Un Manteau Célestine pour ma grande Coquine

Au début de l’hiver, Moyenne s’est retrouvée sans manteau chaud..: les 10 ans lui allaient trop petits et elle nageait dans les 12. Du coup, j’ai voulu lui faire, forcément.

Sauf que j’ai traîné, pour acheter le tissu – finalement le même que le mien, car j’avais acheté 4 m sur un site de déstockage (25€ de tissu pour 2 manteaux, ça le fait !), traîné aussi pour choisir le patron, et le froid a fini par arriver début janvier.

Ma fille m’a dit pendant une semaine « j’ai froid, quand est ce que tu fais mon manteau? »..oui je sais, je suis une mauvaise mère. Elle a qu’à courir pour se réchauffer !! :-p

Mais bon, j’avançais quand même pendant ce temps, mais j’étais aussi sur le Quiet book de Toute Petite.

Et puis,  j’ai aussi traîné pour faire les photos, parce que ça fait plus d’un mois qu’elle le met…et j’ai eu du mal à l’avoir disponible à un moment où il fait jour et à peu près beau !!

Mais c’est fait !

 

 

img_2341_censored

Toute Petite a voulu être prise en photo aussi 😉

 

Nous avons choisi le patron Célestine de Madame Maman.

Le manteau est limite trop large. Le fait, que ça ait été doublé, renforce cette image…mais tant pis, elle l’aime bien (et elle en a besoin !).

img_3315

Pour qu’elle ait bien chaud, j’ai tout doublé, enfin triplé du coup…ça a rajouté du temps de réalisation, mais c’était nécessaire ! Elle a apprécié quand il a fait bien froid.

Avantage ou inconvénient : les patrons sont vendus à la taille. Donc tout est déjà imprimé, y a plus qu’à découper..mais ça prend quand même du temps de découper 😉

Mais le gros inconvénient c’est qu’on ne peut pas jouer avec les différentes tailles. Ma fille étant menue, j’ai hésité entre le 8 et le 10 ans. J’ai pris le 10 mais j’aurais peut être bien pû prendre le 8…mais au prix du patron, pas bien envie de prendre les deux et on ne peut donc pas mixer les tailles.

 

 

Bon j’avoue, je n’ai mis la capuche que juste avant qu’elle parte en vacances avec sa grand-mère…le pire, c’est que je l’avais coupé en même temps que le reste et cousu pas longtemps après, mais il fallait réfléchir pour mettre les boutonnières.

La capuche est amovible, c’est pratique…mais jusqu’ici on ne l’a jamais enlevé. Peut être au Printemps ?

img_2343

Poche sortie

Les poches  : un côté noir, un côté coton. Elles sont discrètes car cousues dans la couture et profondes (vu tout ce qu’elle met dedans!).

C’est le même coton utilisé pour toutes les doublures, sauf les manches. J’ai préféré une doublure glissante et j’ai bien fait !

Pour les boutons, j’ai tenté la photo mais c’était trop flou..j’ai recouvert de gros boutons avec le tissu, avant de les coudre.

On ne voit pas que la miss (la grande) boude…Dommage avec un si beau manteau, non ?

On note la petite qui aide sa soeur avec les boutons – « c’est normalm » comme dirait Toute Petite, en plein apprentissage de l’habillage avec toutes les fermetures.

On voit mal avec le noir (heureusement que j’ai pris les photos dehors !), mais il y a des plis creux devant.

 

img_2334

De dos !

 

Finalement elle a arrêté de bouder pour faire la folle 😉 et je resterai sur cette image positive !

Taille 10 ans : elle mesure 1m30 et n’est pas épaisse.

PatronCélestine

Difficulté : la doublure ! soit j’ai mal fait ce qui était proposé, soit ça ne me convenait pas. Au final, j’ai pris la même technique que sur mon manteau : à savoir, coudre endroit sur endroit manteau et doublure et retourner par un « trou » laissé non cousu (ici dans la manche). Sinon pas de difficulté particulière.

