"L'ivresse des libellules" de Laure Manel

Cela fait longtemps que je l’attendais! Après avoir lu et beaucoup aimé « La mélancolie du kangourou » et « La délicatesse du homard« , j’ai vu l’été dernier lors d’une discussion avec quelqu’un de ma famille (recomposée au niveau de mes parents aussi, alors y a pas de terme pour cette personne là :-D) qu’il y en avait un nouveau.. J’ai demandé à la bibliothécaire de l’acheter, et le voilà entre mes mains quelques mois plus tard !

L’histoire :

« Quatre couples d’amis dans la quarantaine décident de s’octroyer des vacances sans enfants dans une villa de rêve.
Mais l’ambiance qui se voulait insouciante et idyllique ne tarde pas à se charger d’électricité. La faute aux caractères (et petites névroses) de chacun, aux modes de vie différents, à l’usure et la routine qui guettent les amoureux quand s’invite le quotidien, et à des parents qui ont oublié ce qu’était leur vie lorsqu’ils ne l’étaient pas encore…
Quand débarque une jeune et jolie célibataire, le groupe est plus que jamais au bord de l’implosion.
On ne badine pas avec l’amour. »

« Petites névroses » est un terme faible : entre l’infirmière qui a la phobie des microbes, une autre qui a peur de tout et râle tout le temps, une autre qui veut tout diriger… Tiens je n’avais pas réalisé mais ce ne sont quasi que les femmes ont des difficultés ! A part un mec glandeur (préjugé ? :-D).

Ayant adoré les premiers, je me suis lancée dans celui-ci avec beaucoup d’envie. Mais je me suis rendue compte au bout d’une centaine de pages que je n’accrochais pas autant qu’aux autres. J’ai réfléchi à la raison, car l’écriture est toujours aussi agréable à lire. Et je pense que c’est parce que c’est trop dans ma réalité : les difficultés de communication dans la plupart des couples et les disputes que ça peut engendrer. Du coup, ça vide beaucoup moins la tête…

Néanmoins, j’ai aimé lire les aventures et les déboires de la petite troupe. J’ai d’autant plus apprécié qu’ils sont en vacances à Labastide en Ardèche, et que si je ne connais ce village que de nom (et encore, je crois que j’y suis allée en 4ème, avant-hier quoi :-D), tout le reste je connais : Vallon Pont d’Arc, Aubenas… (où mes grand-parents habitaient, où mon père a grandi. bisous papa ce coup-ci!). Alors ça a rajouté du soleil dans ces histoires !

Cela dit, tous les couples ne se disputent pas, ni même en même temps mais on ressent quand même bien la tension décrite !

Une lecture en demi-teinte, donc ! Appréciée mais sans plus, mais je n’hésiterai pas à lire les suivants !

Et vous Laure Manel, vous avez découvert ? aimé ?

Bonne journée ! J’allais dire ce soir c’est le week-end, mais non…je suis bientôt en retard au boulot, mais en avance pour les vacances 😀

A vous la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.