Louisa dress, 4eme version !

Et j’ai encore des idées 😉 (pour les autres versions: c’est par ici !)

Celle-ci est pour Moyenne (taille 10 ans, longueur 9 ans).

Quand j’ai acheté ce tissu Gorjuss (les petites filles) il y a 4 mois, en coton, j’avais dans l’idée de faire une Louisa Dress mais je ne voyais pas dans mon stock ce qui irait avec. J’avais pensé à du velours côtelé fin, mais je n’en avais pas assez de la même couleur. 
La semaine dernière, j’ai ouvert une de mes caisses et je suis tombée sur ce tissu gris (du velours Minky je crois? en tout cas c’est doux, fin, et doublé. Oui je sais, ma connaissance du tissu laisse à désirer….). Et là ça a fait tilt !
J’ai choisi une version toute simple, sans manche..car finalement je n’aime pas les robes à manche ! Du moins, quand il faut mettre quelque chose dessous.
J’ai choisi de coudre 3 boutons, avec 3 fils différents…car sur le tissu, il y a ces mêmes boutons ! (j’ai trouvé les mêmes dans ma caverne d’Ali Baba : j’ai acheté des tonnes de boutons d’occasion…).
Et grande première, j’ai mis une doublure avec prise au en fourreau (pour pas qu’on voit les coutures aux manches), réalisée grâce à ce tuto: http://blog.louisantoinette.com/technique-prise-en-fourreau-tutoriel-couture/
Reste à faire la même pour Toute Petite, mais c’est pour l’automne prochain, car elle a déjà trop de robes, donc j’ai un peu de temps !
Edit de quelques jours plus tard : aussitôt cousue, aussitôt portée !

Robe Louisa, 3eme version

Ce coup-ci, c’est pour Moyenne ! en molleton: l’uni qui vient d’une braderie Couture, que j’avais en stock depuis longtemps, les étoiles de tissu.net (une commande très récente: j’arrête de laisser de côté les tissus 😉 ).

Ce qui est sympa avec ce patron, c’est qu’il y a plein de variations possibles.

Elle a choisi des manches longues, j’aurais du rajouter quelques cm de plus, mais ça passe. (fait en 9 ans, car elle en a 10 mais mesure 1 m28 je crois, je pense que j’aurais pu la faire en 10 ans…tant pis je referai la même 😉 , les empiècements m’ont perturbé, même si c’est pas du tout compliqué, et j’ai oublié de prendre la poche dans les coutures de côté: la poche intérieure remonte un peu ! il faut que je vois si je peux faire quelque chose).

J’étais partie pour faire une robe simple, comme celles de Toute Petite (Robe canard et Robe cochon) mais j’ai demandé à la miss qui a choisi d’avoir des empiècements dans le dos. Et c’est vrai que c’est sympa !

Je n’ai plus qu’à coudre mon étiquette…à l’extérieur cette fois: c’est pile les mêmes tons que les étoiles !

Robe Louisa, 2eme version

Je vous avais prévenu : je vais  faire cette robe plusieurs fois ! (la 1ere version: http://mespetitsloisirs.blogspot.com/2015/10/robe-louisa-louisa-dress-1ere-version.html)

En voici une 2eme version pour Toute Petite, toujours en velours, avec des boutons nuages en bois (taille 2 ans, un peu long mais le reste va bien!). Manche 3/4.

Elle aime bien les dessins sur son ventre!

La poche de plus près

Le dos

Robe Louisa / Louisa Dress, 1ere version !

Voici ma première version de la robe Louisa de Compagnie M…première version car j’en ai déjà une deuxième en tête 😉

Celle-ci est pour Toute Petite (obligée de lui donner un vieil appareil photo pour arriver à la prendre…). J’ai choisi de la faire en velours (d’un gros lot de divers tissus, acheté d’occasion) et de ne pas la doubler, à part la poche, car on est obligé!

C’est une robe que j’ai repéré sur le groupe de Petit Citron (le groupe qui me perdra tellement ça me donne d’idées..), et en parallèle, ça fait plusieurs mois que j’avais acheté les motifs Cochon à broder, car c’est le premier animal qu’elle a imité et qu’elle aime beaucoup 😉

Et j’ai cousu le haut de la poche (doublure et robe, pas devant), plutôt que de mettre des boutons. Par contre, il y a des boutons pour les groins.
Sur le patron original, il y a plusieurs versions, et en particulier, il est proposé de mettre du passepoil autours de la poche…j’en ai mis partout!
J’ai eu un peu de mal à mettre la fermeture dans le dos..enfin, surtout le haut, le reste ça va !

En tout cas, elle lui plait. En témoignent les pieds sur les photos : « c’est ma robe! »