Nouveau défi… tendre vers le Zéro déchet

Oui j’adore les défis, j’avoue…je viens de finir le défi que je m’étais lancée : faire nos tenues (des filles et moi) pour le baptême de Toute Petite ce we, mais sans stress. Du boulot, certes, mais j’ai réussi à tout caser sans ne faire que coudre. A la base, j’étais partie pour faire que la tenue de Toute Petite…finalement j’ai fait 9 pièces 😉 Photos dans quelques jours !

Bref, en parallèle de ce défi ponctuel, je me suis plus penchée sur le Zéro déchets. M’intéresser à mon impact environnemental n’est pas nouveau, mais après avoir vu le documentaire Demain, je me suis dit qu’il fallait que j’en fasse un peu plus…D’autant que mon chéri râle souvent parce que je ne m’occupe pas du jardin ou que je couds trop (mais quand on aime, on ne compte pas :-p ).

J’ai donc remis en question ma façon de vivre mon quotidien, et j’ai décidé de me (nous) donner les moyens de faire mieux.

J’ai profité de mon anniversaire pour me faire offrir 2 livres sur le sujet (car je n’ai trouvé personne pour me les prêter et ils ne sont pas dans « mes » bibliothèques.

  Je vous en parlerai plus précisément prochainement, car j’ai commencé les deux mais fini aucun (mais non je ne m’éparpille pas :-D), mais j’aime beaucoup les lire.

Le constat : suivant les sites, les informations diffèrent un peu mais un français jette entre 350 et 400 kg par an (beaucoup plus si on ajoute les déchets annexes, nécessaires  à fabriquer ce que nous consommons…une dizaine de tonnes).

Nous :

Composition de la famille : 3 enfants de 3 ans, 11 et 14 ans + 2 adultes.

Monsieur a pesé les poubelles ménagères pendant plusieurs semaines (Moyenne l’avait fait aussi dans le cadre scolaire l’année dernière). Verdict : nous jetons 1 kg d’ordures ménagères par semaine, soit 50-55 kg/par an. En comparaison aux 350 kg par an par habitant, nous sommes loin..mais :

  • nous avons 2 composteurs dans le jardin (un pour l’été, au fonds du jardin, un pour l’été plus proche de la maison, qu’on peut atteindre sans se mouiller les pieds).

IMG_2922-001

  • nous recyclons tout ce qui est recyclable : papiers/Cartons/emballages/verre bien sûr, mais tout ce qui est encore utilisable est revendu, donné ou en dernier recours va dans les bennes pour les habits ou à la déchetterie éventuellement.

De ce côté là, je pense que nous sommes bien.

Reste que le meilleur déchet est celui qui n’est pas produit. La solution réside donc dans la consommation et les achats en particulier.

Je n’ai jamais cherché à avoir le dernier modèle de tel truc ou tel truc, par contre j’ai acheté des trucs inutiles ou dont je ne me ser(vai)s pas. J’avoue 😉 Maintenant je réfléchis plus à mes achats.

IMG_2921

Déjà, vous avez dû remarquer, j’utilise au maximum les tissus que j’ai déjà..et je suis même déjà allée plusieurs fois dans des magasins de tissus, temple de la tentation pour moi 🙂 surtout avec des réductions, sans craquer pour un tissu, certes très joli, mais dont je n’avais pas besoin pour l’instant. Et j’avoue que j’en suis fière !! (il faut bien que je me lance des fleurs, sinon qui le fera ?).

Pour rester dans le thème, cela fait pas mal de temps que je n’ai pas acheté de vêtements pour moi (à part les sous-vêtements et chaussettes quand même), pour les filles : c’est beaucoup de la récupération ou achat en braderie. Moyenne voulait absolument aller faire les courses de Printemps…elle a fait son choix sur des vide-greniers 😉 Cela a certes un avantage financier (mais à la rigueur, je m’en « fous ») mais surtout ça permet d’utiliser des habits déjà produits et donc qui n’ont plus aucun impact sur la planète puisqu’ils ont déjà été portés.

Pour le neuf, c’est moi qui coud 😉 pas autant que je le voudrai mais bon, c’est déjà pas mal. Elles sont toutes quelques pièces faites avec amour par maman 😉

Enfin, cela dit, Toute Petite a un traitement de faveur, car son papa gaga aime bien lui acheter des habits neufs..qui viennent compléter ceux récupérés des grandes soeurs et des cousines.

J’ai aussi fait du tri dans mes placards..et j’encourage les filles à en faire autant. Rien ne sert de garder des choses qu’elles n’aiment pas et ne mettront pas.  Cf « la magie du rangement » de Marie Kondo

IMG_2920

Niveau gros électroménager, on a remplacé les vieux (qui ont été revendus) par des plus efficaces énergiquement, et en particulier, nous avions deux lave-linges (vive les familles recomposées et les choses en double) relativement vieux, maintenant nous en avons un 8 kg A +++ (qui pèse le linge aussi). Je fais donc moins de lessive (par contre je mets plus de temps à les étendre :-p ) aussi. Le lave-vaisselle est plus efficace et programmable.

