« Du sexe féminin » de Karine Tuil

dav

Après la lecture laborieuse de « Les yeux bleus, cheveux noirs » de Marguerite Duras, j’ai attrapé un nouveau livre au hasard dans ma table de nuit. Il s’agit de « Du sexe féminin » de Karine Tuil, que j’ai récupéré à un troc de livres (je crois celui de cette année, fin avril…Sinon l’année dernière :-o).

Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre, même pas si ce roman avait un côté érotique ou pas. Même pas peur ;-). Finalement, le seul érotisme est le fait qu’Emma relit des oeuvres érotiques ! Ca parle donc de la relation entre une mère, juive, et sa fille et de la place de la femme dans la société. Et j’ai trouvé ça très bien !

Le résumé :

« A trente ans, Emma Blum, la narratrice, est déchirée entre ses désirs d’indépendance, sa liaison avec un homme marié et les aspirations de sa mère qui rêve d’un mariage et d’une vie plus conventionnels pour sa fille.

Quant à son frère, Paul, qui réside à New York, il a fui l’autorité maternelle pour se placer sous celle d’un psychanalyste. Une alerte cardiaque chez leur mère ramène Emma et Paul au domicile familial.

Dans ce huis-clos, les langues se délient, les masques tombent. Emma et Paul tentent de se libérer du joug maternel. En vain. Pressions et chantage viendront à bout de leur résistance.

Sur les thèmes de l’amour maternel, de la dépendance et de la difficulté d’aimer, Karine Tuil, trente ans, a écrit un roman tragi-comique, dominé par une ironie cinglante, un sens du burlesque et un ton désabusé qui ont fait le succès de Pour le pire et Interdit. »

J’ai aimé l’histoire, l’écriture fluide et agréable, les personnages qui m’ont paru assez réalistes de ce que je connais de mères juives (préjugés?). Emma et son frère Paul sont sympathiques, Nina la mère…et bien ça fait relativiser les petits défauts de sa propre mère (bisous maman 😉 ) et les siens (je ne suis pas parfaite non plus !!).

Par contre, il y a une chose que je n’ai pas du tout aimé : la fin !! Je suis restée sur ma faim (je suis pleine d’humour ce soir :-D) et je ne l’ai pas vraiment comprise (pas compris pourquoi ça finissait comme ça). Difficile d’en dire plus sans dévoiler, mais c’est dommage car j’avais une comparaison à faire. Ceux qui regardent la série Chérif feront peut être un parallèle.

En tout cas, malgré une conclusion pas convaincante, je vous recommande cette lecture.

Alors Karine Tuil, ça vous parle ? Vous avez aimé ?

 

3 réflexions sur “« Du sexe féminin » de Karine Tuil

  1. Pas lu, connais pas l’auteur et… pas trop tentée par ce que tu en décris, à vrai dire, surtout si la fin est… bof? surprenante? cela dit, je viens de terminer un tout autre genre de livre dont je ne sais dire s’il m’a vraiment plu sauf que je ne suis pas parvenue à le lâcher alors qu’il ne s’y passe, au final, pas grand chose « le mur invisible »… l’histoire d’une femme qui se retrouve seule dans la forêt, entourée d’un mur invisible derrière lequel tout est mort (oui, le pitch est… pas glop non plus 🤣). Des rencontres de lecture, des moments…

    J'aime

  2. Pingback: « Fuite(s)  d’Anna Tosca | «Mes petits loisirs

A vous la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.