Sac à canne blanche 4eme et 5eme version

C’est la 5eme version mais je ne vous avais pas montré la 4eme (les précédentes)…je l’avais fait très rapidement un week-end avant que la miss ne reparte en train il y a peut être 18 mois (vu que la version 3 date de janvier 2017). Le voici en utilisation et en état de décomposition avancé 😀 (sans les pièces que j’ai réutilisé).

J’ai donc réutilisé encore une fois les anneaux et la fermeture éclair (c’est qui m’avait perdu la dernière fois, car ayant défait le premier sac, je ne pouvais que finir le nouveau avant son départ !). Remarquez, cette fois c’est à peine mieux…je les emmène retrouver leur père dans 30 minutes et le sac est fini depuis 2h 😀 mais quand même, j’ai le temps de faire l’article avant le départ ! Elle m’avait bien dit à son arrivée qu’il fallait que j’en fasse un nouveau, mais je n’étais guère motivée par la couture, j’ai préféré aller me promener !

Enfin, mercredi, j’avais choisi les tissus. Hier soir, j’ai décousu ce qui devait se découdre et ce matin elle a validé les tissus. Je m’y suis mise après manger…heureusement que je maîtrise la confection de ce sac (même si y a finalement pas mal d’étapes donc pas si rapide)!

Voici donc le nouveau sac..dans une jambe de jean’s ! Le reste des tissus viennent de mon stock, depuis plus ou moins longtemps. J’ai juste trop descendu le velcro..(faut toujours que je fasse une bêtise, hein ?).

J’ai fait exactement comme les précédentes puisque ça lui convient : une séparation bien contrastée dans la grande poche, pour la canne blanche d’un côté et les lunettes (et le bazar :-D) de l’autre, et une poche zippée à l’arrière…qui est magnifiquement en biais 😀 (non c’était pas voulu, j’avais même mis des épingles, je ne sais pas ce que j’ai fait…tant pis !).

Et voilà, c’est reparti pour un tour ! Pour le prochain, j’essaierai de le faire moins rapidement !

Bon week-end ou bonnes vacances ! Ici le rythme va changer puisqu’on va être plus que 3 !

Bouillottes Nuage aux noyaux de cerise

Au mois de mars 2019, quelques créatrices s’étaient associées pour créer des patrons vendus au profit de la recherche contre l’endométriose. Il y avait les patrons d’une culotte menstruelle, d’un pochon, d’une broderie décorative et d’une bouillotte. C’est la bouillotte que je me suis enfin décidée de faire ! (vous me direz, je n’ai pas fait le reste non plus…).

On a un grand cerisier dans le jardin et chaque été je me disais qu’il faudrait que je récupère les noyaux des cerises. Et chaque été je ne le faisais pas ! Cette été, j’étais encore confinée quand on a ramassé les cerises (oui ok quand mon chéri a ramassé), alors c’était l’année ou jamais ! Pour les nettoyer, je les ai fait tremper dans l’eau puis je les prenais par petites poignées et les frottais les uns contre les autres….pendant un bout de temps (mais j’étais dans le jardin au soleil, ça allait 😉 ) ! Puis rinçage dans une passoire et j’ai recommencé. Séchage au soleil, et ensuite j’ai à nouveau bien secoué s’il restait de petites peaux sèches.

J’ai lu que les noyaux de cerise ce n’est pas forcément le mieux car c’est plein d’air, donc ça garde moins la chaleur, mais je les avais gratuitement à disposition et Petite qui s’en est servie plusieurs fois n’a pas râlé parce que ça refroidissait trop vite. Donc jusqu’ici ça convient !

J’ai fait une version pour Petite (en bas) et une pour Moyenne (en haut). Elles ont choisi les tissus (jersey velours et Minkie) dans le stock de bien sur : des restes de chemise de nuit ou de flemmardin. J’ai fait celle de Petite un peu plus petite (je n’ai pas rajouté les marges de couture).

Pour pouvoir les laver plus facilement, et les mettre au four micro-ondes (1 minute – 1 minutes 30 à fonds AVEC un verre d’eau), j’ai fait une pochette intérieure dans un drap qui vient de chez mes grand-parents (et dont je me suis beaucoup servi pour coudre des masques!). Je n’ai pas fait de couture à la main pour la fermer car c’est caché 😉

Comme j’ai fait la pochette intérieure, sur l’extérieur je pensais mettre du flex, pour les sourires des nuages, mais bien qu’elle l’ait évoqué au départ, Petite n’a rien demandé, donc je n’ai rien fait 😉 . Cependant, j’ai choisi de fermer le nuage avec des pressions en résine (qu’elle a choisi). Moyenne a préféré sans.

Voilà on est paré pour les maux de ventre ! Petite s’en est servie plusieurs fois, et comme elle la redemande, c’est que ça doit lui faire du bien (c’est tout doux en tout cas !).

