« Dieu voyage toujours incognito » de Laurent Gounelle

Après avoir lu « 1Q84 » , j’avais très envie de lire quelque chose de plus léger. Et c’est ce Laurent Gounelle qui m’attendait sur la table de nuit.


Résumé:

« Imaginez… Un homme vous sauve la vie, en échange de votre engagement de faire tout ce qu’il vous demande… pour votre bien. Le dos au mur, vous acceptez et vous vous retrouvez embarqué dans une incroyable situation où tout semble vous échapper. Vous n’êtes plus le maître de votre vie et pourtant… à bien des égards, elle est plus excitante qu’auparavant ! Mais peu à peu, le doute s’installe en vous : quelles sont les intentions réelles de cet homme qui s’est immiscé dans votre existence ? Qui est-il vraiment ? Et qui sont ces personnages énigmatiques dans son entourage ? Les découvertes que vous faites n’ont rien pour vous rassurer.

Cette histoire, qui nous plonge dans l’atmosphère envoûtante d’un été parisien, ouvre la voie de la plus belle des réflexions sur nous-mêmes : qu’est-ce qui peut nous permettre de dépasser nos inhibitions, nos peurs et nos conditionnements, pour sortir du chemin tout tracé de notre vie lorsque celle-ci ne nous apporte pas pleinement satisfaction ? »

J’ai déjà lu ou écouté des Laurent Gounenelle (« Le philosophe qui n’était pas sage« , » Le jour où j’ai appris à vivre » et « L’homme qui voulait être heureux« ), mon a priori était positif et j’avais vraiment envie de savourer cette lecture.

La première moitié du livre a parfaitement répondu à mes attentes. Une lecture facile, agréable et légère, tout en mettant en avant des principes de vie qui me sont chers. Et puis à la moitié du livre, je ne sais pas ce qui s’est passé, j’ai décroché. Enfin si je sais, je pense que c’est un évènement qui a déclenché la peur du héros et ça a déclenché mon malaise. En dehors de cet épisode, je ne pense pas que quelque chose d’autre ait changé et j’ai quand même fini la lecture avec plaisir, mais plus autant qu’avant, même si la peur avait disparu.

Avec Laurent Gounelle, c’est parfois un coup de coeur, parfois juste bien. Pour ce coup-ci, c’est juste bien. Encore une fois d’ailleurs, j’ai eu le sentiment de l’avoir déjà lu… autant le début ne m’a pas marqué, autant le dénouement me disait quelque chose !

Et pour vous Gounelle, c’est quoi ? Top, moyen ou même pas envie de le lire ?

Bonne fin de journée !

2 réflexions sur “« Dieu voyage toujours incognito » de Laurent Gounelle

A vous la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.