« L’homme qui voulait être heureux » de Laurent Gounelle

Flo m’en a parlé (et je crois une autre blogueuse), une voisine m’en a parlé lors d’une permanence à la bibliothèque… alors je me suis levée de ma chaise de bibliothécaire d’un jour et je suis allée le prendre dans les rayons – oui il m’attendait ! 😉

l-homme-qui-voulait-etre-heureux3

Et il est allé rejoindre la pile sur ma table de nuit..enfin plus exactement, il est passé devant les autres, parce que comme c’est un emprunt, je ne veux pas le garder trop longtemps !

4eme de couverture :

Imaginez…
Vous êtes en vacances à Bali et, peu de temps avant votre retour, vous consultez un vieux guérisseur. Sans raison particulière, juste parce que sa grande réputation vous a donné envie de le rencontrer, au cas où…
Son diagnostic est formel : vous êtes en bonne santé, mais vous n’êtes pas… heureux.
Porteur d’une sagesse infinie, ce vieil homme semble vous connaître mieux que vous-même. L’éclairage très particulier qu’il apporte à votre vécu va vous entraîner dans l’aventure la plus captivante qui soit : celle de la découverte de soi. Les expériences dans lesquelles il vous conduit vont bouleverser votre vie, en vous donnant les clés d’une existence à la hauteur de vos rêves.

Mon avis :

C’est un petit livre, qui se lit assez facilement mais moins que ceux de Virginie Grimaldi ou  Raphaelle Giordano.

Il ne se passe pas grand chose dans ce livre, en apparence, car l’histoire est surtout centré sur la découverte du « héros », de lui même. Mais on apprend beaucoup de choses sur comment les hommes fonctionnent. Par exemple, tout est basé sur les croyances : si on dit à quelqu’un qu’il chante mal, il va le croire (surtout si personne ne lui dit le contraire) et va agir toute sa vie comme s’il chantait mal, alors que dans la majorité des cas, ce n’est pas vrai, mais il le croit. (si c’est pas clair, vous n’avez qu’à lire le livre :-p ).

J’ai bien aimé, mais ce n’est pas du coup de coeur. Je crois que contrairement à ceux des « filles » citées plus haut, il n’y a pas d’histoire d’amour en parallèle de la prise de conscience du héros. Alors certes, ce n’est pas ça qui me fait aimer un livre ou pas, mais j’essayais de comprendre pourquoi celui là moins que les autres et je crois que c’est quelque chose comme ça ! Il a un côté moins léger du coup, plus dans la prise de conscience et l’introspection, plus théorique d’une certaine façon (en fait, le héros fait des expériences pour se rendre compte).

Donc celui-ci, je vous le conseille 😉

Si vous l’avez déjà lu, vous partagez mon point de vue ?

Et je vous souhaite une bonne journée !

Pour moi, elle sera bonne car qui dit vendredi, dit fin de la semaine mais surtout retour de Grande qui vit chez son papa depuis une semaine (à 300 km de moi 😦 )… autant vous dire que je suis impatiente !

8 réflexions sur “« L’homme qui voulait être heureux » de Laurent Gounelle

  1. De cet auteur, j’ai lu « Et tu trouveras le trésor qui dort en toi ». C’est un peu un roman d’introspection entre l’héroïne et la foi avec dieu et la religion. J’ai bien aimé cette réflexion, il ne se passe pas grand chose comme tu dis, pas d’histoire d’amour non plus (dont je suis friande de temps en temps…Et oui, je suis fleur bleue…) mais j’ai aimé globalement le livre.
    Pour la bibliothèque, je vais à celle de Mouzon, à 17kms de chez moi car j’y ai mes habitudes, mes garçons aussi alors je suis fidèle…D’ailleurs, la semaine dernière, j’ai pris un livre que tu as lu et dont je me rappelais le titre: « le jour où les lions mangeront de la salade verte ». On verra si il me plait…
    Bon we, le mien risque d’être pluvieux donc cocooning!

    J'aime

  2. Je ne me rappelle pas t’en avoir parlé, parce que… je ne me rappelle pas l’avoir lu, celui-ci ;D mais j’ai déjà entendu parler de ce gars, en tout cas, et le cheminement d’introspection est sans doute intéressant… Ce qui me fait rire, c’est la différence entre un livre « de mec » et un livre « de nana », avec la distanciation qui nous touche sans doute un peu moins (j’ai clairement eu cette impression en lisant un bouquin que je n’ai pas beaucoup aimé, mais qui plait à tous les hommes à qui je le conseille : « le rêve de ryosuke » de Durian Sukegawa)…

    J'aime

A vous la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.