Vous avez une bouillotte ? Vous avez testé avec les noyaux de cerise ?

Bon dimanche sous le soleil !

Déstockage #25 : qui n’a pas son sweat ?

Pendant le confinement, j’ai pas mal déstocké en jersey et en sweat. J’ai demandé à mes filles, nièces et soeurs si elles étaient intéressées par un sweat. Résultat : 2 commandes de nièce et une de mon beau-frêre (et ça, ça fait plaisir !) + 3 commandes pour mes filles…mais je ne me suis pas encore exécutée !

Alors pour ce déstockage, je vous présente les 3ers sweats.

Le plus petit pour ma nièce de 2 ans et demi, est le même modèle que celui de l’avant dernier déstockage : un sweat raglan d’Ottobre, dans un sweat léger élastique qui vient de je sais pas où. Il est agrémenté d’un flamand rose de Silhouette Design Store. Les Flex viennent de Transfert ID

Bon je ne suis pas contente du col qui a l’air de ne pas être assez étiré :-/

La taille au dessus, pour ma nièce de 13 ans, toujours un sweat Ottobre, et toujours le même sweat léger élastique. Avec un transfert licorne, déjà utilisé pour la fille d’une copine. Et là c’est les manches qui me semblent trop longues ! Je lui avais fait essayer (à distance) celui fait pour sa soeur l’année dernière, qui est dans la même taille avant.

Je n’ai pas utilisé de bord côte, mais du sweat pour ces 2 premiers (comme il est élastique, ça va bien !). Je lui aurais bien piqué !

Et pour finir, le sweat pour mon beau-frêre, dans un tissu plus épais et pas élastique, mais tout doux dedans, des vêtements marin, que j’avais depuis bien longtemps !! Pour lui j’ai pris le patron Andrea de Petit patron, mais je n’ai pas tout apprécié le scotchage du patron pdf : il offre la possibilité de faire les sweats en 3 bandes et la désigneuse a choisi l’option je fais le patron en 3 bandes (donc chaque pièce est en 3 morceaux) et à chacun d’assembler comme il veut. C’était trop long 😦 Je pense (mais ai-je raison?) que ça aurait été beaucoup plus simple de faire en 1 pièce et de faire les repères pour couper en 3 pièces (d’autant que la hauteur des pièces ne varient pas chez les adultes). Bref, si je dois refaire un sweat dans un autre taille, je recopierai le patron, il est clair que je n’imprimerai pas à nouveau !

Là encore, je trouve que les bras sont trop longs…enfin les manches, les bras sont trop courts ;-). Et j’ai utilisé du bord côte pour la tête, sinon ça risquait de ne pas passer. Et sinon la taille correspond bien.

J’ai choisi de flexer une réplique culte de la série Friends, parce que c’est un peu lui que me l’a faite découvrir…et si je ne me trompe pas qui me prêtait ses DVD ! C’est la phrase « drague » de Joey, le séducteur de la bande : How you doin’? (« comment vas tu? » en littéral mais dit d’une certaine façon). Et puis il me l’a souvent dite pour rigoler ! (en tout cas, je le vois bien le dire !).

Je pense aussi que j’aurais dû écrire moins gros. La police Friends, vient d’une Silhouette Design store aussi !

Je suis contente de leur avoir fait plaisir (2 sur 3 ont un grand sourire sur la photo, je ne dirai pas qui est le 1/3, qui est quand même contente (indice!) de son sweat !) et contente que les colis ne se soient pas perdus en cours de route (c’est ça d’être dispersé aux 4 coins de la France !).

RDV chez Scrapaboom pour voir les autres déstockeuses !

Maintenant je n’ai plus qu’à vous souhaiter un bon mardi…et à m’occuper de nos 4 sweats bientôt, mais j’ai repris le boulot alors je manque un peu d’énergie et de temps !

Dressed – le pantalon !

Dressed, c’est un livre de la marque Dear and Doe dont j’ai déjà fait pas mal de patrons. A l’Automne, elles ont sorti un livre avec une partie « réfléchir à sa garde robe » et une partie « patrons de basique ». Je voulais faire les choses sérieusement, car c’est avant tout pour réfléchir à ma garde-robe que j’avais acheté ce livre…mais je ne suis pas (encore) allée au bout de la réflexion. Il faut dire que faire des tableaux d’inspiration ne m’inspire pas !!

J’ai quand même fini par me lancer dans le pantalon car la réflexion est rapide : je n’ai qu’un jean’s et mes pantalons Safran de cette marque, pas suffisamment confortables (le premier est devenu short pour Grande, le 2eme short pour moi, et ça me convient mieux comme ça). Ce pantalon je n’ai pas mal vu les Instagram et les retours sont plutôt positifs. Et comble du confort, la taille est élastiquée : juste ce sont j’avais envie ! Le défi est donc que ça ne fasse ni femme enceinte, ni mémé..Vous allez me dire !

