« Le craquant de la nougatine » et « l’embarras du choix » de Laure Manel

« Le craquant de la nougatine » et « l’embarras du choix » de Laure Manel

Laure Manel c’est plutôt une valeur sure pour moi, j’ai aimé les 3ers que j’ai lu. Mais sur ces dernières lectures, l’un m’a moins plu, c’est « l’embarras du choix », alors je commence par lui (même si je l’ai lu en 2eme !).

Laure Manel

Résumé de « L’embarras du choix » :

« Vous êtes-vous déjà retrouvé confronté à des choix qui peuvent déterminer votre vie ? Une demande en mariage, par exemple. Prenons Emma. La pétillante Emma est devant l’autel, sur le point de dire « oui ». À cet instant fatidique où toute l’assemblée est suspendue à ses lèvres. Mais il suffit d’un microscopique contretemps pour que l’hésitation s’engouffre dans l’esprit de la future mariée et la projette soudain dans une vie parallèle, entre oui et non. Ce film intérieur dont elle est l’héroïne lui apportera-t-il la réponse à la question que le prêtre vient de poser ? »

Bon, l’idée était sympa, l’écriture agréable mais je n’ai pas particulièrement accroché. Je dirai même qu’Emma m’a un peu agacé par moment. J’ai trouvé aussi que les 3 options se ressemblaient un peu trop (ou du moins avaient trop de points communs).

Ca m’a déçu après « Le craquant de la nougatine » que j’ai vraiment aimé (belle transition, non? 😉 ).

Résumé « Le craquant de la nougatine » :

« Voilà, je me présente : Romain Piveteau, 42 ans, Niçois d’origine qui-a-gardé-des-O-un-peu-ouverts, restaurateur sympa, père solo qui-fait-ce-qu’il-peut, ex drôle. Ça tient en peu de mots. Il n’y a pas de quoi charmer une comédienne aux allures de déesse romaine.
Quand j’y pense… Alba, déesse romaine… ça aurait pu être un signe pour un Romain comme moi… Il paraît que les couples se fondent toujours sur une espèce de légende originelle…  »

Dans un bus, Romain rencontre Alba. Transporté par le charme éclatant de cette inconnue, il ne résiste pas à l’irrépressible envie de la revoir. Mais osera-t-il faire le premier pas ? Et surtout : a-t-il seulement droit à cette histoire ? »

Ici on alterne entre 2 narrateurs, Romain et Alba. Ca rend le livre vivant. Les 2 personnages principaux sont touchants dans leur fragilité, surtout Romain dans sa séduction. J’ai vraiment aimé lire ce roman à l’écriture agréable. J’ai eu du mal à le lacher, c’est bon signe 😉

On ne sait pas où on va, on s’interroge mais on ne devine pas la fin.

Voilà, ma préférence va nettement au « Craquant de la nougatine » mais je lirai les autres pas encore lu.

En revanche, je dois dire que je suis un peu agacée (à nouveau, décidement 😉 ) par les auteurs qui sortent un livre tous les ans à la même époque (Laure Manel en sort 2 par an même :-o). Je veux dire, pour moi écrire c’est une question d’inspiration, pas de contrat, c’est pas un métier comme les autres quoi ! Comme chanteurs finalement 😉 Après je ne sais pas si c’est le cas de cette auteure ou si effectivement elle a beaucoup d’inspiration naturelle, c’est juste une réflexion générale sur la société de consommation qui touche aussi le domaine de l’édition. Je lis pourtant en moyenne un livre par semaine mais je n’arrive même pas à suivre le rythme de mes auteurs favoris…

Allez j’arrête là, la chaleur du jour, même si je suis restée au frais, a du m’échauffer l’esprit ! Je vous souhaite une bonne soirée ou journée. A très vite !

Laisser un commentaire