«Les enfants des Justes» de Jacques Signol

Après avoir écouté le Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates, je suis restée dans le même thème et c’est «Les enfants des Justes» de Jacques Signol qui a retenu mon attention et s’est retrouvé dans ma voiture.

9782356415059-t

On est au début de la 2ème Guerre Mondiale, juste au sud de la Zone de démarcation, près de Périgueux, en zone libre donc.

La majorité du récit se passe aux Labories la ferme de Victoria et Virgile, ferme qui est proche la rivière qui fait la démarcation.

Leur médecin, le docteur Dujarric, va leur demander de l’aide pour faire passer des réfugiés…

J’ai un peu moins aimé ce livre, mais juste un peu : j’ai eu un peu de mal avec le personnage de Victoria, un peu bourrue et maladroite dans ces réactions. Mais il est possible que ça soit la façon de lire de Philippe Allard qui ait accentué ses cotés. Finalement, écouter un livre ça donne des images différentes de lire un livre.

Mais ça fait du bien de vivre de l’intérieur la vie de ceux qui ont aidé les juifs et les autres personnes en danger, simplement, sans se poser de question.

Et je ne regrette pas du tout d’avoir choisi ce livre…même si je suis peu inspirée pour en parler ! L’avez-vous lu ?

Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates – Mary Ann Shaffer Annie Barrows

Maintenant que je suis lancée, je continue! D’autant que j’ai 30 minutes à tuer pendant la séance de psychomotricité de Moyenne…autant utiliser ce temps pour quelque chose qui me tient à coeur mais pour laquelle j’ai du mal à dégager un créneau!

Après l’Alchimiste, mon regard s’est arrêtée sur «le cercle littéraire des épluchures de patates» de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows. Parce que j’aime bien les îles anglo-normandes et Guernesey en particulier, et que j’ai trouvé le titre rigolo ! Oui il m’en faut peu 😛

rural_guernsey_opt

Photo http://www.visitguernsey.com/francais

Cela dit, dans la réalité, ce livre n’a rien de rigolo. Enfin, le cadre ne l’est pas : juste après la 2ème guerre mondiale, entre Londres complètement détruite et Guernesey qui a été coupée du monde, avec une occupation allemande qui ont créé des conditions de vie très compliquées, aussi bien pour les insulaires que pour les allemands d’ailleurs.

On y apprend comment la guerre a été vécue sur l’île, un peu à Londres aussi.

C’est un roman épistolaire (là je sors ma science, car honnêtement si je l’ai su un jour, j’avais oublié ce mot jusqu’à ce que Grande doive lire ce type de roman l’année dernière…). Epistolaire donc c’est un échange de lettres.

Ces lettres sont échangées principalement entre Juliette, écrivaine, Sidney son éditeur et ami d’enfance, Sophie, soeur de Sidney et amie d’enfance et des habitants de Guernesey.

Les lettres racontent aussi bien la vie actuelle (juste après la guerre) que la vie pendant la guerre. Ce va-et-vient entre passé et présent se fait très bien. C’est un livre vraiment très agréable à écouter, d’autant que je trouve que les voix collent très bien aux personnages. Mais je suis sûre que c’est tout aussi plaisant à lire ! Certaines lettres sont longues, d’autres sont des télégrammes.

Il y a plusieurs histoires d’amour en parallèle (mais pas que amour de couple, de l’amitié, et un peu de mésentente quand même!).

le-cercle-litteraire-des-amateurs-d-epluchures-de-patates

J’ai beaucoup aimé ! Et vous, vous vous connaissiez ? Si non, je vous le recommande !

 

L’alchimiste de Paulo Coelho

Depuis que je vous ai parlé des livres audio que j’écoute maintenant dans la voiture, je suis devenue une vraie droguée….et j’ai été bien embêtée cet été quand mon chéri n’a pas voulu écouter pendant les longs voyages 😦 et j’ai très peu pris la voiture sans lui, donc j’ai attendu avant d’avoir la fin de mon histoire !!

