« A la recherche d’Alice Love » de Liane Moriarty

J’avais beaucoup aimé « le secret du mari » de l’auteure alors je n’ai pas hésité à en prendre un autre à la bibliothèque. Avec le confinement, ma liste de livres que je souhaite lire c’est agrandie.. j’ai pris le temps de fouiller sur les sites de mes bibliothèques et de noter les auteurs qui m’inspirent. Jusque là c’était quand j’y pensais…alors c’était plus désordonné !

L’histoire :

« Il a suffi d’une chute de quelques secondes pour qu’Alice Love efface dix années de sa vie : lorsqu’elle se relève, avec une grosse bosse sur la tête, Alice est convaincue d’avoir vingt-neuf ans, d’être enceinte de son premier enfant, au comble du bonheur avec son mari, Nick, dont elle est folle amoureuse. Or, Alice a trente-neuf ans, trois enfants et s’apprête à divorcer. Que s’est-il passé ? Comment a-t-elle pu devenir cette femme autoritaire et obsédée par le sport (elle DÉTESTE ça !) ? Comment elle et Nick, son amour de toujours, en sont-ils arrivés là ? Pourquoi est-elle en froid avec sa sœur adorée ? En s’efforçant de reconstituer le puzzle de cette décennie oubliée, Alice découvrira si son amnésie est une malédiction ou une bénédiction… »

J’ai tout de suite été plongée dans la lecture, que j’ai directement enchainé avec le livre précédent car je n’avais pas encore sommeil 😉

J’ai beaucoup aimé la remise en question d’Alice, ses interrogations sur celle qu’elle pense être et est en réalité 10 ans plus tard. Nous changeons sans aucun doute tout au long de notre vie, au gré des évènements et des rencontres, mais sans s’en rendre compte. Finalement ça fait du bien de le lire, et de penser à notre propre évolution.

J’ai apprécié, façon de parler, à sa juste valeur les échanges entre elle et Nick, son mari, dont elle est en train de divorcer. J’ai vraiment eu la sensation de les entendre, de ressentir le ton exact utilisé…(j’ai divorcé aussi, et même si ça s’est globalement bien passé depuis la séparation, il y a eu quelques fois où nous avons eu ce type d’échanges). A vrai dire, ça m’a même « choqué » tellement ça sonnait réel !

La lecture est agréable. Le récit est coupé quelques fois des lettres d’Elisabeth, sa soeur, à son psy ou des articles de blog de leur grand-mère ! (qui donnent du coup un autre point de vue sur les évènements ou des explications sur le passé).

Vous connaissez Liane Moriarty ? Pour ma part c’est sur que je vais continuer à explorer ses romans !

Bon week-end/vacances – chez moi c’est gris, tant pis !

A vous la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.