« La vie qui m’attendait » de Julien Sandrel

J’ai découvert par hasard Julien Sandrel avec « Les étincelles » que j’avais gagné à un concours lors de sa sortie, et beaucoup aimé ! J’ai donc emprunté d’autres livres à la bibliothèques. J’ai commencé par « la vie qui m’attendait », qui n’est pas le premier écrit mais peu importe, les romans sont indépendants.

Je ne sais pas ce qui m’a pris, avant de commencer j’ai pris lu la 4eme de couverture. Et j’ai trouvé qu’on en savait trop ! J’aime bien avoir la surprise (en même temps, je n’avais qu’à pas le lire 😉 ), mais le résumé nous dévoile en gros les 50 premières pages.

Résumé :

« Romane, trente-neuf ans, est médecin ET hypocondriaque. Sa vie monotone bascule le jour où l’une de ses patientes lui dit l’avoir vue sortir en larmes du bureau d’un pneumologue à Marseille. Pourtant Romane est en pleine forme, et n’a jamais mis les pieds dans cette ville.
Troublée par l’impression que ce mystère répond au vide qu’elle ressent depuis toujours, Romane décide de partir à la recherche de cette autre qui lui ressemble tant.
Son enquête la guide vers Juliette, libraire à Avignon. Lorsque les deux femmes se rencontrent, l’évidence s’impose : elles sont jumelles. Comment est-il possible que chacune ignore l’existence de l’autre ? Quels secrets cachent leurs familles respectives ?
En cheminant vers la vérité, les deux sœurs se lancent dans un étonnant voyage entre rires et douleurs… »

Après cette impression de déjà-su, et même avant je l’avoue, j’ai été embarquée dans l’histoire invraisemblable de Romane et Juliette, et j’ai avancé en même temps que Romane dans les secrets.

Les personnages m’ont beaucoup plu ! Je me suis sentie proche de Romane et Juliette, par leur âge, leur façon de vivre (bien qu’absolument différente en apparence), leurs loisirs et leur comportement..Elles pourraient être des amies.

Difficile d’en parler sans trop en dévoiler, mais tous les personnages sont attachants. Je ne suis pas très expressive quand je lis (ni en général) mais vraiment on passe du rire aux larmes dans ce roman !

J’ai adoré par exemple lorsque la petite Marie chante « la chanson d’une princesse gelée qui donne envie de haïr la liberté » (je n’ai plus les termes exacts, car il en parle 2 fois). On sent bien le vécu !! (et comme je le suis sur Instagram, je sais qu’il a une petite fille 😉 ).

L’écriture est très agréable, ça se lit (dévore) tout seul ! C’est une belle leçon de vie aussi. La roue tourne dans tous les sens, il faut oser se remettre en question et se lancer. J’ai adoré la bienveillance qui ressort de ce livre, ça fait du bien !

Je l’ai commencé il y a 3 jours, avec du mal à m’arrêter à chaque fois…hier soir, j’ai fini par me relever, zut quel dommage, je n’arrivais pas à dormir…et je suis allée au bout, couchée à 2h30, un peu dur ce matin, mais aucun regret ! C’est vraiment un coup de coeur ce livre !

J’ai le 3eme sur ma table de nuit (1er en fait), et je suis quasiment sure que je ne serai pas déçue (verdict la semaine prochaine).

Vous connaissez Julien Sandrel ? Vous vous en doutez, je ne peux que vous le recommander !

Bon jeudi ! Pour nous ça va être créatif (crochet et couture) et au frais principalement !

Une réflexion sur “« La vie qui m’attendait » de Julien Sandrel

  1. Pingback: « La chambre des merveilles  de Julien Sandrel | «Mes petits loisirs

A vous la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.