Dans le domaine, je faisais ma lessive en poudre d’après la recette d’ Herbiotiful, jusqu’à une erreur de commande (j’avais acheté de la lessive pour une association en faisant mes courses en ligne, mais la lessive s’est retrouvée chez moi 😦 donc je m’en sers). J’y reviendrai après mais je vais essayer la lessive liquide.

Je voudrai aussi essayer de faire le produit pour le lave-vaisselle..mais Monsieur a racheté deux grosses boîtes de pastilles. Grrr (il n’est pas encore convaincu par ma démarche, même s’il y a beaucoup de choses qu’il fait dans ce sens).

Pourquoi faire ses produits soit même ? Simplement parce que ça coûte beaucoup moins cher pour au moins le même résultat et qu’il y a beaucoup moins d’emballages. Et ça ne prend pas beaucoup de temps.

Niveau repas, nous faisons beaucoup maison (enfin nous, j’avoue, c’est Monsieur qui s’y colle le plus souvent..) et il y a très peu d’industriels dans la confection des repas. A part les pâtes à pizza/tartes, bouchées à la reine…mais ça n’est pas le cas pour le petit dej et les goûters.

Conclusion :

Désolée c’était un peu long, mais j’avais envie de faire un point sur là où nous en sommes aujourd’hui, pour avoir une point de repère quand je ferai un bilan ! Bravo si vous avez tout lu 😉

Alors voilà les défis que je me lance, sans aucune pression autre que ma volonté de mieux faire. Cela sera fait quand cela sera fait..et même si cela me fait « mal » d’acheter des paquets de gâteaux sur-emballés, je vais faire de mon mieux et ça sera déjà beaucoup.

  • faire les goûter maison.
  • faire les pâtes à tarte/pizza maison.
  • continuer à changer notre façon d’acheter (trop de supermarché encore) et privilégier le vrac (trouver où..).
  • changer notre façon de manger (moins de viande..), donc il faut que je me colle plus aux fourneaux (en général je m’occupe du lavage de Toute Petite pendant que Monsieur prépare le repas).
  • remplacer les produits lavage (shampoing, gel douche..)
  • remplacer les produits de ménage par des produits fait maison et/ou au minimum biologique…ce qui veut dire faire le ménage avec les produits (je suis plus en charge de l’aspirateur et du linge..).
  • un peu de couture (ben oui, vous pensiez que j’allais arrêter ?? 😉 ) : des essuies-tout en tissu, des sacs à pain (pour remplacer le papier), des sacs à légumes (pour remplacer les sacs plastiques)..(il faudra ensuite convaincre mon chéri de les utiliser, car c’est lui qui fait les courses !), des mouchoirs en tissu puis pour plus tard, mais ça commence à faire son chemin, des serviettes hygiéniques lavables pour les filles (pour moi c’est la cup) et des « lingettes » tissu pour le papier toilette…
  • plus participer au potager (j’ai déjà commencé pour cette année !).

IMG_2923

Voilà pour aujourd’hui ! Je n’ai plus qu’à mettre la main à la pâte !

Et vous, vous en êtes où dans la démarche « zéro déchet » : ça vous touche ou vous vous en foutez ?

6 réflexions sur “Nouveau défi… tendre vers le Zéro déchet

  1. C’est chouette de voir que nous sommes nombreux à être motivés par ce film (et d’autres choses sans doute aussi), de mon côté, ça m’a fait passé à l’acte côté sacs à vrac cousus (si faciles à faire), avec des soirées entre amis pour être plusieurs à s’en fabriquer, et petit à petit, consommer local et bio, au max… Je viens de passer au déo bio, en effet bien peu coûteux et super efficace. Pour les produits ménagers, je peux mieux faire (tout est bio, mais pas fait maison)… Petit à petit l’histoire du colibri, être en marche, c’est bien…

    J'aime

  2. bonsoir, je n’ai malheureusement pas vu ce documentaire…en revanche je peux vous conseiller fortement le livre de Béa Johnson: « zéro déchets ». Comme vous je fais déjà beaucoup: compost, cuisine « maison » de saison et locale de préférence, recyclage, bourse aux vêtements/jouets…,médiathèque, ludothèque…mais bien sûre on peut encore et toujours mieux faire; la preuve je n’ai toujours pas confectionné de petits sacs pour mes achats en vrac!!!

    J'aime

  3. Quels beaux défis! Chez nous on réduit, on réduit mais ce n’est vraiment pas zéro encore! Il me reste les couches, incapable d’utiliser les lavables, j’ai essayer à deux reprises et à deux reprises j’ai laissé tomber. Mais bon, on choisi nos batailles et sur plein d’autres fronts on s’améliore. Super le documentaire, j’ai beaucoup aimé, inspirant.

    J'aime

    • pareil, j’avais des couches écologiques mais pas lavable 😉 et puis j’y ai vaguement pensé qu’à la 3eme.. 😉
      effectivement, chacun son combat, tant qu’on avance, c’est l’essentiel ! brav à toi aussi.

      J'aime

A vous la parole !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s