3 petits paniers ! (avec explications)

Ce coup ci, c’est la nounou de Toute Petite qui m’a inspiré, ou plutôt le fait qu’elle change les petits dans une pièce et qu’elle stocke les affaires dans une autre.
Du coup, je me suis dit qu’avec des petits paniers pour chaque bébé, ça lui faciliterai la vie!
Le petit plus: une pochette pour mettre la photo du bébé, pour savoir d’un coup d’oeil à qui est le panier!
Je me suis basée sur mes premiers paniers et j’ai tout doublé + mis de la vlieseline épaisse sur le tissu extérieur: un carré de vlieseline sur le carré du fonds et 4 carrés sur le rectangle, espacé de quelques millimètres seulement (pour que ça reste en face des côtés du « carré fonds »).
Mesures: 
carré pour le fonds: 14 * 14 cm
rectangle : 14 * 58 cm
carrés de vliseline: 12 * 12 cm
Avant de passer à l’assemblage, j’ai découpé 3 petites bandes de tissu (2 cm sur 6), sur lesquelles j’ai mis de la vlieseline, mais fine cette fois, et que j’ai replié: 1 pli de chaque côté.
Puis j’ai découpé dans une pochette plastique un carré de 6 cm sur 6, que j’ai cousu sur les 3 côtés en appliquant les bandes de tissus repliées.
J’ai cousu l’extérieur (une fois la vlieseline collée): le rectangle sur le carré (endroit contre endroit), puis les 2 bords du rectangle pour fermer le « cube ».
Puis j’ai refait la même chose avec la doublure, mais sans fermer le « cube ».
Pour les anses (5-6 cm de large), j’ai cousu, endroit contre endroit dans le sens de la longueur un côté, puis avant de coudre l’autre longueur, j’ai cousu sur la largeur un ruban, de façon à pouvoir retourner facilement l’anse (et je vous assure, ça change la vie!!).
Et j’ai fait une surpiqure décorative de chaque côté.
Dernière étape: l’assemblage!
Il faut retourner sur l’envers l’extérieur, mettre les bandoulières dedans en place, sans les vriller, avec la partie qui sera en haut (ici le lin), contre l’endroit de l’extérieur; puis insérer la doublure, endroit contre endroit, en faisant coincider les angles et  coudre à 1 cm du bord (en insistant sur les lanières)
Ensuite, retourner le panier, en le faisant passer par l’ouverture laissée dans la doublure, et faire une nouvelle surpiqure.
Finir en cousant en point invisible, ou à la machine au point droit, l’ouverture de la doublure.
Voilà les petits paniers prêts à être utilisés!

 

 

Voilà, la nounou était ravie et les couches ont trouvé leur place immédiatement dans les paniers correspondants! Je me demandais si ça allait tenir avec le poids des paquets de lingettes (j’utilise du liniment avec du coton, donc je n’avais pû testé que ça!) et oui, avec les couches ça tient bien!

Maman tortue et ses bébés – complément de tuto

3 petites nouvelles dans la famille Tortue!
Faut dire que je les trouve tellement mignonnes…
Tout a (re)recommencé (j’ai déjà faite cette tortue 2 fois en cadeau de naissance puis pour Toute Petite: premières tortues ) quand on a visité un zoo et que, comme à son habitude, Moyenne a fait le tour du magasin et repéré des doudous troooooop bien!! Dans le lot, il y avait une maman tortue avec son bébé. Du coup, je lui ai dit que je lui ferai, plutôt que de l’acheter.
Quand je m’y suis mise, je me suis dit que j’en ferai bien aussi une pour moi…surtout que je venais de renverser ma boite d’épingles, donc j’aurai une tortue « porte-épingles »!
J’ai donc repris le patron initial pour la maman, et pour les bébés, j’ai simplement réduit la photocopie à un quart de la page (contre page entière pour la maman).
Pour les membres, ça a été plus compliqué qu’en grand, car impossible de retourner à cette taille là (déjà qu’en grand…) donc j’ai fait un point zigzag tout autours, sur l’endroit directement.
Et j’ai utilisé la pince de ma surjeteuse pour mettre la garniture.

