Déstockage #22 : des masques, des masques et encore des masques !

Au début du confinement, je regardais de loin la confection de masques, au milieu de la polémique : utile /pas utile / dangereux.

Et puis finalement j’ai proposé à ma voisine infirmière si elle en avait besoin. Ce n’était pas le cas dans un premier temps, mais quelques jours après elle m’a demandé si j’étais toujours d’accord d’en faire, pour un de ses patients j’imagine, qui dirige un petit supermarché.

J’ai cherché des infos et je me suis référée au long article de Couture et paillettes à ce sujet, et j’ai suivi son tuto.

J’ai pris des tissus 100% coton.

Une fois que j’ai fini les 30 masques (tous pareils), je me suis inscrite sur le groupe « Sauve ton soignant » sur Instagram et j’ai été contactée par une aide-soignante d’un EPHAD à côté de chez moi, et j’ai fait ce coup-ci 51 masques jusqu’ici.

Autant dire que j’ai bien déstocké pour les 81 masques, en tissu (des chûtes et des grands coupons!) mais surtout en élastique. J’ai commencé par les plus fins, puis heureusement que j’avais un rouleau de 20 m environ (25 m à la base) d’un élastique de 2.5 cm de large, que j’ai du coup coupé en 3 (après essai, ça ne semble pas bouger !).

Pour varier les plaisirs et éviter lassitude et fatigue (être debout longtemps sans presque bouger ou restée concentrée sur la machine me demande plus d’énergie que sans SEP) et rentabiliser le temps, j’ai fait par série de 5-10 masques : coupage de l’extérieur, puis de l’intérieur (2 pièces), surjeteuse, couper les fils, puis machine à coudre, mettre les élastiques (ça c’est mon chéri le soir..), coudre les élastiques, couper les derniers fils et tourner les élastiques pour que la couture soit cachée. Ca fait pas mal d’étapes ! Et ça m’a permis de ne pas penser, en plus de me rendre utile (ce qui était quand même ma première préoccupation !).

J’ai transmis avec les conseils d’utilisation (lavage, maximum 3h, rajouter un filtre…). Je précise que je n’ai rien demandé en échange (même si j’ai eu..et que ça me gêne plus qu’autre chose), mon seul but est de rendre service et de mettre à profit ce temps libre et les capacités dont je dispose (je précise car certains en profitent pour vendre des masques à des prix surprenants).

Et vous, masque ou pas masque ?

Bonne journée

ps : les recommandations de l’AFNOR sont sorties après que j’ai fini, si je dois en faire d’autres, je changerai de forme.

8 réflexions sur “Déstockage #22 : des masques, des masques et encore des masques !

  1. Celui de l’Afnor qui repose sur une base carrée de 20×20 est très bien. Je l’ai trouvé beaucoup plus facile à réaliser que celui du chu de Grenoble (je ne suis pas très expérimentée en couture) et assez rapide. Je l’ai adapté sans problème pour mon fils de 8 ans en fronçant la partie au-dessus du nez et sous le menton.

    J'aime

A vous la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.