« Marie d’En-haut » d’Agnès Ledig

Avec Agnès Ledig, je vais de coup de coeur en coup de coeur et celui-ci ne fait pas exception ! Je l’ai commencé dimanche dernier, peu après avoir appris que ma grand-mère était hospitalisée, et je me suis plongée dedans et en ai lu les 3/4 dans la nuit (et fini le lendemain), l’insomnie ne me laissant pas dormir ! Le détail « clin d’oeil » est que les 2 personnages principaux ont été élevés par leur « mémé » (surnom que je donne à ma grand-mère aussi!) et y sont beaucoup attachés. Je n’ai pas été élévée par elle, cependant mon attachement est fort.

L’histoire :

« Voilà Olivier, lieutenant de gendarmerie éprouvé par la vie, muté en Ariège.
Au cours d’une enquête, il croise le chemin de Marie, une agricultrice de montagne.
Elle élève seule sa fille Suzie, une enfant pleine de fantaisie, et tente, loin du monde, d’oublier ses blessures passées. La jeune femme compose avec le quotidien grâce à la présence d’Antoine, son voisin, victime lui aussi de la méchanceté des hommes.
La rencontre de ces trois caractères bien trempés aux destins cabossés pourrait être désastreuse, elle s’avère étonnamment émouvante et tendre. »

J’ai retrouvé l’atmosphère des précédents livres et en particulier « on regrettera plus tard » et la suite « de tes nouvelles » avec la même configuration : une femme, un meilleur ami, un prétendant. un enfant. Mais ce n’est jamais vraiment la guerre entre les hommes, les relations sont à peu près sereines. Les personnages ont tous été meurtris, pour une raison ou pour une autre. Ici, comme je vous le disais au début, ça a été une bonne partie dans leur enfance. Encore une fois, j’ai trouvé tout le monde très attachant et je n’avais qu’une envie, les prendre dans les bras pour les consoler.

J’ai beaucoup de plaisir à lire les livres d’Agnès Ledig, malgré les histoires tristes, les livres sont calmes et apaisants. Jamais je ne m’y ennuie, l’écriture est très agréable à lire. J’ai lu tout ce qui est sorti et j’attends la suite avec impatience (2 romans prévus en 2020).

Vous êtes vous laissés tenter par Agnès Ledig ?

Bon samedi (et j’espère pour vous que ça ne sera pas à courir les magasins…pour moi ça va être derrière ma machine à coudre 😉 ).

4 réflexions sur “« Marie d’En-haut » d’Agnès Ledig

  1. Pingback: "Maman a tort" de Michel Bussi | Mes petits loisirs

  2. Pingback: « Parce que je t’aime  de Guillaume Musso | «Mes petits loisirs

A vous la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.