Maintenant j’enchaîne les livres et … mes filles en profitent. Surtout les grandes, et en plus, bonus, Moyenne arrête de parler pour écouter 😀 (ceux qui ont passé 24h avec un enfant qui parle en permanence me comprendront !) .En général, je n’écoute pas avec Toute Petite cela dit, elle a plus de mal à se taire 😉

Bref, j’en reviens à l’Alchimiste. Je me revois encore, 20 ans auparavant, ma petite soeur dans l’entrée de sa chambre, à l’opposée de la mienne, qui me disait qu’elle avait  lu l’Alchimiste et avait beaucoup aimé. Mais je n’étais jamais tombée dessus…et puis je ne connaissais pas l’histoire et j’avoue que le titre ne m’inspirait pas (j’avais peur que ça soit compliqué!). Et pourtant !!

l-alchimiste

Comme je vous disais, je suis droguée maintenant et je me suis retrouvée sans livre, sans pouvoir aller à la bibliothèque pendant quelques jours. Dur ! Comme j’alterne entre 2 bibliothèque, j’ai changé de technique : je prends un livre audio dans chacune, en alternance (logique, non? :-D) plutôt que d’attendre d’avoir fini avant d’en prendre un nouveau. Lorsque j’ai pris cette décision, j’ai regardé les livres audio de la 2eme bibli et j’ai vu « l’alchimiste »…et je n’ai pas hésité ! Parce que j’en avais entendu parlé plusieurs fois et j’avais eu envie de le lire depuis le temps !

Dès que le livre précédent  a été fini, j’ai enchaîné. Et j’ai tout de suite accroché ! C’est l’histoire d’un berger andalous qui rêve deux fois d’un trésor au pied des pyramides et décide de suivre ce rêve. Au fur à mesure qu’il avance, il découvre la vie et la philosophie.

J’aime bien lire des livres de développement personnel et celui ci en est un, écrit bien avant que cela soit la mode ;-),  mais sauf qu’ici il y a toute une histoire autour et cela m’a beaucoup plu !

J’ai beaucoup aimé l’histoire, la philosophie de vie et je pense que c’est facile à lire en tout cas, ça a été très facile à écouter, d’autant que c’est Guillaume Canet qui lit « le berger », et c’est fort plaisant à écouter, tout comme les autres d’ailleurs !

Vous l’avez lu ? Vous avez aimé ??

A bientôt pour de nouvelles lectures…j’espère !

 

Le micro-crédit, vous connaissez ?

Je suis d’une nature altruiste, je donne sans compter (ou presque 😉 ), mais je n’hésite pas à donner de mon temps, de mon argent, du matériel… Et même mon chocolat à une de mes filles (c’est peut être bien le plus gros sacrifice ça 😀 ).

Bref, il y a quelques années (premier prêt en 2013), j’ai découvert je ne sais plus comment, un site de micro-crédit : babyloan.org et j’ai osé me lancer.

Créé en 2008, Babyloan est aujourd’hui le 1er site européen de prêt solidaire. Il permet aux internautes de prêter aux micro-entrepreneurs de leur choix dans une quinzaine de pays, et les aider ainsi à développer leur propre activité de subsistance.

Le principe est simple : il y a des projets à financer et chacun participe suivant son désir à financer ces projets. Ce sont des petits projets.

Par exemple, Bénedicta au Bénin demandait 150€ pour acheter un nouvel appareil photo.

Ca reste des prêts (on signe un contrat, la personne qui reçoit l’argent s’engage aussi), donc j’ai choisi de toujours donner entre 10 et 20€, pour limiter les risques. Cependant,  j’ai soutenu 23 projets jusqu’à aujourd’hui et 11 ont été remboursés intégralement, les 12 autres sont en cours de remboursement (sans qu’il n’y ait eu de retard).

