Déstockage #32 : un sweat à capuche !

Cela fait des années que Petite me réclamait un sweat à capuche. J’étais d’abord partie (dans mon esprit !) sur un gilet Ottobre comme celui que je lui avais fait quand elle avait 2 ans, puis finalement elle a voulu un sweat comme ceux que sa soeur Moyenne met très souvent 😉

Allez, venez avec moi, je vous emmène faire le tour du jardin : c’est Petite qui a mené la danse en me disant où prendre les photos et qui a pris la pose 😉

J’ai trouvé mon bonheur chez Viny : le modèle Kangourou. En plus, il existe aussi en taille ado/adulte donc j’ai pris les deux ! La seule difficulté a été de bien coudre toutes les couches de la capuche et de l’encolure en même temps (je m’y suis reprise à plusieurs fois !).

La jolie capuche est doublée. La poche n’a pas de couture apparente (à part l’ourlet) : j’ai appliqué la même méthode en haut et sur les côté. Il y a du bord côte en bas et sur les poignets. Et le papillon est le même que d’habitude !!

Ma choupette a porté son sweat toute la semaine (d’où les tâches…) et j’adore le look que ça lui fait avec un jean’s (ici avec le Chaméléon d’Ottobre, que j’ai rapiécé au genou car il y avait un trou…). Et la poche est top !

Niveau tissu : c’est un reste de sweat de chez Vêtement marin, probablement un reste des Sweats papillon dont c’est finalement une nouvelle version ! Mais qualité bof, il bouloche déjà.. Le jersey vient probablement du salon Créativa d’il y a 3 ans.

Cela fait en fait 1 mois que je l’avais fini, mais j’ai mis 2-3 semaines à faire le papillon (temps total : 10 minutes !! hum).

Je vous souhaite un bon dimanche !

Pull Retourneur de temps / Time turner – La magie du tricot.

J’aurais bien eu besoin d’un retourneur de temps pour ce pull !

Quand le livre « la magie du tricot » (modèles inspirés de l’univers d’Harry Potter) est sorti fin janvier, j’ai craqué sur ce pull – et quasiment que sur ce modèle d’ailleurs, les autres sont chouettes mais plus difficile à porter, mais on verra ce que l’avenir me réserve niveau tricot ;-). J’ai acheté le livre fin mai et la laine un peu avant avec dans l’idée de le faire pour l’anniversaire de Moyenne fin août. Sauf que j’ai trouvé dommage de faire un projet Harry Potter juste avant le knittich (tournoi virtuel de tricot sur le thème d’Harry Potter) et qu’elle ne mettrait de toutes façons pas tout de suite. Je m’étais dit que j’avancerai au maximum pour son anniversaire, tout en en gardant un peu pour le premier match. Mais finalement j’ai peu tricoté cet été et j’ai mis du temps à finir le Petit Lobélie de Petite. Et j’ai eu beau attaquer début septembre (vous voyez l’utilité du retourneur de temps en commençant un projet après la date à laquelle il aurait du être fini ??), je viens de le finir !

Et pour cause, c’est du S tricoté en 3.25…. je me suis découragée plus d’une fois, même si les matchs de knittich m’ont motivé. Qu’est ce que je ferai pas pour mes filles ! En même temps, j’en ai un pour moi dans la même taille d’aiguilles a priori…il va me falloir de la motivation (mais j’en ai besoin alors..).

Le patron est en français, y a juste 2 petites erreurs : pour commencer il faut prendre la couleur principale et pas la couleur contrastante ; et il faut ajouter un 2eme marqueur avant les augmentations (rang 8, p 140). Il n’est pas vraiment compliqué à suivre. Le jacquard est même plutôt facile, même si effrayant au départ car il y a 3 grilles pour le motif principal (mais 2 sont quasiment identiques). J’ai bien aimé le faire !

Pour le fil, j’ai choisi du BC garn bio balance, conseillé par Céline de Sur un fil. C’est un mélange 55% laine 45 % coton, et c’est une bonne chose car Moyenne a facilement chaud.

J’ai eu peur au départ car la laine est fragile et comme je tire pas mal en Magic Loop pour éviter les trous, elle s’est cassée 2 / 3 fois !! Et finalement j’ai moins tiré et ça l’a fait, ouf !! Elle est toute douce et était plutôt agréable à tricoter, à part pour le jacquard car le fil rouge accrochait à mes doigts et n’avançait pas (ai-je la main droite beaucoup plus rugueuse que la gauche ?). A ce qu’il parait, elle bouloche pas mal.. A voir à l’usage !

J’ai utilisé 10g (45 m) de jaune et 180 g (810 m) de rouge (pour une taille S donc). J’avais prévu 7 écheveaux rouge, il m’en reste presque la moitié !! Et une grosse partie du jaune bien sur. Et dire que j’avais peur d’en manquer… Le patron prévoit 1200 m pour la taille S.