Inconvénients : vu que j’ai plusieurs filles, j’aurais pû le faire dans une autre taille, s’il n’était pas vendu en taille unique. Du coup, je ne pense pas que je le ferai car je n’avais pas envie de prendre le risque de prendre une taille pour plus tard pour Toute Petite que je n’utiliserai pas forcément. Mais je vais peut être bien le refaire en version « coton enduit » pour le Printemps.

Avantage : je pense qu’il lui ira encore l’année prochaine, au moins elle n’aura pas froid en l’attendant !

 

Avez vous déjà cousu un manteau pour vos ados ? Quel modèle ?

 

 

Heureux comme mon Précieux !

« Heureuse qui comme moi même
A fait un long travail
Et comme les autres
Réussit sa mission

Et puis est retournée,
Plein de fils et aiguilles,
Rêver dans son atelier
A plein de nouveaux projets. »

Bon ça rime pas vraiment, mais niveau pieds, ça colle (avec Heureux qui comme Ulysse de Joachim DU BELLAY), en tout cas, niveau chanson. Je ne parle pas de la chanson de Ridan qu’on a entendu ces dernières années, mais de la « chanson » que j’ai en tête après avoir appris cette poésie avec ma grand-mère il y a hum, pas loin de 30 ans..). Merci Mémé, ça a été efficace 😉

Bref, à la base, c’était plutôt la citation de Nicolas Boileau que j’avais envie de vous dire « 20 fois sur le métier remettez votre ouvrage ». J’aurais probablement exagéré en disant 100 fois, mais lui a été plus modeste en disant 20 fois. Cela dit, à mon avis j’ai du m’y prendre à au moins 20 fois pour arriver à ce résultat…enfin satisfaisant !!

Je vous en parlais déjà au début du mois, avec mes gros doutes, mais je voulais faire mon article pour la capsule pas trop tard. Et j’ai repris mon manteau plusieurs fois avant de le porter, et j’ai décousu/recousu les brandebourgs un certain nombre de fois aussi avant d’en être contente.

Allez, assez de blabla, place aux photos !


Version « ouvert »
 
 
J’ai fait des progrès, maintenant j’arrive à fermer les boutons rapidement !
Version « fermé » ! J’ai hésité à mettre 4 brandebourgs au lieu de 3, mais la 4eme n’était pas de la même couleur que les autres…D’ailleurs, je pensais avoir pris 4 de l’autre couleur (noir) et les 3 sont marrons foncés. Ca passe quand même….
Attention, quel magnifique quart de tour !
Tout ça pour vous montrer que ce manteau est très confortable et me suit dans mes mouvements.
 
Une dernière pour le plaisir ! En fait, ce n’était pas si compliqué pour la doublure, maintenant j’ai la technique. Je l’ai d’ailleurs appliqué au manteau de Moyenne, dont je n’aimais pas la finition (mais je n’ai toujours pas pris le temps de faire les photos…remarquez, ça fait 1 mois qu’elle le porte, et j’ai installé la capuche il y a 2 jours seulement…juste avant son départ en vacances, donc il faudra encore attendre pour les photos !).
Voilà ! Maintenant place à ma robe Aristo pour février. Oui certes, on est déjà le 17, mais le patron est assemblé, le tissu choisi, lavé, repassé, donc j’ai bon espoir de la faire avant le mois de mars (même si je suis sur plusieurs projets en même temps ).
 

 

Mon Précieux manteau, ma grande incertitude..

Je vous en parlais début janvier, voici la première pièce de ma garde-robe capsule : le manteau Précieux d’ODV. Et j’avoue que je ne sais pas quoi en penser !!

J’ai déjà passé un temps certain à assembler/découper le patron. Je l’avais pris pour les vacances de Noël, mais je n’ai pas eu le courage de le sortir. J’aurais du car en rentrant, j’ai commencé par faire un manteau pour Moyenne (article à venir bientôt, mais il manque la capuche et donc les photos !)…qu’elle attendait depuis longtemps.

Puis j’ai fait une toile, première fois que j’en fais une d’ailleurs, ça m’a encore pris du temps, même si je n’ai fait que l’extérieur et sans boutons. Mais cela m’a permis de voir qu’il fallait que je fasse M en haut s’élargissant sur le L en bas (sans aller jusqu’au XL en bas comme les mesures me l’indiquaient).
Je pensais avoir fait une photo mais je ne la trouve plus !!