Attention, ce sont des prêts pour aider, pas pour gagner de l’argent !! Il n’y a aucune contrepartie, si ce n’est le plaisir et la satisfaction d’aider les autres, d’aider des personnes qui ont envie de s’en sortir.

D’autre part, il y a une petite contribution ( (2 € jusqu’à 20 €, 3€ jusqu’à 40 €…) à payer à Babyloan, qui est intermédiaire entre les internautes et les organismes de micro-financement dans les différents pays. On peut aussi choisir l’abonnement annuel (10 % de l’argent qu’on a sur babyloan), qui est plus valable si on fait des prêts régulièrement (15€ pour moi à peine).

On peut actuellement prêter sur les continents suivants :

  • Europe
  • Asie
  • Monde arabe
  • Afrique Subsaharienne
  • Amérique latine

Les projets sont divers et variés, dans tous les secteurs ⇒ il y en a pour tous les goûts !

Ex: achat d’un stock de vêtement, remplacer une machine, développer son activité, acheter une vache…

Personnellement, je prête surtout :

  • en Amérique Latine, parce que mes nièces viennent de Colombie, alors ça me touche plus (malheureusement il n’y a pas de partenaires en Colombie)
  • surtout aux femmes, parce qu’en règle générale elles galèrent plus que les hommes, et puis solidarité féminine !
  • aux artisans, parce dès qu’il s’agit de couture…ça me parle lol

 

Mozilla Firefox 15092017 120610.bmp

Au départ, j’ai attendu que le premier prêt soit remboursé avant de re-prêter..et puis, petit à petit, j’ai augmenté mon capital de prêt, car il y avait beaucoup de personnes que j’avais envie de soutenir.

Aujourd’hui..

Mozilla Firefox 15092017 114611.bmp

J’ai investi 188€ en tout et dès que j’ai récupéré 20€ (en 1,5 mois – soit 2 nouveaux projets soutenus tous les 3 mois en gros), je les re-investis.

Il y a la possibilité de les retirer, mais comme je les ai déjà « dépensés », autant que ça resserve. Et moi j’adore ça, me dire que j’aide des personnes à améliorer leurs conditions de vie, parce que j’ai eu de la chance de naitre en France, dans ma famille et que je n’ai besoin de rien de plus que tout ce que j’ai déjà (non même pas de chocolat, j’essaie d’être raisonnable 😉 ). Autant que cet argent soit utile (et pas à la banque…mais c’est un autre sujet).

On peut donner à partir de 10€, autant dire que c’est possible pour presque tout le monde ! Vous connaissiez ? Vous avez envie de vous y mettre aussi ? N’hésitez pas à me demander d’être votre parrain (je dois vous inviter, ça permettra d’avoir de l’argent en plus à prêter).

Lire sans lire

J’adore lire, mais je ne prends pas le temps, et souvent quand je me couche, je n’ai plus le courage d’ouvrir un livre…ou je ne lis que quelques pages. C’est frustrant !

Un jour, j’ai entendu quelqu’un dire à la radio, qu’il profitait des embouteillages pour apprendre des langues..Je me suis dit que c’était une chouette idée, de rentabiliser ce temps comme ça.

Mais à l’époque, bien que je mettais 1h pour aller travailler, mon trajet en voiture ne durait que 10 minutes, et après train ou à pied..donc difficile de prononcer des mots dans ces conditions, sous peine de passer pour une folle ou de devoir répéter 50 fois la même chose (et donc passer pour une folle !) parce que la reconnaissance vocale ne s’est pas bien faite. Donc j’avais laissé tomber l’idée sans penser à des romans (ou ça ne m’avait pas inspiré?)

Mais depuis quelques mois, je fais des permanences à la bibliothèque du village d’à côté et à force de ranger des bd à côté des livres à écouter, j’ai fini par regarder les titres.