Les manches sont un peu longues, mais je n’avais pas Moyenne sous la main quand je les ai faites et je voulais qu’elle puisse le porter à son retour de vacances.. J’ai suivi les instructions, comme pour le corps qui va bien en revanche. D’ailleurs en parlant des manches, j’ai découvert qu’on pouvait tricoter les 2 manches en même temps, même en rond et j’ai trouvé ça super ! Je vais appliquer la méthode pour tous les trucs qui se tricotent par 2 😉

Voilà il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une bonne soirée !

Tote bag et porte-carte

Ce week-end, je ne pensais pas mais j’ai pas mal cousu (pas autant tricoté que j’aurais voulu…on ne peut pas tout faire!):

  • Finir les sweats des grandes (enfin Grande est repartie avec le sien, je dois rallonger celui de Moyenne).
  • Mettre des élastiques ou transformer des liens en élastiques derrière es oreilles sur des masques.
  • Me coudre un sac, que voici.
  • Finir le porte-carte que voici aussi.

Le porte-carte a été cousu au moment de la rentrée, sauf que Moyenne est partie avec pour essayer les cartes avant que je ne fasse la couture à la main…et je l’ai récupéré que ce week-end ! (Elle n’était partie QUE dans sa chambre et si nous avons une grande maison, ça n’est pas un château :-D).

Au moment de la rentrée, Moyenne m’a dit qu’il lui faudrait un porte-carte pour ses cartes de car, cantine, train… Donc je me suis exécutée ! J’ai suivi le tuto de Maxi-stitch et j’ai pioché dans mon stock. J’ai trouvé un petit galon fleuri de la même couleur que le tissu. (j’ai mis 3 cartes de bibliothèques pour la photo car elle n’en a mis qu’une ).

Et puis, comme c’est la rentrée, c’est aussi le début de nouvelles activités. Et cette année, j’ai osé (bien poussée par mes filles) reprendre la clarinette ! Cela fait 20 ans que j’avais arrêté les cours / orchestre et plus d’une fois j’ai eu envie de m’y remettre mais en me disant que je n’avais pas le temps. Mais j’ai tenté le coup, et ça colle ! Cours le vendredi soir (une semaine sur deux). Ce qui est parfait puisque c’est Mamie qui récupère Petite ce jour là, que j’ai le temps d’emmener Moyenne à la gare si c’est son week-end ou de récupérer Grande au même endroit si c’est le sien, tout en allant nager entre les 2 ! Bref, tout ça pour dire que j’avais besoin d’un sac.

Pour mon premier cours, j’ai pris celui-ci que j’avais cousu du temps où le père de mes filles habitait à proximité. Il était bien pratique, sauf que c’est un sac pour la bibliothèque : comme on va dans deux bibliothèques différentes, j’ai pris l’habitude depuis quelques mois d’avoir un sac dédié à chacune et d’y remettre les livres dès qu’ils sont finis (enfin une partie y est en tout cas, faut pas rêver !).

Du coup, j’ai encore fouillé dans mon grenier et après maintes hésitations, j’ai choisi un simili cuir et un truc dont je ne sais quelle matière il est (pas naturelle, c’est sur…) acheté il y a plusieurs années. Pour la doublure, j’en ai trouvé une en mauve doux, comme le rose doux du dessin (qu’on ne voit pas forcément bien avec le soleil).

Je l’ai fait sur le même modèle que le précédent, mais je n’avais pas assez de largeur dans le blanc. Et je réalise maintenant que j’aurais pu prendre 2 bandes.. (en plus, j’y avais pensé à un moment). Du coup, il est plus haut que large – trop haut et pas assez large je dirai… mais la clarinette et les partitions rentrent (j’en ai pas besoin d’autant normalement !), donc c’est l’essentiel ! Et puis il est beau, non ?

J’ai un peu galéré avec les épaisseurs, puisque j’ai choisi de faire une surpiqure pour rabattre les tissus, pour que ça soit plus solide. Et j’ai fait une connerie (pourtant je m’appliquais !) en faisant la dernière surpiqure sur le haut du sac…avec le simili qui se relevait, je n’ai pas vu que la doublure se glissait dessous par endroit, et j’ai du découdre. Si j’ai pu recoudre quasiment au même endroit sur le simili à l’extérieur, les trous se voient sur la doublure et ça me désole 😦 A voir si je fais quelque chose et quoi..)

J’ai maintenant un joli sac, et comme ça même si ça traine dans le bureau, ça restera joli :-p (non mais je vais le mettre dans la chambre de Grande, en son absence, avec les sacs de bibliothèques, comme ça ça sera pratique pour jouer).

Voilà, je pensais faire un article rapide…Finalement j’ai un peu beaucoup raconté ma vie ! Alors je vous souhaite une bonne soirée et ou bon début de semaine !

« L’accident » d’Agnès Aziza

Après avoir fini les Liaisons dangereuses mardi soir, j’ai éteint la lumière.. mais impossible de m’endormir ! D’autant que j’ai pensé à un truc important du boulot et que j’ai fini par me relever pour le noter. Du coup, encore moins envie de dormir, malgré l’heure tardive . J’ai attrapé « L’accident » sur ma table de nuit. Je l’ai pris à la bibliothèque la semaine dernière, il était mis en avant. Je savais qu’il ne serait pas joyeux puisqu’en plus du titre, le sous-titre est « aujourd’hui j’ai 15 ans 3 jours et 20 heures comme mon frère le jour de l’accident… »

J’ai avalé le livre en 30 minutes (il fait une petite cinquantaine de pages). Il m’a beaucoup ému, vraiment. Les larmes me sont montées plusieurs fois.

