« Les rêveurs » d’Isabelle Carré

Isabelle Carré, j’avais envie de la lire depuis l’année dernière : elle était présidente du concours de poésie de la RATP, auquel Moyenne a participé (et est arrivée dans les finalistes – soit les 100 derniers poèmes retenus – l’année dernière et cette année !).

C’est un message de Flo – Pas à pas sur Instagram m’y a fait penser, alors j’ai pris le livre qu’elle venait de lire à la bibliothèque.

Résumé :

« Quand l’enfance a pour décor les années 70, tout semble possible. Mais pour cette famille de rêveurs un peu déglinguée, formidablement touchante, le chemin de la liberté est périlleux. Isabelle Carré dit les couleurs acidulées de l’époque, la découverte du monde compliqué des adultes, leurs douloureuses métamorphoses, la force et la fragilité d’une jeune fille que le théâtre va révéler à elle-même. Une rare grâce d’écriture. »

Encore une fois l’obtention d’un prix (plusieurs en l’occurrence pour ce livre) a plutôt l’effet inverse sur moi.

L’écriture n’est pas désagréable loin de là, mais il n’y a aucun lien entre les chapitres. Chacun est indépendant et arrive quand il arrive, quand le souvenir refait surface, car il s’agit d’un roman autobiographique (avec des choses réelles et d’autres inventées/supposées comme elle nous l’explique dans un des derniers chapitres). Ca m’a perturbé. D’autant que parfois, ce n’est pas elle même qui parle mais son frêre ou le père de celui-ci ou quelqu’un d’autre (et qu’au début je ne le comprenais pas !).

J’ai lu ce livre des soirs où j’étais vraiment fatiguée, donc peut être que j’avais plus de mal à me mettre dans un livre où il faut réfléchir un peu ;-). En fait, il faut plutôt le prendre comme un enchainement de petites nouvelles.

Et une autre chose qui m’a perturbé, elle fait référence à beaucoup de choses (musique, peintre, films..) qui semblent bien connus mais que je ne connais absolument pas ! On n’a que 7 ans d’écart pourtant. C’est juste mon inculture personnelle qui est mise à l’épreuve 😉

En tout cas, ça confirme encore une fois que je n’ai pas les mêmes goûts littéraires que Flo 😉 mais si elle écrit un deuxième roman, il faut fort probable que je me laisserai tenter !

Vous l’avez lu ? Vous aimez l’actrice ? Moi oui, même si je suis incapable de citer un film dans lequel elle a joué (encore mon inculture :-p) !

Bon week-end ! Pour moi c’est le début des vacances et j’ai plein de projets en tête (ne serait ce que rattraper le « retard » des articles, j’ai déjà fini 2 livres depuis celui-ci…).

Cadeaux de fin d’année et d’anniversaire

Je n’avais pas forcément prévu d’écrire un article ce soir, mais puisque j’ai allumé l’ordinateur et que j’ai plein de choses à dire dans les prochains jours, je fais ce soir un petit article sur les cadeaux de fin d’année.

Petite avait déjà eu cette maîtresse en Petite section, alors je n’ai pas voulu faire pareil. Et je n’avais guère d’idées… D’autant que Petite (comme Moyenne et moi) n’avons repris le chemin de l’école que le 22 juin, et je n’avais pas du tout anticipé !

J’ai du coup opté pour un pot de confiture de cerises du jardin, ramassées et préparées par Monsieur, décoré par Petite et 2 courgettes. Pour les mettre, j’ai cousu 2 sacs à vrac à la taille. Les tissus ont été choisis par Petite, mais elle n’a pas souhaité coudre cette année. La maîtresse a d’ailleurs voulu me rendre les sacs le soir, pensant que ce n’était que pour transporter ! (j’avais dit à Monsieur de mettre les 2 sacs dans un sac en papier…). Elle était contente que ça soit pour elle du coup.

Bon par contre, j’ai pas trop assuré car j’avais oublié qu’il y avait une ATSEM (voire 2 vu qu’elles sont 2 sur la photo…). Les autres années, je faisais le même cadeau à la maitresse et à l’ATSEM, car elles sont aussi méritantes l’une que l’autre, et là j’étais restée sur le fait qu’il n’y avait pas d’ATSEM dans cette classe vu à la diminution du nombre d’élèves. Et j’avoue que 3 mois sans école m’ont bien déconnecté ! En fait, elle(s) n’est pas là en permanence. Du coup, on a rattrapé le coup vendredi matin.. Mais comme je suis rentée à 21h jeudi, je n’ai pas eu le temps de coudre, et j’ai juste attrapé une petite pochette déjà cousu dans le stock qu’il me restait du marché de Noël (ce sont des tissus de mon stock que je couds bénévolement). Même les courgettes n’étaient pas au point : il n’y en avait qu’une de prête ! Ca fait vraiment « rattrape toi aux branches », mais c’est mieux que rien ! (enfin sauf que si elles sont effectivement 2…c’est pas top non plus !).

