Mon (trop beau) sac à tricots !

Ce soir je suis heureuse de vous présenter mon sac à tricots ! Je le trouve juste très beau, en toute modestie 😉 (bon il ne fera pas avancer le tricot plus vite, quoi que s’il évite que je fasse des noeuds dans mes pelotes…).

IMG_5983

C’est un projet tout simple : un long rectangle plié dans le sens de la longueur pour l’extérieur, puis 4 rectangles de la même taille pour la doublure (2 pour le sac, 2 pour les poches – pliées en deux et thermocollées).

IMG_5988

Ca donne une grande poche principale pour le tricot, une poche de la largeur du sac (un peu plus grand que du A4) pour le patron, deux poches de la moitié de la largeur du sac (pour les pelotes, s’il y en avait 3, la 3eme pourrait aller avec le tricot). Les 2 poches partent du fonds jusqu’à la moitié de la hauteur, ce qui fait que pour assembler, j’ai simplement empilé les 4 épaisseurs, alignées sur le bas et  j’ai cousu. J’étais en mode efficacité !

Puis j’ai fait un repli de quelques cm vers l’envers pour le sac et la doublure, avant de les assembler en insérant les anses, avec des petits coeurs roses ! (pour une fois, j’ai osé !).

IMG_5984

Pour compléter, j’ai fait une petite pochette Origami (déjà faite plein de fois, tellement c’est rapide à faire!), histoire que les ciseaux, aiguilles à laine et mètre ne se perdent pas. J’ai planté les aiguilles directement dans le tissu.

IMG_5989

Et j’ai choisi de ne pas mettre de pression parce que j’avais envie de cette petite phrase : « tu ne sais pas de quoi tu es capable tant que tu n’as pas essayé! ». Cela est vrai pour la vie en général, mais pour la couture ou le tricot en particulier 😉

IMG_5990

Et cela fait écho à la phrase du sac : « allez avec confiance dans la direction de vos rêves, vivez la vie que vous avez imaginé » (les 2 ont été prises sur le site silhouette design).

J’adore les phrases « philosophiques » comme ça, qui nous invitent à profiter de la vie !

img_5992.jpg

J’ai thermocollé l’extérieur et les poches (sur la moitié de la hauteur).

Niveau tissu, l’extérieur provient a priori d’un pantalon ou quelque chose ? En tout cas, il y avait des coutures déjà… La doublure est un coton de mon stock, que j’avais prévu initialement pour le sac à langer pour ma petite soeur, mais finalement j’avais pris une autre option. Mais n’empêche que ces paresseux sont trop mignons (et vous avez les revoir car il en reste beaucoup…).

Alors vous me direz, c’est bien beau d’avoir un chouette sac comme ça, mais ça fait longtemps qu’on n’a pas vu de tricot par ici… et bien voilà pourquoi, mon projet actuel est un pull pour moi et j’en suis à la moitié (-1 cm, j’avoue) !! Et je suis fière d’en être à la moitié, même si ça fait 2 mois, voire 3 que je l’ai commencé ;-).

IMG_5991

Alors, il est beau ou pas ce sac ?? 😉

Coup de coeur : « Je me mets au tricot » Lise Tailor

Pendant les vacances, nous sommes partis en avion. Le fait d’avoir des aiguilles à tricoter dans l’avion peut poser problème (a priori ça passe pour des aiguilles en bois, comme les miennes, mais je n’ai pas voulu tenter !). Du coup, je me suis rabattu sur de la lecture « tricot » 😀 (et j’avais un tricot dans la soute, mais qui n’a quasi pas avancé..).

J’avais lu l’article sur « je me mets au tricot » sur le blog de Louise, mais je n’étais pas décidée à acheter ce genre de livre, puis Florence  m’en a parlé, aussi conquise que Louise… puis  ma tante m’a parlé de la technique continentale et en cherchant des infos, je suis tombée sur le blog de Lise Tailor. Et là je suis tombée sous le charme de son sourire, de sa pêche.. ! J’ai reconnu Lyon sur les photos (et rien que ça c’est un bon point 😀 ), puis je me suis aperçue qu’elle aimait Friends (cf le titre des podcasts – et ça je veux dire, c’est plus qu’un bon point !), et puis j’adore ce qu’elle coud et tricote… puis voilà quoi. Du coup, j’ai acheté le livre, et je n’ai pas du tout regretté (même si oui, j’ai pû lire dans les critiques, on retrouve les infos sur son blog, mais c’est pas pareil).

je-me-mets-au-tricot-2

Le livre est attrayant : l’écriture est claire et simple, la mise en page sympa et variée, plein de photos trop belles et des schémas d’explications assez clairs.

