« Le voisin » de Tatiana de Rosnay

Je n’ai toujours pas pris le temps de me faire photographier avec certains t-shirts donc c’est encore un article lecture !

J’ai tenté, entre Agatha Raisin et celui-ci de lire « ces messieurs de St Malo » de Bernard Simiot dont Agnès Martin-Lugand parle plusieurs fois dans « une évidence » mais après 10 jours et même pas 100 pages lues, avec en plus l’impression de connaître l’histoire, il a fallu que je m’y rende (à l’évidence.. ah ah ah je suis pleine d’humour ce matin) : ce livre n’est pas fait pour moi !

Alors après avoir hésité 2 soirs, j’ai fini par refermer ce livre et en prendre un autre. « Le voisin » était sur le haut de la pile : je l’avais acheté sur Vinted avec d’autres mais ça faisait quelques mois qu’il était chez ma belle-mère (je lui avais prêté quelques livres au moment du confinement de novembre – elle n’arrive pas à choisir les livres sur le site de la médiathèque) et je viens de le récupérer.

Bref, en prenant ce livre, j’espérais une lecture qui avance toute seule… et ce fût le cas !

Résumé :

« « Ce pourrait être vous… Ce pourrait être lui… »

Un mari souvent absent. Un métier qui ne l’épanouit guère. Un quotidien banal. Colombe Barou est une femme sans histoires. Une de ces femmes auxquelles il n’arrive jamais rien. Comment imaginer ce qui l’attend dans le charmant appartement où elle vient d’emménager…
À l’étage supérieur, un inconnu lui a déclaré la guerre. Seule l’épaisseur d’un plancher la sépare désormais de son pire ennemi… Quel prix est-elle prête à payer pour retrouver sommeil et sérénité ?

Grâce à un scénario implacable, Tatiana de Rosnay installe une tension psychologique extrême. Situant le danger à notre porte, elle réveille nos terreurs intimes. »

Ce n’est pas le premier livre de Tatiana de Rosnay que je lisais (le 4eme même) et je dois dire que je ne m’attendais pas à ça ! Non pas que je n’ai pas aimé, loin de là, mais la dernière partie de ce livre m’a stressé, autant qu’un policier (un vrai, pas un Agatha Raisin!). Du coup, je n’ai pas laissé trainé, il fallait que je sache la suite !

En même temps, j’aurais lu le résumé, j’aurais su !

Colombe devient folle par manque de sommeil. On la voit sombrer petit à petit. On a envie de lui donner des conseils… Et je l’ai tellement comprise ! Le manque de sommeil et la gestion de la fatigue ont toujours été des problèmes pour moi. D’autant plus maintenant que même une bonne nuit ne me permet pas forcément d’être au top de ma forme. Combien de fois j’ai pesté après des voisins ou des passants bruyants.. D’ailleurs ce livre m’a empêché de dormir avec le stress qu’il a engendré et le besoin de continuer 😉

Mais j’ai quand même apprécié cette lecture ! Et c’est sur que si je retombe sur un livra de Tatianay de Rosnay, je n’hésiterai pas à le lire. Vous connaissez ? Vous appréciez ?

Bon samedi !

6 réflexions sur “« Le voisin » de Tatiana de Rosnay

  1. Coucou mes nièces,
    Je l’ai lu il y a longtemps mais je me souviens d’avoir eu la trouille surtout quand on se trouve seule dans un appartement ….
    J’aime bien cette auteure , car romans bien documentés , toujours agréable d’apprendre notamment le livre sur les boulevards Haussmannien , Rose.
    Boomerang ainsi que le film sympa.
    Bon week-end et bisous

    J'aime

A vous la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.