« 1Q84 » de Haruki Murakami

Juste avant ma dernière permanence à la bibliothèque (en tant que bénévole), ma copine Flo @pasapaslechemin m’a parlé de 1Q84. Et en rangeant des romans, je suis tombée dessus. Je l’ai pris par curiosité, ne sachant absolument pas à quoi m’attendre, n’ayant jamais entendu parlé de cet auteur (pourtant très connu).

Rien à voir avec les potimarrons, mais c’est la même couleur que le titre…ça m’a inspiré 😀

C’est un livre en 3 tomes et je n’ai lu que le premier tome. Je ne suis pas sure du tout de lire la suite, c’est pourquoi je vous en parle dès aujourd’hui. Dans ce premier tome, il y a jusqu’à la fin une alternance sur un chapitre sur Aomamé et un chapitre sur Tengo. Déjà j’ai du mal avec le prénom Aomamé, ce n’est pas la beauté ou non du prénom mais la prononciation ! J’ai eu du mal à l’intégrer et à chaque fois ça me ralentissait (il en faut peu, certes!).

Après, je ne sais pas vraiment l’expliquer, mais il y a quelque chose qui m’a gêné dans ce livre, qui m’a mis mal à l’aise. Probablement plus le personnage même d’Aomamé, plus que ses agissements (et que son prénom :-D). J’ai même été tentée de ne lire que les chapitres de Tengo, que j’ai lui par contre, trouvé attachant (peut être parce que je me suis retrouvée en lui sur certains côtés). Mais bien sur, ça ne rime à rien ! Alors j’ai lu jusqu’au bout, en me forçant, en voulant savoir la suite mais en ayant du mal à lire.

La 4eme de couverture : Entre l’an 1984 et le monde hypnotique de 1Q84, les ombres se reflètent et se confondent. Unies par un pacte secret, les existences de Tengo et d’Aomamé sont mystérieusement nouées au seuil de deux univers, de deux ères… Une odyssée initiatique qui embrasse fantastique, thriller et roman d’amour, composant l’œuvre la plus ambitieuse de Murakami.

Je l’ai fini il y a quelques jours, avec juste un sentiment de « enfin fini, je vais pouvoir passer au Gounelle qui m’attend sur ma table de nuit ». Je ne sais pas si j’aurais l’envie de lire la suite (ou si je demanderai juste à Flo comment ça se finit, puisqu’elle est en train de le lire !). C’était la première fois que je lisais un livre de Murakami et ça ne m’a pas donné envie d’en lire d’autres (et vu que celui ci, entre autre, est un bestseller, il est clair que ce n’est pas mon style de lecture (ce que Flo avait pressenti, bravo ! mais je lis souvent des livres juste parce qu’ils se présentent à moi alors ça valait le coup d’essayer !

Vous avez lu 1Q84 ? un autre d’Haruki Murakami ? Vous en pensez quoi ?

C’est mercredi et reprise de la danse pour Petite, alors même si le ciel est gris, ça veut dire que je vais aller tricoter dans la voiture pendant le cours et ça me va 😉

Bonne journée !

2 réflexions sur “« 1Q84 » de Haruki Murakami

  1. Pingback: « Dieu voyage toujours incognito  de Laurent Gounelle | «Mes petits loisirs

  2. Pingback: « Femme de chambre  de Markus Orths | «Mes petits loisirs

A vous la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.