Ensuite, j’ai commencé à monter la carapace comme d’habitude, mais avant de coudre la tête et la queue, j’ai pris les repères pour mettre « la poche à bébé », à mi-hauteur entre la tête et le haut de la carapace.

 

Le rectangle fait environ 26 cm sur 13.

Ensuite, j’ai cousu, endroit contre endroit de chaque côté, avant de fermer la poche.

 

 

Et voilà ma colonie de tortues!

Maman et bébé

Mon petit bébé

Et devinez quoi? Toute Petite qui ne jouait pas avec sa tortue, a pris la sienne et les 2 de sa soeur…je suis bonne pour refaire un bébé tortue 😉

Edit de début juillet: voilà la colonie au complet!

Tuto: sacoche avec poche intérieure

J’avais fait un sac pour Grande l’année dernière, pour qu’elle puisse avoir sa canne blanche et ses lunettes de soleil à portée de main, mais j’avoue que j’avais fait au plus simple (et la finition laissait à désirer…j’ai fait des progrès 😉 bon j’espère que l’année prochaine je ne trouverai pas ce sac là nul!!).

Le sac est maintenant dans un sale état, et le passage à la machine ne suffirait pas…donc ça fait quelques temps que je réfléchis à un sac plus pratique, et surtout qu’elle fermera (l’autre avait bien une fermeture, mais il était toujours ouvert..).

Et j’ai fini par me lancer.
J’ai pris du jean et du coton imprimé pour la doublure + un peu de viseline pour la poche et consolider là où j’ai mis les fermoirs.

Première étape, le découpage des pièces. Pour faire simple, ce ne sont que des rectangles.

35 *15 cm pour les grands
35 * 7 cm pour les petits (côtés)
90 * 6 cm pour la bandoulière
30 * 15 cm pour la poche + 20 * 15 cm pour la viseline

J’ai d’abord préparé la poche, en mettant de la viseline environ à 7-8 cm du haut, sur l’envers. J’ai replié, après avoir repassé, le tissu (les 7/8 cm donc), puis fait un rentré, et pareil en bas, j’ai fait un rentré (2 pliages) de 1 cm.

Ensuite, j’ai assemblé le premier petit rectangle, endroit contre endroit, sur le jean’s, en mettant bord à bord les 2 rectangles sur la longueur et la largeur; puis j’ai positionné la viseline pour l’attache aimantée.

J’ai ensuite assemblé le 2eme rectangle de jean’s.
Pour la doublure, j’ai cousu la 1ère longueur et la largeur, et rajouté la poche lors de la couture de la 2eme longueur (la poche est en bas à gauche, la petite tête verte qui est coupée).
La poche est sur l’arrière du sac.

Avant de coudre le 2eme rectangle, j’ai cousu le bas de la poche, 2 fois au point droit.
J’ai donc maintenant l’intérieur et l’extérieur du sac.
Je me suis ensuite attaquée à la bandoulière, qu’il suffit de coudre, endroit contre endroit, au point droit dans un 1er temps.

Une fois les deux longueurs cousues, il faut retourner envers contre envers (ce n’est pas le plus facile, mais comme elle est suffisamment large pour passer les doigts dedans, ça va!).

 

Une fois retournée, on repasse pour aplatir les coutures, puis on recoud, soit au point droit, soit un point décoratif.
J’ai choisi des petites feuilles, fil métallisé bleu sur le jean’s, fil blanc sur le côté imprimé.
J’ai ensuite mis les fermoirs aimantés.
Après, j’ai retourné le sac (extérieur seulement) endroit contre endroit, j’ai mis la lanière à l’intérieur, côté jean’s contre le jean’s en laissant dépasser de quelques cm les bouts de la lanière.

Puis j’ai mis la doublure, endroit contre endroit de l’extérieur (attention à bien mettre l’avant du sac avec l’avant!)…et j’ai oublié de prendre une photo!!

Ensuite, j’ai cousu à 1 cm du bord tout autours, en laissant la partie de devant du sac non cousue (c’est indispensable de laisser une partie non cousu pour le retournement!).
Puis j’ai retourné le sac par le « trou », pour qu’il ait sa position finale.

