Chauffe-épaule

L’année dernière, Moyenne avait souhaité apprendre à tricoter. Je lui avais acheté de la grosse laine pour que ça monte vite. Autant le premier jet n’était pas top (autant que le mien :-D), autant la suite était beaucoup mieux, mais finalement elle a laissé tomber. Alors pour ne pas perdre la laine, je lui ai proposé de lui tricoter moi même le poncho. Et puis avec le knittich (tournoi de tricot, où il faut tricoter le plus de mètres possibles, je me suis dit que c’était une bonne idée 😉 ).

Si elle souhaite à nouveau apprendre, nous choisirons plutôt un projet avec des aiguilles plus petites car finalement ça monte vite en 8 mais c’est pas forcément plus facile à tenir !

J’ai finalement changé de patron entre elle et moi, car j’avais une idée bien précise..je voulais un chauffe-épaule comme j’avais quand j’étais petite.

J’ai fini par trouver le patron https://www.bergeredefrance.fr/chauffe-epaules-1.html , avec justement la laine que j’avais (Bergère de France Galaxy 100). Sauf que je l’ai fait en rond, plutôt qu’à plat avec couture, et que je suis restée tout le long en aiguilles 8 !

J’aurais du mettre moins de mailles pour l’encolure, mais la largeur aux épaules est bonne. Moyenne ne veut pas que je modifie l’encolure pour l’instant.

Le patron est très facile à suivre. Et il me reste de la laine… Petite en voulait un aussi, je pensais utiliser une autre laine pour elle mais…elle n’a pas l’air de cet avis! Donc à voir quand j’attaquerai le sien.

Bonne lecture / télé au chaud 😉 et surtout bon dimanche cocooning ou actif !

Déstockage # 24 : jean’s recyclé et petit haut

Au début du confinement, j’avais imaginé une tenue pour Petite, à base d’un jean’s troué. Elle aime bien garder ses pantalons troués pour faire des pantalons « travaux » comme papa, mais j’en transforme quelques uns, parce qu’elle s’habille (en général !) plus en normal qu’en « travaux ».

Ce coup-ci, j’ai décidé de transformer le pantalon en jupe et j’avais envie d’un haut assorti. Pas de patron pour la jupe, où après avoir coupé les jambes, j’ai rajouté un rectangle de tissu (que je pensais plus large et qui devait plus froncer..). Du coup, j’ai fait une fente à l’arrière pour que ça ne la gêne pas pour courir. J’ai rajouté des « froufrous ». En réalité, elle met très peu de jupe..donc je ne sais pas si ça servira beaucoup !

Pour le haut, j’imaginais d’après la photo qu’il serait assez prêt du corps. Il n’en est rien ! Il s’agit de la tunique Marcel du livre « Tuniques pour petits et grands » de la série des Carnets de couture. C’est un livre que j’ai depuis quelques années et sur lequel j’admire les tuniques sans n’en avoir jamais cousu aucune… Je l’ai faite en 4 ans (d’après le tableau des mensurations) et c’est très bien, bien que ça soit plus évasé que ce que je pensais. Je n’ai pas mis le bouton dans le dos…histoire de me simplifier la vie 😮

J’imaginais donc un ensemble jupe / haut, mais finalement le haut va beaucoup mieux avec un short simple (lui aussi un pantalon recyclé..).

En tout cas, cela fait 2 pièces supplémentaires dans la garde de robe de Petite et un coupon de moins dans mon stock ! Et c’est bien ça l’essentiel !

Passez un bon week-end ! Et je retourne à mon déstockage…parce qu’il y en a encore un paquet !

Couvre-livre illustré

Bon je m’auto-flagelle, il s’agit d’un cadeau de Noël…. pour mon chéri. C’est un couvre-livre pour un atlas routier (qu’il a bien eu à Noël!) – mais il n’en a pas eu utilité, jusqu’à cette semaine !

Monsieur fait partie des gens qui refusent la technologie « inutile » et donc les GPS (il n’a pas non plus de smartphone..), il prépare donc les trajets sur l’Atlas à l’ancienne et note sur un papier. J’ai donc choisi de faire de grands rabats, pour qu’il puisse glisser les papiers sous ceux-ci.

Le couvre-livre est doublé, pour cacher les coutures, et j’ai thermocollé l’extérieur pour rigidifier. J’ai d’ailleurs loupé les marges pour les rabats…j’ai du coup cousu sur l’envers au plus près des bords et ça passe, ouf !

