« La tresse » de Laëtitia Colombani

Une fois n’est pas coutume, j’ai lu un livre dont j’avais vu la pub, mais sans l’acheter pour autant : il était dans la boite à livres du boulot ! 😉

IMG_7447

Le résumé :

« Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.

Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.

Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.

Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.

Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité. »

Je n’ai pas lu le résumé avant de le lire, du coup je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Mais j’ai tout de suite aimé être plongée dans la vie de ces femmes. Je me suis d’ailleurs en partie reconnue un peu dans chacune d’entre elles.

L’écriture est agréable. Chaque chapitre parle de la vie d’une des trois femmes, à tour de rôle. On se demande au départ quel est le lien entre elles, mais on le comprend relativement vite. Et il est tout à fait logique.

Le livre est court (120 pages je crois), et on ne s’ennuie pas. Les histoires de vie de ses femmes sont prenantes. Je me suis rapidement attachée à chacune d’elle. Ce sont un peu des leçons de vie : rien n’est définitif, tout peut changer, mais il faut s’en donner les moyens.

En conclusion, j’ai bien aimé ce livre et je l’ai vite remis dans la boite à livres pour que d’autres puissent en profiter !

Vous l’avez lu ? Qu’en avez vous pensé ?

 

4 réflexions sur “« La tresse » de Laëtitia Colombani

  1. Flûte alors, ça fait deux fois qu’on me parle de ce livre que je croyais avoir lu mais ça ne devait pas être celui-là…Une histoire d’une famille qui part en irlande sur le thème des tresses d’ail…Impossible de remettre le titre dessus…
    Du coup, je ne connais pas ton livre..Peut-être un jour…
    En ce moment, je lis L’enfant cheval de Rupert Isaacson. Le combat d’un papa pour ouvrir son fils autiste à la vie à travers les chevaux et notamment lors d’un voyage en Mongolie. Passionnant!
    Pour le sirop de menthe, je t’ai mis le lien de la recette sur mon blog. Il semblerait qu’on puisse le conserver 1 à 2 mois.
    Merci pour ton petit mot!
    Bises
    Sophie

    J'aime

A vous la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.