Normalement on coud à la main en point glissé pour fermer le sac, j’avoue que j’ai juste fait le rentrée, puisque j’allais faire un point décoratif pour autours du sac.

C’est fini!

 

 

Sac de sport

Une copine m’avait montré les sacs de sport qu’elle a fait pour ses filles, et ça m’avait donné envie!
Il y a quelques mois, j’avais trouvé des tissus que je trouvais sympa pour ça, de la toile jaune et de la toile rose. Sauf que ça ne convenait pas aux demoiselles….qui m’ont demandé du jean’s! Est ce suite à mon sac à main en jean’s qui leur plait?
En tout cas, je m’étais servie de la toile rose, en partie, et finalement j’ai bien fait!
Bref, voici le sac pour Moyenne. Le sac de Grande est dans ma tête, mais pas encore réalisé..

 

 

J’ai un peu galéré avec la broderie des chaussures…Car j’avais oublié de changer le pied de la machine! Tant pis pour moi..
Sinon, pas trop de difficultés.
J’ai suivi plusieurs tutos, pour arriver à trouver ce qui me convenait (en particulier pour mettre la doublure!)
pour la doublure, voilà où j’ai trouvé mon bonheur: http://unpeubeaucoup.canalblog.com/archives/2007/12/17/7207671.html

Tuto – pochettes avec des appliqués

Pour aller avec mon sac , j’avais besoin de petites pochettes pour ranger mes clefs, histoire qu’elles ne se perdent pas au fonds de mon sac (spéciale dédicace à ma maman!) et mes lunettes. Mais je voulais que ces pochettes soient assorties à mon sac tant qu’à faire, alors j’ai choisi de faire des appliqués, dans le tissu fleuri.

Première étape, trouver des dessins qui me conviennent (oui je dessine vraiment mal…).

Ensuite, j’ai fixé du thermocollant sur mon tissu (j’avais pas de double face, mais le simple face l’a très bien fait aussi), puis j’ai découpé mes formes, avant de reporter l’intérieur des formes et de découper aussi.

 

 

Niveau étui à lunette, j’ai rajouté une couche de molleton histoire d’amortir les chocs.

Mais avant de coudre les tissus entre eux, j’ai cousu les lunettes sur le tissu extérieur. J’ai opté pour le point conseillé dans le manuel dans ma machine (un point qui fait ça en gros _!_, comme vous voyez) mais pas facile à coudre et j’aime pas trop le résultat à vrai dire! pour autant, j’ai pas eu envie de refaire.

Ensuite, j’ai cousu les 3 épaisseurs ensemble, en laissant le molleton sur l’extérieur, pour qu’il soit entre à la fin.

Recto:

Verso:

Milieu:

Puis j’ai cousu sur la longueur,

Et surfilé. Ma surjeteuse était en grève, le point zig zag et moche ici… :-/
J’ai aussi utilisé le point « fleur », comme sur mon sac, pour finir le bord.

Mes lunettes seront enfin protégées!

Pour les clefs, j’ai fait différemment: j’ai utilisé le point zig zag comme j’ai lu ailleurs, c’est plus facile à manier et ça rend bien mieux! (bon j’ai aussi pris du fil blanc au lieu du rose 😉 )

Pour cette pochette, je n’ai pas mis de molleton et j’ai cousu la fermeture au point fleur (un peu galère…) avant de coudre les côtés.

 

Tuto – bavoir à manches

Toute Petite grandit…Elle commence à vouloir manger toute seule, et là…il n’y a pas 36 solutions! Il faut un bavoir à manches! Je n’en avais donc…je l’ai fabriqué.

J’ai repris le patron Burda 9423 (coordonnés bébé), et j’ai utilisé le patron du t-shirt, en rallongeant le bas du tshirt de quelques centimètres.
Note (post- réalisation): il est assez décolleté, donc ce n’est pas l’idéal pour un bavoir! Pour le prochain, je prendrai un autre modèle.

