« Je ne cours plus qu’après mes rêves » de Bruno Combes

Finalement, je trouve que c’est une bonne idée de finir l’année sur une note positive, en vous parlant de ce livre : « je ne cours plus qu’après mes rêves »de Bruno Combes. Rien que le titre est un appel à prendre soin de soi, et à modifier sa vie si besoin.

C’est un livre que j’ai acheté, une fois n’est pas coutume ;-), avec un bon d’achat offert en l’échange des masques fabriqués pour un petit supermarché du coin. J’ai mis quelques mois à le lire mais je ne regrette pas : c’est une lecture agréable !

L’histoire :

« Je m’appelle Louane, j’ai dix-huit ans. Ma vie est facile, enfin, je l’ai cru ; je ne me suis jamais vraiment posé la question. Jusqu’au jour où…

Je m’appelle Laurene, j’ai trente-neuf ans. J’ai cherché le bonheur et, en même temps, je l’ai fui dès qu’il s’approchait. Jusqu’au jour où…

Je m’appelle Louise, j’ai soixante-dix-sept ans. Mon existence m’a comblée et a été d’une parfaite tranquillité. Jusqu’au jour où…

Nous ne nous connaissions pas. Rien ne laissait prévoir l’aventure que nous allions partager. Nos vies allaient en être bouleversées.

Trois femmes, trois solitudes,
mais un point commun :
elles ne veulent plus renoncer à leurs rêves. »

Comme je disais en introduction, c’est une lecture agréable mais pas un coup de coeur. On devine assez vite les différentes étapes, et je trouve que ça gâche un peu le plaisir car il n’y a pas de surprise.

Cependant, les personnages sont pour la plupart attachant dès le départ, pour les autres on comprend plus tard pourquoi ils sont moins sympas. Tout le monde n’est pas gentil comme chez les Bisounours, mais toute agressivité a ses raisons (comme le coeur en somme !).

Louane, Laurene et Louise sont 3 femmes à différents stades de la vie, que tout différencie et pourtant, elles se posent des questions existentielles, et elles veulent changer les choses.. Encore une fois, on est dans la prise de conscience des désirs profonds et des changements à engendrer pour satisfaire ses envies.

Je dois dire qu’après « A la lumière du petit matin » d’Agnès Martin-Lugand, j’avais envie de changer de style (un peu marre des remises en question !), mais ayant attrapé un livre au hasard dans ma table de nuit, c’est celui-ci qui s’est présenté. Comme ça faisait quelques temps que j’avais envie de lire, je m’y suis lancée quand même et je ne regrette pas.

Vous avez un rêve pour 2021 ou après ? Pour moi c’est toujours le voyage au Canada (mais pas forcément pour 2021), et puis une autre idée qui me trotte dans la tête, dont je vous parlerai prochainement, si c’est réalisable !

Connaissez vous Bruno Combes ? Ce livre ?

Bonne fin d’année pour de bon cette fois ! Je vais finir l’année en rangeant un peu, en m’occupant du linge et en cousant. Et en mangeant une raclette ! Miam 🙂

Une réflexion sur “« Je ne cours plus qu’après mes rêves » de Bruno Combes

  1. Pingback: « Le temps est assassin  de Michel Bussi | «Mes petits loisirs

A vous la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.