Résumé :

« Ça parle de la mort et les adultes ne veulent jamais en parler.  » Un roman qui parle aussi de la vie. Un roman qui parle aussi de l’amour. Un roman bouleversant. »

C’est la petite soeur de 11 ans trois quart, Vanessa, qui raconte le dernier jour de son frère, et juste après. Pour le coup, l’écriture est très simple (et ça m’allait très bien !).

C’est il me semble, très réaliste, car ça m’a rappelé des témoignages que j’ai pu lire ou entendre. On se sent vraiment immergé dans la famille, et même carrément dans la tête de Vanessa.

C’est un livre classé Ado par les libraires, c’était pas le cas à la bibliothèque. En fait si, je viens de vérifier, mais il était mis en avant chez les adultes. C’est juste la vie mais bon, je ne lisais pas ce genre de livres ado (et j’ai eu bien du mal même temps qu’adultes !).

J’ai aimé cette lecture, légère par le ton, mais profonde par le sujet. Cependant, je ne lirai pas d’autres livres de l’auteur, car pour le coup, les autres livres sont vraiment pour les ados, voire les enfants 😉

Vous connaissez Agnès Aziza ?

Bon jeudi, j’espère pas sous la pluie !

Pomona Mitts – les mitaines de Pomona

Dans le cadre du knittich – pas encore saoulé ? rassurez vous, c’est la finale cette semaine 😉 – , pour avoir un point bonus, il faut tricoter un projet en rapport avec Harry Potter (soit le nom du projet, soit de la laine). Comme je ne tricote pas très vite et pas très souvent (enfin un peu tous les soirs), j’ai opté pour des mitaines : un projet rapide et toujours utile. Comme ça, à défaut de faire un grand métrage, j’ai ce point là. Pour avoir un bonus métrage, il faut  tricoter minimum 500 m, j’ai réussi une seule fois, quand le match est tombé pendant mes vacances et que j’ai pu pas mal tricoter..

Pomona, c’est elle..honnêtement, je connais assez peu l’univers d’Harry Potter (j’ai du voir le premier film), mais je trouve le concept vraiment sympa.

Et surtout, j’ai bien aimé ses mitaines, extraites du livre :

tuhpk-cover_small2

Oui c’est en anglais ! Mais ce n’est pas l’anglais qui m’a le plus dérangé, c’est le fait que ça soit un ebook, du coup, j’ai repris tout le patron pour le mettre en page sous word pour l’avoir facilement sous la main !

Ce n’est pas trop compliqué, et j’ai à peu près tout compris.. mais on voit bien quelle mitaine a été faite en premier : je me suis perdue au moment du pouce et j’ai du rajouté des mailles après. Du coup, il y a en a une qui est un peu tordue et moins belle au niveau des picots. Il faut espérer que si Moyenne en perd une, ça soit la moins jolie !

IMG_6603

Vous avez même droit à un teasing sur le pyjama de la miss, enfin fini, déjà porté, que je voulais vous montrer mais le temps qu’elle prenne sa douche et se remette en pyjama, il faisait nuit et les photos sont moches (déjà que là, c’est bien moyen..)!

Et pour la technique (grafting) pour assembler le début et la fin, je n’ai pas trouvé ça plus joli qu’en cousant simplement, mais plus compliqué par contre. Du coup, pour la 2eme, j’ai simplement cousu. Et comme j’avais bien suivi au niveau du pouce, cela tombait bien !

Donc voilà, celle de droite est la première : erreurs sur le pouce, erreur sur les diminutions que je ne comprenais pas, premiers picots pas top… Mais on voit bien l’amélioration sur la 2eme. Et je suis en train d’en faire une paire pour Grande (si vous avez bien suivi, c’est la finale 😉  j’ai fait celles de Moyenne pendant les 2ers matchs et donc celles de Grandes pour les 2 suivant), qui seront peut être encore mieux !

Elles se tricotent dans le sens de la hauteur et relativement rapidement (je dirai 3-4h par mitaine, voire moins peut être que 2 d’ailleurs, maintenant que je maitrise ! ), en laine DK. Cela tombe bien, il me restait beaucoup d’Idéal de Bergère de France, puisque j’étais censée faire un pull à la miss, comme pour Grande et Toute Petite , mais elle n’a pas voulu (tant pis pour elle,  c’est moi qui aurait un pull !). J’ai pris la 2eme taille (il y en a 3) et une seule pelote suffit. Ah oui, il n’y a pas de séparation entre les 4 doigts.

Ca m’a donné envie de m’en faire aussi…peut être pas les mêmes par contre, à voir !

Bon je vous laisse, je vais avancer le pull de mon chéri – finale oblige ! Non plus sérieusement, j’ai envie de le finir, enfin de l’avancer : j’arrive au bout du dos, mais j’ai commencé par le dos !

A bientôt !