Attention aussi à la taille. J’ai choisi 18 mois car Toute Petite s’habille en 1 an, mais elle est limite à passer en 18 mois. C’est peut être aussi le modèle qui fait des manches assez serrées. Pour le prochain, je prendrai donc 2 ans 😉

J’ai utilisé du tissu éponge et environ 3 m de biais.
J’ai commencé par couper le tshirt (dans la pliure du tissu), puis les manches.

Puis j’ai demandé à la machine de broder un message subliminal « je mange proprement » 😉
Puis j’ai fait l’ourlet de la manche.
Ensuite j’ai positionné la manche, endroit contre endroit, de façon à ce que la couture de fermeture de celle ci soit derrière, puis j’ai cousu (la petite partie de rose, à gauche, correspond à l’épaule).

Après, je n’avais plus qu’à fermer les manches, en cousant endroit contre endroit, et à retourner.
Pour finir, j’ai posé le biais, en 3 fois, pour que chaque extrémité de biais soit recouverte par un autre biais.
D’abord le bas.
Puis les côtés. J’ai choisi 2 faire 2 laçages: un sous les bras, l’autre habituel autours du cou. Par contre, il faut partir de devant les épaules (pas comme sur la photo, où je pars de derrière!), sinon le tour du cou part de trop loin derrière et le bavoir baille…Ce qui perd tout intérêt!
J’ai gardé 25/30 cm de chaque côté pour le laçage.
Il faut aussi coudre le biais, qui servira pour le laçage, plié en 2.
Pour finir, j’ai mis celui du coup, en commençant par le milieu du cou et en cousant un côté, puis l’autre.
A table!

Déguisement bonhomme légo – tuto

Comme je vous disais pour le déguisement poussin, cette année la couleur du carnaval c’était le jaune!
Avec Moyenne, on a réflêchi…et on a pensé à un bonhomme légo!

Et j’ai trouvé toutes les explications sur ce blog.
Blog de Party Mummy

On y a entre autre trouvé les différents visages.

Niveau fournitures, j’ai pris des chemises en carton (il en faut 3 ou 4), des cartons (un pour faire les ronds (de préférence double épaisseur, ça colle mieux), un pour le corps), de la colle à bois.

On commence par découper les yeux et la bouche, et les coller sur le papier.
Il faut faire attention de bien mettre les yeux à la bonne hauteur en fonction de la personne: on fait ensuite des trous pour voir dans les yeux).

Puis on découpe des 2 ronds en carton pour coller la tête. Comme vous le voyez, j’ai pris une assiette (diamètre 26/27cm) pour gabarit et Moyenne a tracé, et j’ai découpé au cutter.
On a ensuite évider un des deux cartons, en garder 7/8 cm de tour, pour permettre de passer la tête.
On a ensuite collé la tête (attention de bien mettre le rond plein en haut de la tête, sous peine d’avoir la tête à l’envers!).

Il vaut mieux mettre le rond évidé en 2eme, c’est plus simple à manier! (et vérifier avant de mettre la colle que ça rentre bien…pas évident d’être bien droit au collage).
C’est bon ça rentre!
Pour faire le petit plot sur la tête, j’ai en fait récupéré les ronds (d’une douzaine de cm de diamètre) découpés dans le carton corps pour faire les bras.
Et on a fait la même opération de collage, avec une bande de papier.
Et bien sur, pour finir, on colle le petit plot au milieu de la tête.
Pour le corps, j’ai oublié de prendre des photos…il faut dire que si on avait eu l’idée quelques semaines avant, on n’a fait la réalisation que le dernier après-midi disponible avant le carnaval!
Donc, après avoir recollé par l’intérieur l’ouverture, j’ai coupé 2 trous sur les côtés pour les bras, et un trou sur le dessus pour la tête.
Ensuite on a peint.
Et voilà un super bonhomme légo! Elle a eu pas mal de succès!
Bon je précise que pour marcher, ce n’était pas évident, car bien sur, on ne voit pas ses pieds!
Temps de réalisation: 3/4h tout compris.
Pour plus de précisions sur les mesures, cf le blog de Party Mummy