En revanche, j’avais un peu anticipé pour l’anniversaire de L. auquel était invité Petite. Les parents étant très portés (comme moi 😉 ) sur le zéro déchet et la consommation la plus faible possible (si si je vous assure, c’est mon état d’esprit :-p ), j’ai proposé à Petite de lui écrire un mini-livre, comme elle a beaucoup aimé les siens. Elle m’a donc dicté le texte, puis une fois imprimé, elle l’a illustré. C’est l’histoire d’une famille qui va camper. Je ne vous le montre pas fini car je n’ai pas eu le temps de le photographier avant qu’elle ne l’ait mis dans l’enveloppe 😉

Pour aller avec, j’ai aussi fait un petit à vrac (à trésor ou autre!), qu’elle a aussi décoré.

Voilà pour les petits cadeaux, qui je l’espère, ont fait plaisir !

Bonne soirée ! Et je crois que ce soir, je vais faire une folie (au lieu de me coucher tôt… comprendre, regarder La cité de la Peur, parce que quand je suis contente… (je laisse aux fans le loisir de finir, et je n’expose pas les autres :-D).

« A la recherche d’Alice Love » de Liane Moriarty

J’avais beaucoup aimé « le secret du mari » de l’auteure alors je n’ai pas hésité à en prendre un autre à la bibliothèque. Avec le confinement, ma liste de livres que je souhaite lire c’est agrandie.. j’ai pris le temps de fouiller sur les sites de mes bibliothèques et de noter les auteurs qui m’inspirent. Jusque là c’était quand j’y pensais…alors c’était plus désordonné !

L’histoire :

« Il a suffi d’une chute de quelques secondes pour qu’Alice Love efface dix années de sa vie : lorsqu’elle se relève, avec une grosse bosse sur la tête, Alice est convaincue d’avoir vingt-neuf ans, d’être enceinte de son premier enfant, au comble du bonheur avec son mari, Nick, dont elle est folle amoureuse. Or, Alice a trente-neuf ans, trois enfants et s’apprête à divorcer. Que s’est-il passé ? Comment a-t-elle pu devenir cette femme autoritaire et obsédée par le sport (elle DÉTESTE ça !) ? Comment elle et Nick, son amour de toujours, en sont-ils arrivés là ? Pourquoi est-elle en froid avec sa sœur adorée ? En s’efforçant de reconstituer le puzzle de cette décennie oubliée, Alice découvrira si son amnésie est une malédiction ou une bénédiction… »

J’ai tout de suite été plongée dans la lecture, que j’ai directement enchainé avec le livre précédent car je n’avais pas encore sommeil 😉

J’ai beaucoup aimé la remise en question d’Alice, ses interrogations sur celle qu’elle pense être et est en réalité 10 ans plus tard. Nous changeons sans aucun doute tout au long de notre vie, au gré des évènements et des rencontres, mais sans s’en rendre compte. Finalement ça fait du bien de le lire, et de penser à notre propre évolution.

J’ai apprécié, façon de parler, à sa juste valeur les échanges entre elle et Nick, son mari, dont elle est en train de divorcer. J’ai vraiment eu la sensation de les entendre, de ressentir le ton exact utilisé…(j’ai divorcé aussi, et même si ça s’est globalement bien passé depuis la séparation, il y a eu quelques fois où nous avons eu ce type d’échanges). A vrai dire, ça m’a même « choqué » tellement ça sonnait réel !

La lecture est agréable. Le récit est coupé quelques fois des lettres d’Elisabeth, sa soeur, à son psy ou des articles de blog de leur grand-mère ! (qui donnent du coup un autre point de vue sur les évènements ou des explications sur le passé).

Vous connaissez Liane Moriarty ? Pour ma part c’est sur que je vais continuer à explorer ses romans !

Bon week-end/vacances – chez moi c’est gris, tant pis !

Déstockage #25 : qui n’a pas son sweat ?

