Sukkwan Island de David Vann

Bon, pour une fois, c’est un livre qui m’a moyennement plu dont je vais vous parler : Sukkwan Island.

sukkwan-island

Je l’avais déjà regardé les précédentes fois, mais sans  être attiré plus que ça. La dernière fois je l’ai pris en me disant que je finirai de toutes façons par le lire (l’écouter), puisque le stock de livres audio, est certes conséquent, mais pas si grand que ça.

L’histoire donc : un père dépressif, Jim, décide de partir pour un an, sur un île en Alaska, avec son fils de 13 ans, Roy. Jusque là ça pourrait le faire, mais c’est une île déserte, loin de tout, bien sûr. Mais bon pourquoi pas, ça n’est pas un problème en soi 😉

Sauf que, déjà, en tant que mère (oui je me projette beaucoup quand je lis !), je me dis, non mais n’importe quoi…partir sur une île déserte avec un enfant, où l’hiver sera neigeux et bien froid (oh on est rassuré quand il dit que ça descendra rarement en dessous de 20°), en étant aussi peu préparé et équipé. De base, tu le sens pas.

La plus grande majorité de l’histoire se passe donc sur cette île, entre principalement Roy et son père, qui s’installent et préparent l’hiver sur l’île. Il y a assez peu de dialogues, pas mal de pensées en revanche.

Après, c’est difficile de parler du livre sans divulguer les points culminants, mais je dirai juste « âmes sensibles s’abstenir ». Je ne dis pas que le livre est mal écrit ou inintéressant, mais ce n’est pas du tout le genre que je lis habituellement. Je suis beaucoup dans les livres positifs et là ça n’est pas du tout le cas, du coup ça m’a moins emballé. Cela dit, je suis allée au bout quand même !

Mieux vaut ne pas être dépressif soi-même avant de se lancer dans cette lecture ! D’ailleurs, je l’ai assez peu écouté avec mes filles..

Vous l’avez lu ? Qu’en avez vous pensé, vous avez plus aimé que moi ?

2 réflexions sur “Sukkwan Island de David Vann

  1. Non pas lu. et ton descriptif… ne me donne pas envie 🙂 Je peux aimer les livres « difficiles » (je viens de dévorer « demain une oasis », un roman d’anticipation pas drôle, mais qui fait réfléchir, beaucoup, sur le développement des états, du tiers-monde, de la surconsommation quand d’autres meurent de faim… bref, pas drôle, mais j’ai trouvé très bien écrit, et très intéressant) mais point trop n’en faut! Allez, un bon Legardinier par là-dessus, ce sera plus gai!

    J'aime

    • si je peux être utile 😉
      Oui moi aussi, je peux aimer les livres difficiles…mais pas là !
      J’ai lu Demain j’arrête de Legardinier il y a quelques mois. Là je suis sur « Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une » de Raphaëlle Giordano, écrit sur un ton léger mais pourtant y a de la réflexion de développement personnel ! Et dans la voiture, je vais commencer « la guerre des boutons » 😀

      Aimé par 1 personne

A vous la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s