La cup ou coupe menstruelle

Un peu de neuf…parce que ma mère m’a fait remarquer qu’aussi bien les mouchoirs en tissu que les culottes menstruelles n’ont rien de nouveau ! Alors oui, je le savais bien sûr pour les mouchoirs que j’utilisais encore petite, et je ne me suis pas vraiment posée la question pour les culottes menstruelles, mais je sais que les femmes utilisaient du tissu avant le jetable 😉

Ça me rappelle un jour, de retour d’un séjour linguistique en Angleterre où je lui ai dit, y a une super chanson qui va bientôt arriver en France sûrement et je lui chante…et elle me repond «ca n’a rien de nouveau, ca a 20 ans». 😀 C’était Pop corn (sur youtube)

Aujourd’hui donc j’avais envie de vous parler de la cup ou coupe menstruelle, que j’utilise depuis 10 ans.
Enfin j’utilise, je l’ai depuis 10 ans, mais j’ai eu plusieurs stérilets Mirena, entre les grossesses, stérilet hormonal dont le principal point positif (en dehors de l’effet contraceptif bien sûr!) est de «couper» les règles. Du coup, pas besoin de protections périodiques. Mais j’ai quand même pas mal de cycles d’utilisation de la cup pour pouvoir en parler.

Depuis quelques mois, j’ai décidé d’arrêter complètement les hormones contraceptives et je suis passée au stérilet en cuivre, où la cup a toute son utilité.

La cup donc, c’est une sorte de petit entonnoir sans trou bien sûr 😀 en silicone, que l’on insère dans le vagin, comme un tampon. Par un effet ventouse, le sang s’écoule dans la cup et pas à côté.

Il suffit ensuite de vider la cup dans les toilettes et soit de la rincer si on a la possibilité, soit simplement de l’essuyer avec du papier avant de la remettre. Il faut la laver avec du savon au moins une fois par jour et la stériliser (à l’eau bouillante) entre les cycles.

La quantité de sang que l’on perd pendant les règles est en fait assez faible : entre 5 et 25 ml en tout (soit un petit verre!) et il suffit de vider la cup une fois dans la journée.

En réalité, on peut même ne pas la vider de la journée sans que ca déborde, sauf peut être le 2ème jour – le plus abondant.

Maintenant, je ne sais que dire. Les fabricants disent qu’on peut les garder 12h sans les vider, donc la nuit (mes nuits de 12h sont loin malheureusement 😦 ) mais une étude de chercheurs lyonnais (ca n’a aucune importance qu’ils soient lyonnais, sauf que je suis lyonnaise d’origine alors j’ai retenu!) a montré qu’il y avait aussi un risque de Syndrome de choc toxique, puisque le sang reste dans le corps (et que dans le-dit sang, il y a des staphylocoques qui peuvent déclencher ce syndrome).

Avantages:
– Confort: on oublie très facilement qu’on la porte. Si on la sent, c’est qu’on ne l’a pas assez enfoncé.

– Confort bis : contrairement au tampon, la cup n’absorbe, il n’y a donc pas l’inconfort lié à une sécheresse vaginale.

– Pas de produits toxiques : le silicone est anallergique et ne contient pas de substances controversées, contrairement aux tampons encore une fois.

– Zéro déchet : on ne jette plus rien tous les mois..

– Économie : la cup peut servir une dizaine d’années. Sur un mois c’est plus cher évidemment, mais l’achat est vite rentabilisé.

 

Inconvénients :

– Coup à prendre : la pose n’est pas forcément évidente et on peut avoir des fuites au début.

– Mains : On se salit les mains (un peu plus qu’avec un tampon), mais si on n’est pas maladroite, ca reste très raisonnable (spéciale dédicace pour celle qui se reconnaîtra!).

– Vue : oui on voit notre sang, mais ca n’est pas sale (je vous parle d’un temps que les moins de 35 ans ne peuvent pas connaitre..).

Il existe 2 tailles – une pour les femmes ayant déjà accouché, l’autre pour celles qui n’ont jamais accouché (soyons logique !).

Pour moi, l’essayer c’est l’adopter ! Et pour vous ?

ps : promis, c’est le dernier sujet de ce style pour le moment ! Bientôt le retour de la couture…

Une réflexion sur “La cup ou coupe menstruelle

  1. J’ai testé et je reconnais ses avantages, mais j’ai eu beaucoup de mal à « prendre le coup » comme tu dis, et même après plusieurs mois d’obstination, j’avais encore des fuites… Bref, je suis repassée aux serviettes hygiéniques… bio, au moins. Mais je me dis que du tissu ça pourrait être pas mal, c’est pas comme si je savais coudre, hein!!! Enfin, bref, c’est bien d’en faire la promo, même si ça ne convient pas à tout le monde, au moins, ça fait réfléchir.

    J'aime

A vous la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s