Pendant le confinement, j’ai pas mal déstocké en jersey et en sweat. J’ai demandé à mes filles, nièces et soeurs si elles étaient intéressées par un sweat. Résultat : 2 commandes de nièce et une de mon beau-frêre (et ça, ça fait plaisir !) + 3 commandes pour mes filles…mais je ne me suis pas encore exécutée !

Alors pour ce déstockage, je vous présente les 3ers sweats.

Le plus petit pour ma nièce de 2 ans et demi, est le même modèle que celui de l’avant dernier déstockage : un sweat raglan d’Ottobre, dans un sweat léger élastique qui vient de je sais pas où. Il est agrémenté d’un flamand rose de Silhouette Design Store. Les Flex viennent de Transfert ID

Bon je ne suis pas contente du col qui a l’air de ne pas être assez étiré :-/

La taille au dessus, pour ma nièce de 13 ans, toujours un sweat Ottobre, et toujours le même sweat léger élastique. Avec un transfert licorne, déjà utilisé pour la fille d’une copine. Et là c’est les manches qui me semblent trop longues ! Je lui avais fait essayer (à distance) celui fait pour sa soeur l’année dernière, qui est dans la même taille avant.

Je n’ai pas utilisé de bord côte, mais du sweat pour ces 2 premiers (comme il est élastique, ça va bien !). Je lui aurais bien piqué !

Et pour finir, le sweat pour mon beau-frêre, dans un tissu plus épais et pas élastique, mais tout doux dedans, des vêtements marin, que j’avais depuis bien longtemps !! Pour lui j’ai pris le patron Andrea de Petit patron, mais je n’ai pas tout apprécié le scotchage du patron pdf : il offre la possibilité de faire les sweats en 3 bandes et la désigneuse a choisi l’option je fais le patron en 3 bandes (donc chaque pièce est en 3 morceaux) et à chacun d’assembler comme il veut. C’était trop long 😦 Je pense (mais ai-je raison?) que ça aurait été beaucoup plus simple de faire en 1 pièce et de faire les repères pour couper en 3 pièces (d’autant que la hauteur des pièces ne varient pas chez les adultes). Bref, si je dois refaire un sweat dans un autre taille, je recopierai le patron, il est clair que je n’imprimerai pas à nouveau !

Là encore, je trouve que les bras sont trop longs…enfin les manches, les bras sont trop courts ;-). Et j’ai utilisé du bord côte pour la tête, sinon ça risquait de ne pas passer. Et sinon la taille correspond bien.

J’ai choisi de flexer une réplique culte de la série Friends, parce que c’est un peu lui que me l’a faite découvrir…et si je ne me trompe pas qui me prêtait ses DVD ! C’est la phrase « drague » de Joey, le séducteur de la bande : How you doin’? (« comment vas tu? » en littéral mais dit d’une certaine façon). Et puis il me l’a souvent dite pour rigoler ! (en tout cas, je le vois bien le dire !).

Je pense aussi que j’aurais dû écrire moins gros. La police Friends, vient d’une Silhouette Design store aussi !

Je suis contente de leur avoir fait plaisir (2 sur 3 ont un grand sourire sur la photo, je ne dirai pas qui est le 1/3, qui est quand même contente (indice!) de son sweat !) et contente que les colis ne se soient pas perdus en cours de route (c’est ça d’être dispersé aux 4 coins de la France !).

RDV chez Scrapaboom pour voir les autres déstockeuses !

Maintenant je n’ai plus qu’à vous souhaiter un bon mardi…et à m’occuper de nos 4 sweats bientôt, mais j’ai repris le boulot alors je manque un peu d’énergie et de temps !

Mini-livres lecteur débutant 2

J’ai refait quelques mini-livres pour ma lectrice débutante (les premiers avec les explications), même si on a maintenant accès à la bibliothèque. D’ailleurs j’ai trouvé la série Sami et Julie, qui a des livres pour tous les niveaux de lecteurs débutants : début de CP, milieu de CP, fin de CP et CE1.

Je suis tombée sur une super occasion et j’ai pû acheter toute la collection (après avoir testé à la bibli). Pour l’instant elle ne lit que les débuts de CP, mais elle s’en sort très bien et ils sont parfaitement adaptés pour les débuts (enfin ça fait un moment que j’ai écrit le début de l’article, finalement elle a commencé les milieux de CP et ça roule aussi!). Pas comme de nombreux livres pris à la bibliothèque, de niveau 1 mais avec des mots bien trop difficile (ex: « maintenant ») dans un livre où l’enfant ne lit que les dialogues. Je ferai un article sur les différentes séries.

Voici donc les mini-livres :

Bonne lecture !!