Au départ, je me suis dit, oui c’est sympa, mais c’est long d’écouter un livre (Grande en a écouté quelques fois) et quand ? En cousant, je risque de rater la moitié de l’histoire car trop concentrée ou la machine qui fait du bruit.

Et puis je me suis lancée..certes, mon trajet en voiture n’est toujours que de 10 minutes (et c’est tout !!) mais dernièrement, j’en avais marre d’écouter la radio, même en zappant difficile d’avoir un truc qui me plait. Vu que mon chéri n’arrive pas à laisser un cd dans la voiture (et que de mon côté j’oublie toujours d’en prendre un…), j’étais coincée ! C’était radio ou rien.

J’ai commencé par écouter un livre « philosophique ». Le genre de livre dont j’aime le contenu, mais dont j’ai souvent du mal à lire plus d’une page le soir..Petit traité de vie intérieure de Frédéric Lenoir.

41bkwn2bxk9l-_sx210_

Et du coup, ça passe tout seul ! Alors oui bien sur, je n’ai pas tout retenu, mais j’ai apprécié cette écoute.

Ensuite, ravie de cette première expérience, j’ai enchaîné par un roman : La Princesse des Glaces de Camilla Läckberg. La première chose qui m’a attiré…C’est la couverture car cela m’a rappelé celle de la série Millénium, que je n’ai pas lu mais que ma soeur a adoré.

sm_10794_aj_m_3689

J’ai fini le premier CD (il y en a 2) et bien avancé le deuxième..et j’avoue, je deviens égoïste : en général, j’écoute le CD que quand je suis seule dans la voiture…alors je suis contente quand je suis seule !! 😀 (parfois je le mets quand je suis avec Toute Petite..).

C’est un petit temps pour moi que j’apprécie ! Et finalement, ça n’est pas si long..même si j’écoute 1h-1h30 par semaine, ça va !

Allez, je vous laisse, ma permanence à la bibliothèque s’achève (en été, il y a peu de monde !!)…je vais écouter mon cd, si Toute Petite veut bien. C’est un livre à suspens…et j’ai envie de connaître la suite moi !!

Et vous, ça vous arrive d’écouter des livres ?

Dire merci..

Cela fait quelques temps que cet article me trotte dans la tête, mais il ressort aujourd’hui…non pas à cause de la chaleur mais parce que je suis dépitée par les gens, et que ce manque de savoir vivre de plus en plus présent me chagrine.

Aujourd’hui, j’attendais pour traverser, devant un passage clouté, sur une route passante mais sans plus. La première voiture passe, soit elle n’a peut être pas eu le temps de réagir. La deuxième idem. La troisième accélère carrément et là j’avoue que ça m’a énervé ! C’est le soleil qui tapait trop fort peut être ?

Alors certes, je n’étais qu’une adulte seule, mais même quand je suis avec des enfants et en particuliers Toute Petite, cela arrive très fréquemment…et ça me désespère. Je ne dis pas que je laisse passer tous les piétons que je croise (encore que si, quand je ne suis pas pressée je le fais), mais quand même.. Je ne demande pas que l’on s’arrête illico dès que je m’approche du bord de la route, mais juste que les gens fassent attention aux autres. En fait, ça donne juste envie de traverser n’importe  comment (comme font beaucoup remarquez)…mais dans ce cas, c’est le piéton le c** pas le conducteur 😉 Et puis bon, je ne vais pas risquer ma vie pour ça !

D’ailleurs, dites merci quand on vous laisse passer, parce que ça, ça se perd aussi !!

Quel est le rapport avec le fait de dire merci me direz vous ? Et bien c’est exactement la même chose, ma maman (et mon papa 😉 ) m’ont appris depuis toute petite à dire bonjour, merci, au revoir, laisser passer..et j’apprends la même chose à mes enfants (enfin j’essaie !). Mais visiblement ça n’est pas le cas partout.

