« Parce que je t’aime » de Guillaume Musso

C’est un livre qui m’a beaucoup inspiré…je me suis aperçue que je l’avais 2 fois : une fois dans ma table de nuit et une fois dans les étagères ! J’ai d’ailleurs redécouvert un certain nombre de livres en attente de lecture (une dizaine), rangé justement dans les étagères. Comme je ne garde pas mes livres, je pensais que ceux qui étaient là, étaient à mon chéri, mais non pas tous. Du coup, avec cette lecture, je peux enlever 2 livres : bonne opération ! 😉

L’histoire :

« Layla, une petite fille de cinq ans, disparaît dans un centre commercial de Los Angeles. Ses parents, brisés, finissent par se séparer. Cinq ans plus tard, elle est retrouvée à l’endroit exact où on avait perdu sa trace. Elle est vivante, mais reste plongée dans un étrange mutisme. À la joie des retrouvailles, succèdent alors les interrogations. Où était Layla pendant cette période? Avec qui ? Et surtout pourquoi est-elle revenue ? »

C’est surement cette petite similitude avec ma vie (petite fille de 5 ans, qui en a 6 maintenant 😉 ) qui m’a fait avoir ce livre en double, mais bien sur sans l’enlèvement !

L’écriture est est relativement facile à lire, à part les flasbacks qui m’ont perturbé (ne cherchez pas, il m’en faut peu !). Je l’ai donc lu plutôt vite, mais sans véritablement d’entrain.

L’histoire est assez étrange et les personnages ont tous de gros traumatismes. C’est vrai que c’est quelque chose que j’ai constaté chez Agnès Ledig, que tous ses personnages ou presque étaient blessés par la vie, mais ici cela ne m’a pas donné du tout la même impression, y avait du trop avec beaucoup de psychologie par dessus (puisque 2 des 3 adultes de base sont psychologues).

J’avais déjà écouté « l’appel de l’ange » de Guillaume Musso et plus apprécié, peut être parce que c’était en audio? Cela dit, ce n’était pas déplaisant et il est fort possible que je lise un autre Musso, si je tombe dessus. Je n’irai pas le chercher comme Agnès Ledig, dont j’attends impatiemment de lire le nouveau roman !

Et pour vous, Guillaume Musso, c’est super ou bof ?

Bonne journée !

5 réflexions sur “« Parce que je t’aime » de Guillaume Musso

A vous la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.