J’avais envie d’un pantalon en lin anthracite pour aller avec mon haut Pimenton que je finissais de tricoter. Sauf que le bout de tissu trouvé, qui aurait pû convenir niveau couleur n’était pas assez grand. En revanche, j’ai trouvé un coupon saumon clair d’un tissu inconnu, mais plus épais (genre jean’s sans élasticité), idéal pour faire une toile et il va parfaitement bien avec mon haut Songe d’été que j’ai tricoté l’année dernière.

Il n’y a normalement que des poches devants, mais mon chéri a suggéré d’en faire au dos aussi, car il était perturbé sans 😉 . Je n’ai pas surpiqué les poches avant, mais j’ai failli (ce n’est pas mentionné dans les instructions), je regrette un peu maintenant que j’ai mis des poches arrière, mais bon, on ne voit pas les deux en même temps !

Pour l’ourlet, j’ai « choisi » (par flemme d’aller chercher l’aiguille double à l’étage d’en dessous et de faire une autre bobine de la couleur) de faire une couture droite simple. J’ai failli faire la même que sur les poches arrières, mais comme je ne l’ai pas fait sur les poches avant, je ne l’ai pas fait là non plus !

Ce pantalon est très facile à faire et effectivement confortable. Mais j’aurais du lire les commentaires avant le dos ne monte pas assez et en position assise (ou quand je monte des escaliers), il en faudrait peu pou qu’on voit mes sous-vêtements..et ça c’est bof ! Donc pour le prochain, je vais augmenter la fourche dos. Il a aussi tendance à descendre un peu quand je me relève.

Pour le prochain, je tenterai bien un tissu avec élasthane (même si c’est pas très écolo..) mais une taille en dessous .

Alors ça fait (jeune) femme dynamique ou pas du tout ? Vous êtes vous laissée tenter aussi ?

Bonne fin de dimanche ! Je m’en vais cueillir (et manger des cerises…sans me salir !!).

Qui n’a pas sa culotte – Belle d’Ikatee ?

Au début du confinement, je m’étais installée dehors au soleil pour faire le tri dans mes tissus, et en particulier du jersey. Il en est ressorti des t-shirts Marcel pour Petite, des débardeurs Gabriel et des t-shirts Erell pour les grandes (en fait, je n’ai pas encore pris en photo ceux des grandes), des pyjamas.. Et pour les chutes des chaussettes et je m’étais lancée dans les culottes. J’avais trouvé ça très sympa à coudre, mais j’ai attendu la fin du confinement pour commander les élastiques, qui ont mis un peu de temps à arriver et après il a fallu que j’ose. Une fois osé, c’est parti tout seul. En 30 minutes en tout (les 2/3 c’est la pose des élastiques), j’ai obtenu des culottes.

Et j’en ai fait dans toutes les tailles, dans de nombreuses chutes.

Pour ma nièce en 3 ans :

Pour Petite en 5 ans :

J’en avais fait 6 et Monsieur a fait remarquer qu’il en manquait qu’une pour en avoir une par jour… alors j’en ai fait une de plus, et je les ai décoré avec du flex de Transfer ID, en suivant les modèles de ses culottes du commerce. Je vous passe les négociations pour ne pas rajouter trop de couleurs.. Les motifs viennent du Silhouette Design Store.

Elle est ravie et a maintenant 2 jeux de culottes avec les jours de la semaine 😉

Pour Moyenne et une grande nièce en 34 :

Pour Grande en 40 :

Pour moi en 42 :

Dans mon cher tissu Mars-elles, que j’aurais utilisé jusqu’au bout (j’ai du faire le dos en 2 fois) après la jupe de ma soeur et mon cache-coeur.

Conclusion :

J’ai pris beaucoup de plaisir à faire ces petites culottes, et c’est sur que j’en referai ! D’ailleurs, maintenant que j’ai un modèle de culotte qui va bien, je vais me refaire des culottes menstruelles.

Le patron va du 3 au 12 ans pour les enfants et du 34 au 46 pour les femmes (on peut acheter le lot ou enfants / femmes ): https://ikatee.fr/products/patron-de-couture-ensemble-lingerie-belle-pdf-3-12a

J’ai pris nos tailles du commerce et ça va bien !

Les tissus viennent d’un peu partout…

Les élastiques viennent de Mercerie extra et j’en suis contente.

Petite, Moyenne et moi avons déjà porté les nôtres et en sommes pleinement satisfaites ! En tout cas, c’est nickel pour les chutes. Et comme dit Moyenne…j’ai plus qu’à me lancer dans les soutien-gorges pour qu’elle aussi soit entièrement habillée en moi 😉

Bon week-end !