Et puis je m’y suis attelée…il y a de nombreuses pièces à découper, d’autant que j’ai pris la version avec empiècements, tant qu’à faire 😉 + les pièces de doublures qui ne sont pas les mêmes en général + l’entoilage.

La couture en elle même était presque rapide en comparaison…. 😉

 
En version ouverte, ça va presque bien.
De dos, y a un côté qui rebique. En fait, je n’ai pas compris : quand j’ai voulu coudre la doublure, je me suis retrouvée avec des hauteurs de tissu différentes entre les différentes pièces, et ce n’était absolument pas normal 😦
J’imagine que j’ai loupé quelque chose dans la coupe du tissu (est ce que j’ai oublié de rajouter la marge de couture quelque part ou de diminuer par rapport à ma taille sur un des morceaux – ça a priori non).
Du coup, j’ai bricolé (en reprenant plusieurs fois) et le résultat n’est pas top…Ca allait avant que je fasse la surpiqure en plus. Cela dit, mon chéri (le photographe) ne me l’a pas fait remarquer avant de prendre les photos, normalement je peux le remettre correctement et ça reste mais ça ne se fait pas tout seul…).
 Et puis j’ai entrepris de fermer les boutons…Et j’ai mis du temps !!! Ce n’est pas très pratique, bien que très joli et original.
C’est la première fois que je posais des Brandebourgs et j’ai eu du mal :-/
En plus, je pense que j’aurais dû les écarter plus des bords, non?
 
Version fermée.
Je trouve que ça n’a absolument rien à voir avec les autres versions que j’ai vu…Encore une fois, est ce parce que je n’ai pas éloigné assez les Brandebourg du bord et du coup, ça reste trop ouvert et donc pas assez ajusté?
Et la doublure, pour égayer un peu tout ça, même si ça ne se voit pas. Tissu de mon stock, je ne sais même plus d’où..

 

Voilà, je finis sur une photo positive (je souris même si ça ne se voit pas avec le camouflage 😉 )
Et puis il est hyper confortable !
Et il ne doit pas être si raté, car mon chéri le préfère à mon manteau actuel (du commerce, mais qui a bien vécu..). C’est un signe, non?
Je pense sérieusement à changer les Brandebourg, d’autant que je voulais en mettre 4 et que je me suis aperçue au moment de les coudre qu’il y en avait 3 marrons foncés et 1 noire..je n’ai pas fait attention à les achetant. Et vu que je suis à peu près sure qu’il faut que je les déplace..(et vu comme elles sont dures à mettre, ça me fera gagner du temps, tant pis pour l’argent ce coup-ci).
Le tissu est de la laine de velours, acheté sur un site de déstockage. Je regrette un peu car ce n’est finalement pas très chaud pour un manteau d’hiver (à moins que ça ne soit parce que ça ferme mal ?)..et surtout, il attrape absolument TOUTES les poussières ou les cheveux qui traînent par là. Peut être est ce parce qu’il n’a pas été lavé ? Oui j’avoue, exceptionnellement je n’ai pas lavé mon tissu avant de le coudre, mais il y a une raison à ça : j’avais un morceau de 4 m et 2 manteaux  faire rentrer dedans (pour une longueur totale nécessaire de 4,5 m..), donc je ne pouvais pas prendre le risque de couper au mauvais endroit pour que ça rentrer dans la machine (mais je suis en train de me dire, que je crois que je n’ai pas essayé de le mettre dedans? j’ai un doute..bref, je ne l’ai pas lavé !).
Le manteau de Moyenne, porté depuis quelques semaines est plein de cheveux..mais je n’ai toujours pas pris le temps d’acheter une brosse « à saleté » !
Malgré la longueur du projet, j’ai bien aimé le coudre (et le prochain de la capsule est aussi d’ODV) et j’ai apprécié de pouvoir « facilement » adapter le patron à ma taille en largeur et en hauteur.
Avez vous des conseils pour que ce manteau finisse par bien aller en bas et à la fermeture??