Pour marquer les pages, j’ai ajouté des rubans sympas, trouvés par hasard dans une mercerie de ma ville (j’y étais allée pour un ruban simple). Le tissu est sorti de mon stock, je ne sais plus quand ni comment il y était rentré !

J’ai fait en fait le couvre-livre mi-mars, mais après il a fallu choisir la déco et la réaliser. Je lui ai donc proposé plusieurs choix : une phrase sur le voyage ou prendre des titres de chansons en lien avec le voyage de n’importe quel chanteur ou la même chose que des chansons de Bruce Springsteen. C’est cette dernière option qu’il a choisi. Je vous en ai déjà parlé, il est fan de Bruce Springsteen. Il se trouve qu’il a écrit énormément de titres en rapport avec des lieux ou des trajets. Monsieur a choisi les titres, après les avoir écouté, pour ceux qu’ils ne connaissaient pas.. Il y a quelques jours, j’ai décidé de m’y mettre. Préparer le flex a été relativement rapide, en revanche, j’ai bien galéré pour coller pour certains titres (en particulier ceux qui étaient à cheval sur le verso du rabat).

Voilà maintenant on peut partir en vacances (ou presque !) et son Atlas bien protégé (le précédent était à spirale et s’est rapidement abîmé – avec mon aide visiblement …).

Et vous GPS ? GPS sur smartphone ? Carte routière ? Allez on positive, un jour ou l’autre on pourra s’en servir ! Bon dimanche !

Les hottes de Noël

Déjà l’année dernière, lorsque the Amazing Iron Woman avait parlé de ses hottes de Noël, j’avais aimé l’idée mais avec Petite, qui croit encore au père Noël, ça me paraissait compliqué ! Et puis finalement, je me suis lancée à quelques jours du départ…. j’avais 6 hottes à faire en toute discrétion.

Pour éviter que Petite ne reconnaisse les tissus, j’ai choisi de l’uni : en l’occurrence, un grand drap crème un peu épais, dans lequel j’ai joué à Tétris pour tout caser. J’avais pris un grand calendrier pour faire le gabarit. Elles font à peu près 40 * 60 cm.

Quelques unes des hottes dans la marée de cadeaux ! (on était 22!)

J’avais l’intention de faire broder les initiales à ma machine pendant que je faisais autre chose, mais ça a été bien plus compliqué…il fallait que je tienne le fil, pour que la broderie soit correcte sinon ça tirait trop – Il faut que je l’emmène en révision, et ça ne m’enchante pas du tout car ça peut durer un moment. Du coup, je n’ai pas fait comme prévu et ça fait moins beau que je pensais 😦

Pour les 2 petites, c’est quand même la machine qui a brodé…et j’ai fait quelques retouches avec des feutres Posca, histoire que ça ne se voit pas que ça avait merdé – car Petite est au courant que ça ne marche pas très bien !

Pour les ados, je pensais laisser la machine faire l’appliqué, mais j’ai du le faire à la main, donc moins beau…

J’ai fait un ourlet en haut (les côtés ont été cousus à la surjeteuse) et le bas c’est le tissu plié en 2, donc pas de couture ! Et pour les liens, j’ai fait avec ce que j’avais : des biais ! Et je les ai assortis aux lettres. Mais comme cette année, je n’ai pas joué au Père Noël et que je suis allée me coucher avec Petite (première fois depuis 30 ans!!), je n’ai pas pris les photos des hottes remplies et debout, et impossible de le faire discrètement le 25 au matin, à part celle de Petite..

Tous les cadeaux ne sont pas rentrés dedans, mais un certain nombre était déjà emballés avant que je me décide, mais c’est toutjours ça de papier non-utilisé, et puis les autres ont pas mal jouer le jeu pour de l’emballage recyclé/recyclable. Mais j’avoue que je n’ai pas acheté autant d’occasion que j’aurais pu.. j’ai eu du mal à me mettre dans les préparatifs et m’y suis prise un peu au dernier moment ! Tant pis 😉 Maintenant les 6 filles (où chez nous, pas de garçon !) ont un sac à linge sale ou autre et j’ai un grand drap de moins dans mon stock de tissus (et des bouts de biais en moins, car certains attendaient depuis longtemps…).

Bon dimanche à vous, ici on continue la tournée des Père-Noël…