J’ai appris plein de choses, à quoi servent certains accessoires, quelles sont les techniques, quels sont les points, comment choisir la laine (et ce que veulent dire les types de laine (dk, lace..) et tout ça ! J’ai même découvert qu’il y avait de la laine recyclée et ça c’est top (mais bon vu le prix, je vais m’améliorer un peu 😉 ).

J’ai presque tout compris… presque parce que je n’ai toujours pas compris la méthode continentale pour le point envers (mais ça viendra et je n’avais pas mes aiguilles sous le coude pour essayer…..) et parce que sur les points  genre « dentelle », je n’ai pas forcément tout cherché à comprendre, vu mon niveau actuel. Mais en tout cas, ça m’a donné envie de continuer à tricoter et d’oser faire plus que du point mousse / jersey envers / jersey endroit.

J’ai vraiment aimé lire ce livre, très agréable et instructif. Il est à mon avis utile aux grandes débutantes et aux tricoteuses plus expérimentés. Il va rester dans mon atelier, en livre de référénce, clairement !

Je l’ai lu en 3 avions (vol d’1h-1h30)… j’étais frustrée de devoir m’arrêter pour manger ou m’occuper de Toute Petite (cela dit, elle ne m’a pas trop sollicitée :-p).

Vous vous êtes laissés tenter aussi ?

I believe I can knit… I believe I can touch the wool (à chanter sur l’air de « I believe I can fly » 😀 ).

Un bonnet tout doux !

Alors oui, je sais, je suis totalement hors saison… mais quand même, ça fait un mois que je l’ai fini, j’ai mis bien 2/3 semaines à faire le pompon, puis presque autant à le coudre et à prendre des photos. Et encore quelques jours pour écrire l’article. En fait, quand je l’ai fini, on était encore en hiver 🙂 Et puis de toutes façons, c’était prévu qu’il soit pour l’hiver prochain, donc je suis en avance !

Pour ce premier « vrai » tricot, j’ai choisi un modèle (Sonas) du magazine tricot’mag 41 parce qu’il y avait un modèle dans une laine à poils comme la mienne, et même grosseur.

5034041_tricoter_cest_facile

J’ai profité d’un séjour à la montagne avec ma mère pour avoir des conseils, donc j’ai fait un échantillon et j’ai tricoté avec des aiguilles 6 au lieu de 5,5.

Le modèle commence par du point mousse sur quelques cm puis du jersey.

IMG_4043

On voit quand même la différence, malgré les poils 😉 et on voit bien qu’à un moment je me suis plantée d’ailleurs !!

Il y avait 2 fois des diminutions, et je m’en suis plutôt bien sortie – sans compter le nombre de fois où j’ai fait des diminutions supplémentaires car j’avais des mailles en trop 😀

Bon clairement, travailler une laine à poils, ce n’était pas la meilleure chose à faire pour un début…je m’en rends bien compte maintenant que j’ai une laine « sans poil », mais c’est pas grave : l’hiver prochain j’aurais enfin chaud ! (cela fait au moins 2 hivers que je n’ai pas de bonnets qui me conviennent). Bon petit bémol par contre, je trouve qu’il ne serre pas assez la tête (est ce le modèle ou j’avais trop de mailles suite loupage??? 2eme option fort possible).

J’ai utilisé que la laine grise pour le bonnet, pour le tour de cou j’avais un fil gris et un bleu (c’est du bergère de France Plume Graphite). Le bleu ressort sacrément sur la photo (un peu moins en vrai).

Bref, j’ai un bonnet.

Et vous savez quoi ?? Je suis carrément accro … avant je jouais à Candy Crush (désinstallé de mon portable il y a quelques semaines), maintenant je tricote !! Hier en tenant mon stand à la braderie, aujourd’hui en attendant de donner mon sang (j’ai été bien inspirée en le prenant ce matin : 1h d’attente !!)…. mon pull a bien avancé 😀 Je suis impatiente de vous le montrer, mais je n’en ai fait un quart pour l’instant (youpi, mercredi j’ai 5h de train !!). Maintenant, quand je sais d’avance que je vais devoir attendre (rdv médicaux par ex), je le prends du bon côté…. je vais pouvoir tricoter !! C’est grave docteur ?

Snood toujours !!

Et de 3, j’ai fini le 3eme il y a quelques jours…

IMG_5157_censored

Et c’est toujours trop grand pour le cou … mais je crois que ça sera toujours le cas , non ? (vu que la tête est plus grande que le cou…).

En tout cas, c’est un peu plus droit que celui de Toute Petite…je m’améliore 😉 (et je crois que j’ai compris pourquoi hier…). Et puis surtout, Moyenne est ravie !

IMG_5158

Je suis contente car en 2 mois j’ai fait 3 snoods 😀 (certes je ne suis pas rapide 😉 )… et j’aime vraiment ça !

