« Tout ce qui est sur Terre doit périr / La dernière licorne » de Michel Bussi

Michel Bussi n’a plus de secret pour moi, enfin presque, mais j’ai lu et aimé pas mal de ses livres. Celui-ci, je l’avais bien vu mis en avant à la bibliothèque, mais j’avais déjà suffisamment à lire… C’était sans compter le passage, lors de ma permanence, d’un collègue de boulot et sa femme, qui m’ont fortement conseillé de le lire. Soit !

la dernière licorne, Michel Bussi

Résumé :

« Une masse sombre, inexpliquée, prise dans les glaces millénaires du Mont Ararat…
Un livre interdit, gardé sous clé dans l’enfer du Vatican…
Un animal de bois, énigmatique, portant au front une corne unique…
Les indices sont là, éparpillés. Un gigantesque puzzle à reconstituer pour remonter à l’origine de toutes les religions du monde. De Bordeaux à Hong-Kong, en passant par l’Arménie, Zak Ikabi n’a qu’une obsession : en réunir toutes les pièces. Et trouver enfin l’arche de Noé. Embarquée malgré elle dans sa quête, la glaciologue Cécile Serval, aussi érudite que volcanique, se voit bientôt confrontée à un véritable déluge de questions. Et de balles de kalachnikov… Car pour garder ce secret, certains sont prêts à tous les sacrifices… »

Vous aimez le suspens, le stress de savoir ce qu’il va se passer, les retournements de situation ? Et bien vous allez être servi ! Ce roman là, Michel Bussi l’avait publié sous un pseudonyme, n’étant pas dans son style habituel. Et effectivement, il est bien plus violent, et ce n’est pas un ou deux morts dans le livre mais plusieurs dizaines…

Cela dit le style d’écriture est bien le même et ça se lit très bien ! De toutes façons, il est tellement prenant qu’on ne peut faire autrement que de continuer et il est difficile de s’arrêter car la situation des personnages est souvent très critique.

J’ai apprécié la préface, puis le livre, qui nous explique que tout est vrai, pas l’histoire en elle-même bien sur, mais les points communs entre toutes les religions : l’arche de Noé par ex, que l’on retrouve partout sous différentes appellations et variantes. Alors légende ou vérité ? A chacun son idée..

Les personnages ont tous un sacré caractère, c’est assez explosif ! Mais ça m’a plu 😉

C’est un gros livre (768 pages) mais dans mon cas c’est très bien passé ! Si vous aimez le Michel Bussi habituel, je suis sure que vous aimerez celui-là aussi !

D’ailleurs pour vous, Michel Bussi c’est bof ou super ?

Bon dimanche !

2 réflexions sur “« Tout ce qui est sur Terre doit périr / La dernière licorne » de Michel Bussi

A vous la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.