« Entre ciel et Lou » de Lorraine Fouchet

Lorraine Fouchet fait partie de mes découvertes de cette année (enfin de 2020), et quelle bonne découverte ! J’ai déjà lu avec plaisir « Poste restante à Locmaria » et « Tout ce que tu vas vivre« . A nouveau le lieu principal est l’île de Groix, et ça fait du bien, même si je n’en connais que le port et que mon passage était il y a 20 ans.

L’histoire :

« Bretagne. Jo prévoit de profiter d’une joyeuse retraite sur l’île de Groix. Mais la deuxième vie qu’il imaginait au côté de sa bien-aimée, il devra l’inventer seul. Son épouse est partie avant lui, en lui lançant un ultime défi : celui d’insuffler le bonheur dans le cœur de leurs enfants. Il n’a d’autre choix que d’honorer Lou, sa mémoire et ses vœux. Entre un fils sur la défensive et une fille cabossée par l’amour, la mission s’avère difficile mais réserve son lot d’heureuses surprises – car il n’est jamais trop tard pour renouer. En famille, on rit, on pleure, on s’engueule et, surtout, on s’aime ! »

Jo est l’un des personnages principaux et au début je me suis dit « ah ben tiens », je retrouve l’un des personnages d’un autre livre de l’autrice. En fait, il me semble que c’est aussi l’un de personnages (secondaires cette fois!) de Sophie Tal Men, un Jo sur l’île de Groix, et en plus ils sont du mêmes styles. Est ce le même Jo qui les a inspiré ? 😉

Ce livre est la reconstruction d’une famille après le décès de Lou, la femme / mère / grand-mère de chacun. Tout le monde prend la parole, même Lou, et les chapitres sont divisées en petite partie où l’on découvre l’histoire racontée par les uns ou les autres. Cela en fait une lecture très dynamique, pas le temps de s’ennuyer. L’écriture est très agréable à lire.

Les personnages sont plus ou moins sympas au premier abord après on apprend à les connaitre (encore une fois, la vie et ses traumatismes engendrent des réactions, pas forcément compréhensibles si on n’a pas les clefs!). J’ai beaucoup aimé Pomme, une des petites filles qui vit à Groix, pleine de volonté et maturité pour son âge (10 ans) et aussi Sarah, la fille dont l’élan dans la vie a été brisée à 20 ans par une maladie dans le style de la sclérose en plaque (ce qui m’a particulièrement touché puisque je suis moi-même « sépienne » depuis quelques années, bien qu’assez peu limitée physiquement). Sarah et Pomme, comme Lou sont pleines de douceur et de bienveillance. J’ai apprécié de voir l’évolution de chacun au fil des pages.

Petit clin d’oeil, vers la fin Pomme parle d’un livre qu’on lui lisait quand elle était petite…qui a résonné en moi :Il s’agit sans aucun doute de Perlette, que j’aimais beaucoup !!

Vous connaissez Lorraine Fouchet ? N’hésitez pas en tout cas, et je vais continuer à explorer ses romans.

Bon lundi !

A vous la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.