«Les enfants des Justes» de Jacques Signol

Après avoir écouté le Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates, je suis restée dans le même thème et c’est «Les enfants des Justes» de Jacques Signol qui a retenu mon attention et s’est retrouvé dans ma voiture.

9782356415059-t

On est au début de la 2ème Guerre Mondiale, juste au sud de la Zone de démarcation, près de Périgueux, en zone libre donc.

La majorité du récit se passe aux Labories la ferme de Victoria et Virgile, ferme qui est proche la rivière qui fait la démarcation.

Leur médecin, le docteur Dujarric, va leur demander de l’aide pour faire passer des réfugiés…

J’ai un peu moins aimé ce livre, mais juste un peu : j’ai eu un peu de mal avec le personnage de Victoria, un peu bourrue et maladroite dans ces réactions. Mais il est possible que ça soit la façon de lire de Philippe Allard qui ait accentué ses cotés. Finalement, écouter un livre ça donne des images différentes de lire un livre.

Mais ça fait du bien de vivre de l’intérieur la vie de ceux qui ont aidé les juifs et les autres personnes en danger, simplement, sans se poser de question.

Et je ne regrette pas du tout d’avoir choisi ce livre…même si je suis peu inspirée pour en parler ! L’avez-vous lu ?

A vous la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s