«Dolores Clairbone» de Stephen King

J’ai beaucoup hésité avant de prendre cet audio-livre. En effet, quand j’étais ado et grande ado, j’avais pour habitude de lire tous les livres d’un auteur quand il me plaisait…là comme ça, je ne me souviens que de Boris Vian et Stephen King (et d’autres dans le style, mais j’ai plus les noms..). Et je ne me souvenais plus si j’avais lu celui-ci. A vrai dire, vu qu’il est sorti en 93, y a de grandes chances que je l’ai lu car ma période Stephen King était peu après.

Et puis j’avoue que je ne suis plus trop «livres qui font peur». J’ai un souvenir en particulier de «ça» qui m’a bien fait flipper !!

dolores-claiborne-de-stephen-king-livre-audio-cd-mp3-et-telechargement

Mais bon, je me suis lancée et je n’ai pas regretté ! J’ai tout de suite accroché ! La voix d’Elodie Hubert est très agréable, bien qu’un peu jeune pour être une femme d’une soixantaine d’années. Ca m’a un peu perturbé au départ (oui il en faut peu!), mais je me suis habituée.

Ce roman est en fait le monologue de Dolores Clairbone, interrogée par 3 policiers (Andy, un ami d’enfance, Nancy qui enregistre et…. Je ne sais plus :-o). Elle raconte sa vie, comment et pourquoi elle a tué son mari, et pourquoi elle n’a pas tué Vera Donovan, pour laquelle elle a travaillé la majorité de sa vie et qui vient de mourir accidentellement. Cela se passe principalement sur l’Ile de Little Tall, dans le Maine (Stephen King vit à Bangor, dans le Maine, et la majorité de ses histoires s’y déroulent, de mémoire).

J’ai beaucoup aimé les rebondissements de l’histoire. On sait dès le départ qu’elle n’a pas tué Vera et elle nous explique, entre autre, qu’elle aurait pû (vouloir) le faire bien d’autres fois… On voit de la solidarité féminine entre « garces », comme elles (Vera et Dolorès) le disent.

Il y a des passages un peu dur : un peu flippant ou un peu « gerbant », et je vous avoue que parfois juste après le petit dej, c’était dur 😉 mais bon, c’était de chouettes moments et je suis ravie d’avoir retenté l’expérience avec Stephen King.

Passez une bonne soirée de lecture (ou journée ensoleillée)  !

 

2 réflexions sur “«Dolores Clairbone» de Stephen King

A vous la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.