Je travaille dans un établissement scolaire et combien de fois, alors qu’on tient la porte aux élèves, ils passent sans même un regard et bien sur sans même un merci. Comme si on était groom finalement ou détecteur de présence automatique.

C’est juste triste en fait, car dire merci, c’est comme un sourire. Ca fait du bien à celui qui le dit, ça fait du bien à celui à qui il est destiné. Et puis, c’est plus agréable, non?

Allez, je ne vais pas vous faire un roman sur l’impolitesse et l’égoïsme des gens (ah de mon temps, c’était pas comme ça 😉 ) car vous avez compris l’idée mais MERCI de m’avoir lu et passez une bonne journée 🙂

merci4

(image : http://bowman-sauze.blogspot.fr/2015/01/merci-beaucoup.html)

Bruce Springsteen

Quand j’ai rencontré mon chéri, grand fan (c’est un euphémisme!!), je connaissais Bruce Springsteen sans le connaître, comme tout le monde, avec Born in the USA (qui soit dit en passant, n’est pas du tout un hymne aux Etats-Unis) ou Streets of Philadelphia, mais Bruce Springsteen, le Boss, c’est beaucoup d’autres chansons pas connues et qui méritent de l’être, à mes yeux. Je vais vous en proposer quelques unes.

 

 

  • Dream baby dream : en premier, je choisis Dream baby dream, c’est une reprise du groupe Suicide, mais sa version n’a rien à voir.

Pour l’anecdote, Toute Petite est née le jour de la sortie de l’album High hopes, fille de fan, elle a tout de suite su comment séduire son papa (qui était persuadé qu’ elle était un garçon!). Dream Baby Dream est une douce balade de cet album et est devenue une de ses berceuses.

J’aime beaucoup les paroles pleine de positif et d’encouragements (en résumé):

Rêve bébé rêve
Nous devons garder la lumière allumée.
Nous devons maintenir la flamme 
Allez, vas y, ouvre ton coeur
Nous devons continuer de rêver
Allez chérie, sèche tes larmes
Allez chérie, je veux juste te voir sourire.

Lien: Dream Baby Dream

C’est beau, non ?

  • Because the night. On l’entend de temps en temps à la radio. C’est la chanson des amoureux. Il l’a écrit et l’a donné à avec Patti Smith, qui était en train d’enregistrer dans un studio à côté et qui vient régulièrement sur scène avec lui..

Le refrain : «parce que la nuit appartient aux amants/au désir /parce que la nuit nous appartient».

Lors de mon premier concert, j’ai suivi mon chéri sans connaître trop de chansons (en fait, j’en connaissais un certain nombre mais on ne sait jamais quelles chansons seront chantées et il y en a tellement!) mais celle ci je l’ai reconnue dès les premières notes et (bien) avant mon chéri!! Pour vous dire le nombre de fois où je l’ai écouté…

Lien : Because the night

Il s’est d’ailleurs attiré les foudres de certains policiers…

Lien : American Skin

  • Outlaw Petejuste parce que je l’aime bien 😉 l’histoire (inventée a priori d’un hors-la-loi, Pete). Il a même écrit un livre pour enfant, sur cette histoire. Mais pas traduite en français pour l’instant..donc Toute Petite ne l’a pas (encore).

Lien : Outlaw Pete

  • No surrender : cette chanson a une signification particulière pour nous, mais elle n’en reste pas moins motivante.

Le refrain (traduction du site la coccinelle) :

We made a promise we swore we’d always remember
On a fait une promesse qu’on a juré de toujours se rappeler
No retreat, baby no surrender
On ne recule pas, chérie on ne se rend pas
Like soldiers in the winter’s night with a vow to defend
Comme des soldats par une nuit d’hiver avec un serment à défendre
No retreat, baby no surrender
On ne recule pas, chérie on ne se rend pas
Lien : No surrender

 

Alors, vous en connaissiez ? Vous aimez ?