« Une fois dans ma vie » de Gilles Legardinier

J’avais envie de lecture légère, après en avoir enchaîné plusieurs un peu trop noires. Du coup, j’ai choisi une valeur sure du genre (de ma table de nuit bien sur !). J’ai déjà lu : « j’ai encore menti  » et « demain j’arrête ». J’ai retrouvé le style attendu.

L’histoire :

« Trois femmes, trois âges, trois amies que les hasards de la vie et les épreuves ont rapprochées dans un lieu comme aucun autre.
Trois façons d’aimer, dont aucune ne semble conduire au bonheur.
Séparément, elles sont perdues. Ensemble, elles ont une chance.
Au milieu des hommes, cramponnées à leurs espoirs face aux coups du sort, avec tous les moyens et l’imagination débordante dont elles disposent, elles vont tenter le tout pour le tout.
Personne ne dit que ça ne fera pas de dégâts… »

Le résumé parle de 3 femmes, mais le roman est beaucoup centré sur Eugénie, la plus âgée des 3 et sa vision des choses, sa sagesse eût égard à son âge (;-) ), et sa démotivation globale avant que ça ne change. Pratiquement tout se passe au théâtre, le Jacila, point commun et de réunion entre tous les personnages, mais parfois sur scène, ou dans les loges, le toit, le grenier, le logement de fonction d’Eugénie et Victor.

Je cherchais un livre léger et facile à lire, c’est ce que j’ai trouvé, mais pas un livre que j’ai dévoré, juste agréable à lire. C’est déjà très bien ! Encore une fois, je me suis demandée si je ne l’avais pas déjà lu…et je dois dire, qu’il est possible que ça soit signe que l’histoire est « déjà vu »? Cela dit j’ai aimé suivre l’évolution des personnages et en particulier d’Eugénie, avec sa remise en question, de Juliette un peu fofolle et qui se calme, de Céline qui galère avec son fils et son ex-mari à baffer.. Oui que des femmes, je me suis retrouvée un peu dans chacune d’elles d’ailleurs. Les hommes sont plus « superficiels », réalité ou préjugé ? Mais tous (hommes et femmes) ont des failles au fonds d’eux, ça c’est la réalité 😉

Je lirai les autres romans de Gilles Legardinier qui me tomberont dans les mains. Et vous, vous connaissez, vous appréciez ?

Bon samedi à l’écoute des oiseaux ou du calme (même à la campagne, je trouve que c’est particulièrement calme, alors j’imagine qu’en ville ça doit être flagrant sans la circulation)

Une réflexion sur “« Une fois dans ma vie » de Gilles Legardinier

  1. Pingback: « Ouest  de François Vallejo | «Mes petits loisirs

A vous la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.