Je suis en avance pour l’année prochaine – pour rappel, je m’étais lancée le défi de faire 4 snoods d’ici l’hiver prochain. Bon évidemment, celui-ci va peu servir pour l’instant, mais il est prêt. Et j’ai attaqué mon bonnet… et déjà commandé la laine pour le prochain suivant ! (et j’ai déjà en tête le suivant 😮 )

Et un 2eme snood tricoté !

Celui ci est pour Toute Petite. Bon et bien…j’ai galéré 😦

J’ai tenté sur les aiguilles circulaires, j’ai recommencé plusieurs fois d’ailleurs, mais ça ne l’a pas fait ! Etait ce trop petit par rapport au câble des aiguilles circulaires? Donc j’ai fini sur des aiguilles droites et j’ai eu beaucoup plus de mal que le mien à tricoter. Est ce la laine (les 2 aiguilles sont en bois, donc a priori pas ça)? le « serrage » des mailles ?

Bref, j’ai mis beaucoup de temps pour « ça »..

C’était censé être un rectangle bien sur. Je ne sais pas ce qui c’est passé… 😮 Enfin si, je comprends bien que sur un rang j’ai augmenté le nombre de mailles d’un certain nombre, mais pourquoi autant d’un coup ?? Peu importe…

C’est que c’est une laine à poil. Alors ce n’est pas évident à tricoter (pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer ?), mais l’avantage c’est qu’on ne voit rien des coutures…et des ratés !

Du coup, il y a une partie qui est doublée, sur une dizaine de cm. Je ne sais pas comment j’ai pris mes mesures. Enfin, si, je crois que je me suis fiée à un site qui disait qu’il fallait 50 cm pour un enfant de 3/4 ans, et en fait, j’aurais du prendre moins. Je crois aussi que c’est quand même trop grand, peut être par rapport à ma façon de tricoter ? Je me suis basée sur ce qu’il y a écrit sur la pelote : 12 mailles pour 10 cm, donc j’ai fait 50 cm et 60 mailles (on est d’accord ?).

Je dois recommencer avec la même laine, autre couleur, pour Grande. Je vais prendre la même taille, voire moins.

J’ai fini juste à temps pour la neige 😉 C’est tout doux et la minette est ravie !

En tout cas, je n’ai qu’une envie… recommencer ! Mais j’attends de voir ma mère ce we, pour être sure de ma technique de montage des mailles. Et j’ai même d’autres projets tricot…

Pique, tourne, tire !

En préambule : on ne se moque pas !!

Quand j’étais petite, je regardais ma mère ou ma grand-mère tricoter, j’avais essayé…j’étais partie pour faire une écharpe peut être ? ça c’était fini en tour de poignet, orange 😀 assorti au short qui avait été tricoté pour ma poupée.

Et puis j’avais laissé ça de côté (ou peut être d’autres essais?), sauf que j’ai gardé en tête le « pique, tourne, tire » de ma mère. Et quand je me suis relancée, le geste était instinctif.

Cela fait quelques temps que le tricot revient à la mode, mais j’étais assez imperméable. Dernièrement, sur les blogs que je suis, il y avait pas mal de tricots…. j’ai fini par me lancer aussi !

J’ai retrouvé dans le placard une pelote et des aiguilles….avec déjà quelques rangs tricotés ! Mais impossible de savoir depuis quand. Alors j’ai continué, avec dans l’idée de me faire une écharpe. Sauf que, mes rangs sont beaucoup plus larges que ceux de ma mère, qui avait commencé pour moi…sans compter les mailles que j’ai rajouté 😀

Bref, ma pelote a filé beaucoup plus vite que prévu, et le fait que j’utilise la pelote bleue, n’aurait pas suffi à faire un snood non plus. Du coup, ça sera ni écharpe, ni snood…mais une couverture pour les doudous.

IMG_4595

Cela ne ressemble pas à grand chose (d’autant que j’ai galéré pour arrêter les mailles) et ça roulotte sur la partie faite par ma mère.. Mais ce que je retiens de positif : mes mailles n’ont rien à voir avec celle de ma mère (est ce bien le même point ??) mais c’est quand même régulier (ou presque).

IMG_4596

Par contre, j’ai bien senti la différence entre la laine bleue et la laine grise, la bleue était bien moins agréable à tricoter.

Et vous savez quoi ? Je n’ai qu’une envie…Recommencer ! J’ai même pour projet de faire une écharpe ou un snood et un bonnet pour moi, puis pour les filles …pour l’hiver prochain! Ca me laisse de la marge, parce que vu le temps que j’ai mis à sortir ça (1 mois pour un « carré » de 25 cm), il ne faut pas être pressé !

C’est, en tout cas avec le point mousse, beaucoup plus simple à faire devant la télé que du point de croix.

Et chez vous, tricot, pas tricot ?