« Le philosophe qui n’était pas sage » de Laurent Gounelle

C’est le 3 ème livre de Laurent Gounelle que je lis (enfin 2eme que j’écoute 😉 ).
Le premier, « L’homme qui voulait être heureux », j’ai aimé sans plus.
Le deuxième, « Le jour où j’ai appris à vivre », beaucoup plus et celui ci encore plus !

sdr
La quatrième de couverture :

« La forêt tropicale semblait retenir son souffle dans la chaleur moite du crépuscule. Assise devant l’entrée de sa hutte, Elianta tourna les yeux vers Sandro qui s’avançait. Pourquoi ce mystérieux étranger, que l’on disait philosophe, s’acharnait-il à détruire secrètement la paix et la sérénité de sa tribu ? Elle ne reconnaissait plus ses proches, ne comprenait plus leurs réactions… Qu’avaient-ils fait pour mériter ça ? D’heure en heure, Elianta sentait monter en elle sa détermination à protéger son peuple. Jamais elle ne laisserait cet homme jouer avec le bonheur des siens. »

Ce que j’ai pas aimé : le fait qu’il n’y ait aucun problème de communication entre les américain et les Indiens alors qu’ils sont censés être « coupés du monde ».
Et puis surtout, ils réagissent comme « nous ». La société indienne est calquée complètement sur « notre » société et c’est pas du tout réaliste. Certes, ce n’est qu’un roman, mais ça m’a gêné, parce qu’il n’y a pas vraiment de raison qu’ils se laissent faire et se laisse diriger par des étrangers, comme ça, sans rien dire, sans opposer aucune résistance.

Ce que j’ai aimé et pas aimé : la réalité de notre société de consommation et ses dessous (comprendre les sentiments liés aux besoins crées de toute pièce par des personnes intéressées….). C’est tellement « simple » de créer un besoin et tellement compliqué de s’en défaire .. même si j’estime être relativement détachée des besoins matériels (si si même pour le tissu et la laine ! j’en achète beaucoup moins), c’est compliqué de transmettre le message (surtout aux enfants!).

Ce que j’ai aimé : l’histoire ! L’écriture, très fluide agréable à écouter. Et la morale ! Tout ne se passe pas comme on pourrait penser et ça me plait !

Nul doute que je vais continuer à lire les autres romans ! Bon il va falloir que je repasse en version papier car il n’y a plus en version cd audio dans mes bibliothèques !

Et vous Laurent Gounelle, ça vous branche ou pas du tout ?

Bonne journée !

Pour moi c’est journée train : 1 TER, 2 TGV et encore un train…pour la plus grand bonheur de Toute Petite (en espérant qu’elle sera toujours enthousiaste jusqu’à la fin du voyage 😉 )…je devrais arriver à lire et/ou tricoter un peu !

 

 

4 réflexions sur “« Le philosophe qui n’était pas sage » de Laurent Gounelle

  1. Bon courage pour la journée train, déjà, et je croise les doigts pour que Toute petite apprécie tout du long! et pour Gounelle, je crois n’avoir rien lu, pas tenté…
    Je viens de lire d’une traite Virginie Grimaldi « le premier jour du reste de ta vie », j’ai beaucoup aimé, et j’ai pleuré à la fin, forcée!!! Tu l’avais commenté, non?

    J'aime

    • Oui Grimaldi j’adore ! Il n’y a que le dernier que je n’ai pas lu !
      On arrive enfin, avec 2h de retard, forcément (ça aurait été surprenant que les 4 trains s’enchaînent sans pb!), La minette a été sage (j’ai pu tricoter et même dormir un peu !)

      Aimé par 1 personne

A vous la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.