est trop sage, arrêtée net par un très grand chagrin. Mais ce soir, pour son anniversaire, ses proches lui ont réservé une surprise : ils l’ont inscrite en grand secret au concours de l’Agence spatiale européenne, qui recrute ses futurs astronautes.
Bien sûr, Anna leur dit qu’ils sont fous, remercie, refuse… mais le piège affectueux est bien tendu : un jour, Anna a promis à son plus jeune fils, Michael, qui se battait contre une maladie grave, de tout faire pour réaliser ce rêve de partir dans l’espace. Anna ne peut renier son serment, et se lance à corps perdu dans l’aventure. Lors de la première sélection, elle rencontre un petit groupe de candidats qui a décidé de s’entraider.
Ils se sont baptisés « les Extraordinaires ». Anna sait bien que ses chances sont minces, mais épaulée par ces amoureux de l’espace aussi attachants que courageux et drôles, elle n’y peut rien : elle se met à croire à l’impossible… »

Tous les personnages sont plus ou moins cabossés par la vie, et se cachent plus ou moins. J’ai aimé les découvrir petit à petit, comprendre pourquoi ils agissaient de cette façon, leur évolution, l’histoire… On rêve avec eux, on pleure aussi.

La lecture est hyper fluide (et ça j’aime ! Le livre précédent dont je vous parle bientôt était plus difficile. Vous me direz, à mon âge je pourrais lire des livres difficiles :-D).

En conclusion, je recommande ! Vous connaissez Julien Sandrel ?

Laisser un commentaire