« No et moi » de Delphine de Vigan

Celui-ci je l’ai récupéré dans une boîte à livres, je ne sais plus quand, mais j’étais avec Moyenne, j’en suis sûre car elle l’avait repéré aussi. Et pour cause, cela parle d’une ado de 13-14 ans avec un QI élevé, ce qui est son cas (âge et QI).

Le résumé :

« Elle avait l’air si jeune. En même temps il m’avait semble qu’elle connaissait vraiment la vie, ou plutôt qu’elle connaissait de la vie quelque chose qui faisait peur.
Adolescente surdouée, Lou Bertignac rêve d’amour, observe les gens, collectionne les mots, multiple les expériences domestiques et les théories fantaisistes.
Jusqu’au jour ou elle rencontre No, une jeune fille a peine plus âgée qu’elle. No, ses vêtements sales, son visage fatigue, No dont la solitude et l’errance questionnent le monde. Pour la sauver, Lou se lance alors dans une expérience de grande envergure menée contre le destin.
Mais nul n’est à l’ abri. »

J’ai tout de suite aimé Lou, cette jeune fille, un peu différente et surtout attachante – qui me rappelle un peu la mienne par certains comportements.

J’ai aussi beaucoup aimé No, toute jeune Sans Domicile Fixe. On découvre avec elle la dure vie de la rue, non pas que je m’imaginais que ce fut une vie agréable, loin de là, mais on est vraiment plongé dans sa vie et ses difficultés.

Leurs échanges et leur amitié nous apprennent beaucoup sur la vie de l’une, ado « normale », et de l’autre, SDF.

On a plaisir à suivre leurs évolutions. On a envie de pleurer aussi parfois. Et puis on se sent démunis : comment peut on envoyer des hommes dans l’espace et laisser mourir des gens dans la rue ? Encore une fois, n’y aurait-il pas de changements à faire dans les gouvernements ? Tout pourrait être simple (ou presque) si l’argent était utilisé à bon escient, utilement et sans abus… (Utopie me revoilà !).

Le livre est maintenant chez Moyenne. Je n’étais pas sûre que ça soit adapté à son âge, mais la fille d’une amie l’a étudié en 5eme, donc pas de problème ! (Pas évident en fait de savoir quel livre peuvent être lus quand… Mais c’est vrai qu’à son âge, presque tout est accessible. Et de toutes façons ce n’est la plupart du temps pas moi qui lui donne des livres à lire 😉 ).

Un film a été tiré de cette histoire, il est bien possible que je l’ai vu. Et vous ? Lu le livre, vu le film ?

Bonne journée !

  1. Ni vu, ni lu…Quant à l’âge auquel on peut lire un livre, je dirais simplement, quand l’envie est là, c’est le plus important. Je me posais justement cette question avec « au petit bonheur la chance » de A. Valognes. Tu connais? Jean le petit héros est un petit garçon de 6 ans très attachant, qui pourrait faire rire mon Iban, 11.5 ans mais l’histoire pourrait-elle lui plaire??? Je ne sais pas…Je vais tenter…Je te redirais!
    Bises, bon we, gelé,
    Sophie

Laisser un commentaire

Aller en haut
%d blogueurs aiment cette page :